Alizée signe son grand retour avec "5" : un album en hommage aux sixties

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/04/2013 à 12H13, publié le 11/04/2013 à 11H44
Alizée spectatrice d'un concert au Mexique

Alizée spectatrice d'un concert au Mexique

© OMAR RIVAS - CLASOS.COM

La fraîcheur acidulée d'Alizée a conquis des millions d'adolescents au coeur de l'été 2000. Avec "Moi Lolita", elle devient une icône de la pop française et enchaîne les albums. Mais la jeune fille a bien grandi et est même devenue maman. Avec son 5e album, "5", hommage tout en douceur aux chansons des "sixties", elle compte bien prouver que "les brunes comptent pas pour des prunes."

Si vous avez moins de 30 ans, vous avez peu ou prou grandi avec Alizée. Pour les autres, la notoriété de la jeune chanteuse corse, qui n'avait pas encore 16 ans lorsqu'elle enregistra "Moi Lolita" (chanson très allusive écrite par une certaine Mylène Farmer), n'a pas pu vous échapper.
Dur, dur pour Alizée de casser son image de midinette légère et fleur bleue. La chanteuse, qui a connu un grand succès dans toute l'Europe, avait déjà amorcé un changement de direction avec son précédent album, "Un enfant du siècle", paru en 2010. Elle continue dans la voie électro pop avec un album tout en retenue. Elle y affirme une féminité simple et douce et casse définitivement une image qui lui colle à la peau depuis plus de 10 ans. Elle nous parle de sa mue en direct de Metz, où elle est allée à la rencontre de son public.
Comme pour l'album "Psychédélices", Alizée s'est entourée de grands noms de la chanson française, entre autre le chanteur des BB Brunes, Adrien Gallo et du leader du groupe "Luke", Thomas Boulard, qui a apporté à l'ensemble de l'album une coloration rock. Alizée s'est trouvée, nous parle d'elle, de ses peines et de ses joies. Un album plus personnel, où l'on sent fortement l'influence d'Alain Bashung. Quoiqu'il en soit, Alizée semble mieux s'assumer.
Alizée "A cause de l'automne"
Tout en gardant le peps qui l'a toujours habité et une forme de candeur toute naturelle, elle livre un album sensible et vrai, romanesque juste ce qu'il faut, à l'image d'une jeune femme qui croque la vie à pleines dents. Elle nous embarque dans son univers pop coloré, quelque part au pays d'Alizée.