Camille lance son grand "Ouï" de ravissement sur la route des festivals

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/07/2017 à 16H06, publié le 03/07/2017 à 15H00
La chanteuse Camille invitée sur le plateau de France 3 Paris pour évoquer son nouvel album "Ouï" 

La chanteuse Camille invitée sur le plateau de France 3 Paris pour évoquer son nouvel album "Ouï" 

© France 3 / Culturebox

Camille part sur les routes des festivals pour dévoiler en live son cinquième album intitulé "Ouï", enregistré dans l'intimité d'une église du Tarn-et-Garonne. La chanteuse aime autant la résonance des pierres que celle d'une foule de plusieurs milliers de spectateurs.

Après six ans loin des studios, la chanteuse Camille a dévoilé en juin dernier son cinquième album intitulé "Ouï". Enregistré dans une église du Tarn-et-Garonne et dans le monastère de la Chartreuse à Villeneuve-lès-Avignon, cet opus empreint de spiritualité renoue avec les talents d’exploratrice de l’artiste qui joue de sa voix et des sonorités. Elle révèle au public cet été et jusqu’au 21 mars 2018 cette nouvelle pépite engagée et mutique. 

Invitée sur le plateau de France 3 Paris Ile de France, la chanteuse aux pieds nus vêtue d'une salopette de petite fille raconte la naissance et le début de vie ce "Ouï". 

Un grand "Ouï" de ravissement 

Sur fond de tambour au rythme hypnotique et d’atmosphère médiévale, les sonorités tribales ancrées dans la terre ont guidé Camille dans l'écriture de ce "Ouï" avec tréma. Deux points qui s'élèvent vers le ciel et qui donnent à l'expression affirmative une musicalité inattendue. "C'est ce que j'ai envie de dire aujourd'hui, un "oui" très simple et en même temps très ouvert et musical", confie la chanteuse à Jean-Noël Mirande.

Terre de contrastes

La chanteuse Camille aime les contrastes. Avec elle, chaque album est une exploration. Depuis "Le fil", sorti en 2005, l'artiste ne cesse de scruter différents langages et de sonder sa voix : "Je l'explore chaque jour. C’est comme des continents que je vais découvrir" confiait-elle à Nicolas Lemarignier qui a rencontré l'artiste lors de son passage à La Cigale à Paris. 

Pour ceux qui l'ont déjà vu sur scène, Camille en concert, c'est une expérience unique. Que ça soit sur un grand plateau de festival ou dans l'intimité d'une chapelle, la chanteuse convoque une énergie, une présence et un engagement à part entière. "J'ai la chance de faire un métier très varié" dit-elle 

L'information passée au filtre de Camille

Dans la playlist de "Ouï" figure un morceau très évocateur intitulé "Nuit Debout". La chanteuse engagée dans l'environnement s'inspire de l'actualité mais la retranscrit dans ses chansons avec discernement. "Pour Nuit Debout" qui fait  référence aux manifestations contre la Loi Travail débutées en mars 2016, elle raconte simplement : "J'ai été très sensible à ce mouvement et je trouve l'expression très poétique".
Si l’engagement est là, l’émotion et la poésie ne sont pas mises de côté. "J'essaie toujours de la passer dans mon filtre, c'est toujours vu avec une grand subjectivité, car la chanson c'est l'air du temps, et pour ma part c'est toujours fait avec un certain impressionnisme", explique Camille.

D'autres textes très inspirés de la vie et de la nature déroulent la piste de lecture de "Ouï" : "Twix" qui célèbre l'écologie, "Fontaine de lait" une ode à l'érotisme et bien sûr "Seeds" qu'elle décrit comme "une petite graine d'amour". 

Camille fait le tour des festivals de l'été avec ce grand "Ouï" et sera vendredi 7 juillet sur scène devant une foule sur l'esplanade de l'Hôtel de Ville de Paris pour la 7e édition du Fnac Live
-> Retrouvez les concerts en direct sur Culturebox