Charles Aznavour sort "Encores", son 51e album : "Le public c'est ma famille"

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/05/2015 à 18H22, publié le 04/05/2015 à 17H44
Charles Aznavour invité sur le plateau de France 2 pour présenter son nouvel album "Encores"

Charles Aznavour invité sur le plateau de France 2 pour présenter son nouvel album "Encores"

© France 2 / Culturebox

A la veille de son 91e anniversaire, Charles Aznavour sort aujourd'hui un 51e album sobrement intitulé "Encores". Un album bercé de jolis souvenirs d'enfance où l'on croise Piaf et quelques brins de nostalgie. Avant de partir en tournée dans le monde, le chanteur vient présenter son album sur le plateau du journal de France 2. Six dates sont prévues à Paris en septembre 2015.

Inoxydable ambassadeur de la chanson française, avec "Encores" Charles Aznavour signe tous les textes et les musiques de ce 51e album studio. Un disque empreint de nostalgie qu'il dédie entièrement à son public. Invité sur le plateau des Cinq dernières minutes du journal de 13 heures de France 2, Charles Aznavour revient avec Elise Lucet sur ses passions, ses envies et ses rêves. 


Hommage à Edith Piaf et Patachou


Le 51e opus de Charles Aznavour rend hommage à ces femmes de la chanson françaises et célèbre Piaf dans la chanson "De la môme à Édith" : "On ne se rend pas compte à quel point Edith a eu une carrière qui a été toujours montante. Aujourd'hui, on chante les chansons de Piaf dans le monde entier". Aznavour se souvient aussi de Patachou disparue le jeudi 30 avril 2015. La chanteuse l'avait invité à chanter dans son cabaret à Montmartre donnant ainsi un joli coup d'accélérateur à sa carrière. "J'ai été bouleversé par le décès de Patachou et je ne pourrai malheureusement pas être présent à ses obsèques"

Un Brin de Nostalgie


Avec son timbre voilé, le célèbre artiste d'origine arménienne revisite ses souvenirs "Avec un brin de nostalgie" dès la première chanson de ce nouvel album. "C'est de la nostalgie mais pas de la mélancolie. La nostalgie apporte quelque chose au moment où l'on s'ennuie un peu, au moment où il y a un manque des amis qui nous ont quitté"

En duo avec Benjamin Clementine 


En 2014 il avait chanté avec de jeunes talents comme Amel Bent ou Black M dans un disque de reprises de ses standards. Cette fois, il invite le saisissant britannique Benjamin Clementine, 26 ans, récompensé lors des dernières Victoires de la musique. "J'ai toujours un petit pincement de coeur pour les jeunes qui ont eu des difficultés dans le métier". La voix puissante du jeune Londonien se mêle à celle de Charles Aznavour pour une version en anglais de "Il faut savoir".
 

"J'adore travailler"

"Encores", 51e album de Charles Aznavour en français

"Encores", 51e album de Charles Aznavour en français

© DR
Son énergie c'est le public, le travail et la scène. Charles Aznavour le dit simplement "mes amis c'est le public". Une amitié qu'il partage sans cesse lors de ses galas. Cette pêche inépuisable, le chanteur va continuer à la déployer sur scène, sans songer à tirer sa révérence. Il sera à Madrid le 7 mai et à Beyrouth en août, mais son grand rendez-vous de l’année est pour septembre avec six concerts prévus à Paris au Palais des Sport du 15 au 27 septembre 2015.