A Vesoul, le festival Jacques Brel voit le jour grâce à Charlotte Nessi

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 15/10/2009 à 10H05
A Vesoul, le festival Jacques Brel voit le jour grâce à Charlotte Nessi

A Vesoul, le festival Jacques Brel voit le jour grâce à Charlotte Nessi

© Culturebox

Vesoul a désormais son festival Jacques Brel. La première édition se déroule du 10 au 16 octobre. A l'origine de cet évènement, une femme, Charlotte Nessi. C'est elle qui a repris les rênes du Théâtre Edwige Feuillère. Les francs-comtois la connaissent bien car depuis plusieurs années, cette femme énergique se bat pour démocratiser la culture et notamment l'opéra, avec l'Ensemble Justiniana.

Très tôt, le monde des gammes et des partitions ont fait partie de la vie de Charlotte Nessi. Et à l'adolescence, elle reconnaît elle-même qu'elle a été sauvée par la musique. Après des études supérieures de piano au Conservatoire national de Strasbourg, elle reçoit à 22 ans, une bourse pour travailler au Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence. C'est là que naît l'idée de Justiniana. "Là, j'ai compris que je ne voulais pas de ce milieu trop fermé, que je voulais toucher un public qui ne va jamais à l'opéra". Elle crée la compagnie en 1982, sur la base de l'itinérance puisque Justiniana propose entre autre des opéras promenades dans les villages. Autre particularité : elle intègre des non-profesionnels aux productions en leur proposant une formation de 6 mois. C'est d'ailleurs pour cette capacité à s'ouvrir sur le monde que la municipalité de Vesoul a décidé de lui confier la direction du Théâtre Edwige Feuillère.

Les liens vers Culturebox pour découvrir quelques-unes des créations de Justiniana