Arthur Ferrari, les chansons gentiment allumées du fils de Nino Ferrer

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 20/11/2012 à 11H45
Arthur Ferrari en route pour la gloire

Arthur Ferrari en route pour la gloire

© France3/Culturebox

Amoureux des mélodies et textes croustillants, Arthur Ferrari marche tout droit sur les traces de son père. Installé dans la maison familiale "La Taillade" près de Montcuq dans le Lot, où il a créé son propre home-studio. Entouré des guitares qui ont accompagné Nino Ferrer durant sa carrière, il compose et travaille ses chansons malicieuses et poétiques, aux ambiances jazzy.,

Matthieu Chédid, Thomas Dutronc : il est évidemment un grand admirateur de cette génération de "fils de", qui ont su tirer leur épingle du jeu malgré une hérédité et un patronyme qu'il faut savoir assumer, tout en s'en détachant. Et puisque son père, lors des nombreuses rencontres musicales qui avaient lieu chez eux, lui a appris quelques notions de guitare, c'est tout naturellement qu'Arthur s'est engagé sur cette voie. 

Et c'est d'ailleurs avec un autre "fils de" qu'il partagera bientôt l'affiche, puisqu'en parallèle d'une sortie d'album, il fera, en duo avec son complice Etienne Choquet, la première partie d'Arthur H lors de plusieurs concerts en novembre et décembre. Deux Arthurs, deux dandys, deux façons de créer tout en rendant hommage à leurs géniteurs respectifs et respectés.