Bernard Lavilliers, un 20ème album engagé et chaloupé

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 16/11/2010 à 15H43
Bernard Lavilliers, un 20ème album engagé et chaloupé

Bernard Lavilliers, un 20ème album engagé et chaloupé

© Culturebox

Bernard Lavilliers sort "Causes perdues sur des musiques tropicales", son 20ème album. Paroles engagées, mélodies salsa et bossa, le stéphanois est fidèle à lui-même. Il raconte la genèse de cet album sur le plateau des 5 dernières minutes du journal de France 2. 

Bernard Lavilliers a choisi de baptiser ainsi ce nouvel opus en souvenir d'une anecdote. Le Stéphanois faisait partie des artistes invités à venir chanter à l'Elysée dans le cadre des célébrations du bicentenaire de la Révolution Française. Le Président d'alors, François Mitterand, avait demandé à l'artiste ce qu'il faisait ces temps-ci. Lavilliers avait répondu : "Je chante des causes perdues sur des musiques tropicales", une sortie qui avait fait beaucoup rire le politique. Bernard Lavilliers continue en 2010 à défendre ses "causes perdues", comme beaucoup les qualifieraient. Dans une des nouvelles chansons voici ce qu'il a écrit :
Des lois - encore des lois
Pour blanchir les puissants
Qui n'ont même plus la classe
Qui sont de vrais faisans
Des interdits partout
T'es pas encore mature
Pour savoir si tu peux
Fumer dans la nature
Insulter la police
Ou bien le président
Ecrire ce que tu veux
Chanter ce que tu sens
Y a des censeurs partout
Mentalité de flics
Ou bien de courtisans
Rampant dans la Milice
On est tombé bien bas
Bien plus bas que tu ne crois
Y en a marre"...

A voir aussi sur Culturebox :
- Lavilliers, un stéphanois dans le Var
- Jacques Higelin au Zénith, 3h30 de concert et un triple CD à la sortie
- Véronique Sanson de retour sur scène
- Toutes les vidéos des 5 dernières minutes