Au Trianon, Renaud chante et émeut le public de Grand Corps Malade

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/06/2016 à 11H42, publié le 18/06/2016 à 11H33
Renaud au Trianon, à Paris, le 17 juin 2016

Renaud au Trianon, à Paris, le 17 juin 2016

© Edmond Sadaka / Sipa

Sur une vidéo postée sur YouTube par un spectateur, la voix est très rocailleuse, hésitante au début, avant de retrouver un certain aplomb au fil des minutes. Timide, parfois tremblant, Renaud est venu chanter deux chansons, dont son fameux "Mistral Gagnant" vendredi soir à Paris sur la scène du Trianon, durant le concert du poète-slameur Grand Corps Malade.

Vendredi soir à Paris, Renaud était l'un des invités de la soirée de gala du slameur, qui a rejoué les titres de son album collectif "Il nous restera ça". Durant 1h30, Grand Corps Malade a offert une scène ouverte sur laquelle à Ben Mazué, Jeanne Cherhal, Richard Bohringer, Luciole, le rappeur Lino, Hubert-Félix Thiéfaine, le trio féminin LEJ ou encore Véronique Sanson.

Sur ce disque paru en 2015 et réédité vendredi avec des inédits, Grand Corps Malade avait convié des chanteurs et auteurs à interpréter un texte de leur composition basé sur les quatre mots "Il nous restera ça", à la fois "graves et solennels". Richard Bohringer et Hubert-Félix Thiéfaine ont offert les premiers temps forts du concert. Puis Grand Corps Malade, assis sur un banc installé sur scène, a entamé au milieu du concert la reprise de "Mistral gagnant", préparant ainsi l'arrivée de Renaud.

Grand Corps Malade et Renaud au Trianon dans une vidéo postée sur YouTube (17 juin 2016)

Apparu soudain en fond de scène, bandana rouge autour du cou et santiags aux pieds, Renaud a repris sa chanson. Il a enchaîné sur "Ta batterie", le texte écrit pour son fils Malone, pour le plus grand plaisir du Trianon. C'est ce texte, écrit au printemps 2015, qui a réveillé la plume du chanteur, endormie depuis des années.

Si sa voix plus rocailleuse que jamais n'est visiblement pas encore tout-à-fait prête pour la longue tournée qui s'annonce, le chanteur, concentré, a pu mesurer l'immense attente qui accompagne son retour sur scène après de longues années d'absence.

En début d'année, Renaud avait déjà fait quelques apparitions sur scène aux côtés du groupe corse I Muvrini, avant la sortie de son album début avril, déjà écoulé à plus de 500.000 exemplaires. Comme tous les autres artistes de la soirée, Renaud est revenu sur scène en fin de concert pour recevoir le disque de platine (100.000 exemplaires vendus) remis à tous les participants de l'album "Il nous restera ça".

Renaud et Grand Corps Malade au Trianon (17 juin 2016)

Renaud et Grand Corps Malade au Trianon (17 juin 2016)

© Edmond Sadaka / Sipa