Hommage aux victimes de Nice : les artistes prennent la parole ce soir

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/07/2017 à 11H02, publié le 13/07/2017 à 20H31
La tribune aux couleurs du drapeau tricolore a été installée mercredi 12 juillet, en amont de la commémoration de l'attaque terroriste du 14 juillet 2016, à Nice.

La tribune aux couleurs du drapeau tricolore a été installée mercredi 12 juillet, en amont de la commémoration de l'attaque terroriste du 14 juillet 2016, à Nice.

© VALERY HACHE / AFP

Michel Boujenah, Zabou Breitman, Michèle Laroque, ou François Berléand : les comédiens ont répondu présent pour rendre hommage à Nice aux 86 victimes de l’attentat du 14 juillet 2016, avec la lecture de textes de Nietzsche, Le Clézio ou Gary. Côté musique, l’Orchestre philharmonique de Nice jouera Verdi, Piazzolla ou Orff et le chanteur Calogero le rejoindra pour clôturer la cérémonie.

Un an après l’attentat du 14 juillet qui a causé la mort de 86 personnes, la culture sera présente lors de la soirée d'hommage aux victimes de la ville de Nice. 

La soirée débutera à 21h par la diffusion du court-métrage "86 galets sur l'Himalaya", qui raconte le voyage de 18 membres de l'association niçoise "Exploits Sans Frontières", partis de Nice pour déposer au sommet du Stock Kangri 86 galets tricolores, chacun portant le nom d'une victime du 14 juillet 2016.
 

Nietzche, Gary, Le Clézio lus par des comédiens


A 21h20, les comédiens Michel Boujenah, Michèle Laroque, Zabou Breitman, François Berléand, Pierre Arditi, Michel Legrand, Patrick Chesnais et Patrick Timsit se succèderont sur le miroir d'eau de la promenade du Paillon pour lire des textes rendant hommage à la ville de Nice, accompagnés par l’Orchestre philharmonique de Nice qui jouera l'Adagio d'Albinoni et l'Adagio de Samuel Barber.


Daniel Benoin, ancien directeur du théâtre de Nice a coordonné le choix des comédiens aux répertoires opposés, comme Patrick Timsit ou Michèle Laroque. Un choix qui se justifie car “ce sont des comédiens avant tout. Et ce sont aussi tous les deux des comédiens dramatiques", a-t-il expliqué à LCI.

Dans sa liste de textes, l’ancien comédien a notamment sélectionné “À Nice, avec douleur et colère”, de l’écrivain Jean-Marie-Gustave Le Clézio. 
Friedrich Nietzsche, Max Gallo, Henri Matisse, Romain Gary, Stéphen Liégeard, Roger Martin du Gard, Paul Valéry, ou encore Hector Berlioz, seront également mis à l'honneur. Tous ces auteurs ont pour point comme d'être Niçois ou d'avoir vécu à Nice.
 

Les drapeaux en berne sur la Promenade des Anglais, à Nice, le 16 juillet 2016, soit deux jours après l'attaque terroriste qui a coûté la vie à 86 personnes.

Les drapeaux en berne sur la Promenade des Anglais, à Nice, le 16 juillet 2016, soit deux jours après l'attaque terroriste qui a coûté la vie à 86 personnes.

© ANDREAS GEBERT / DPA

Calogero en fin de soirée

À 21h40, les huit comédiens laisseront place à l’Orchestre philharmonique de Nice qui prévoit de donner un concert de 50 minutes. Au programme, des oeuvres de Verdi, Piazzolla, Orff ou encore Puccini. L’Orchestre sera d’ailleurs accompagné de l’accordéoniste Richard Galliano, originaire de Cannes, et de la soprano bulgare Svetla Vassileva.


L’Orchestre philharmonique terminera sa journée sur scène en accompagnant Calogero, qui prévoit d’interpréter le titre Les Feux d’artifice. Un choix approprié pour la commémoration de l’attentat, qui a interrompu les festivités traditionnelles du 14 juillet sur la Promenade des Anglais, en 2016.