Arthur H et Jeanne Cherhal auréolés du prix chanson de l'Académie Charles Cros

Par @Culturebox
Mis à jour le 20/11/2014 à 18H56, publié le 20/11/2014 à 11H45
Jeanne Cherhal et Arthur H, lauréats du Prix Charles Cros 2014

Jeanne Cherhal et Arthur H, lauréats du Prix Charles Cros 2014

© SADAKA EDMOND/SIPA et JDD/SIPA

Après le père, le fils : un an après son prix à Jacques Higelin pour l'ensemble de sa carrière, l'Académie Charles Cros a décerné ce 20 novembre son prix chanson à Arthur H pour son dernier disque, "Soleil dedans", ex aequo avec Jeanne Cherhal pour "Histoire de J.".

Le prix "chanson"

Dans "Histoire de J." (Barclay), Jeanne Cherhal parle tout au long des onze titres d'une femme dans toutes ses contradictions, tour à tour érotique, mutine, engagée, éperdue d'amour, forte et fragile.
La chanteuse, de plus en plus recherchée, vient par ailleurs de signer le texte de "Te manquer", la  meilleure chanson du dernier disque de Johnny Hallyday paru lundi, le 17 novembre.

Arthur H. est pour sa part allé chercher à Montréal le grand air qui souffle dans son nouvel album, "Soleil dedans" (Polydor), où flotte le souvenir de la chanteuse disparue Lhasa.
Les autres prix de l'Académie Charles Cros

L'extravagant et inclassable Québécois Pierre Lapointe reçoit le Grand Prix Scène. Parmi la quinzaine de prix du disque et du DVD décernés cette année, Jean Guidoni est distingué pour l'ensemble de sa carrière au service de la chanson, le chef Jean-Claude Casadesus pour le prix In honorem classique, les pianistes Paul Lay (pour le disque "Mikado") pour le Grand Prix du disque jazz et René Urtreger pour le prix In honorem jazz.

Côté musiques du monde, le trio "Chamamémusette" formé par les accordéonistes Francis Varis et Raul Barboza et le percussionniste Zé Luis Nascimento a été primé.

Le compositeur contemporain Tristan Murail, un des fondateurs de la musique spectrale, reçoit le prix du président de la République.

Les prix DVD distinguent deux spectacles remarquables, "Les Dialogues des Carmélites" de Poulenc mis en scène par Olivier Py au Théâtre des Champs Elysées (Erato/Warner), et la délicieuse opérette "Ciboulette" de Reynaldo Hahn, grand succès de la dernière saison à l'Opéra comique (Fra Musica).