Benny Andersson joue ABBA en mode "Piano" solo : surprenant !

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 01/10/2017 à 12H12, publié le 01/10/2017 à 12H02
Benny Anderson sur la pochette de "Piano"

Benny Anderson sur la pochette de "Piano"

© Johan Renk

Benny Andersson, le co-fondateur d'ABBA, voyage en solo depuis la dissolution du groupe mythique. 34 ans après, il a choisi de dépouiller ses tubes légendaires et d'autres moins connus de toute orchestration pour les réunir dans un album intitulé "Piano" . Un opus enregistré sous le prestigieux label Deutsche Grammophon qui rappelle quel compositeur inspiré est Benny Andersson.

Sur la pochette en noir et blanc les cheveux ont blanchi mais le visage de Benny Andersson n'a pas tant changé que cela. Et sur ce visage encore un peu rond flotte un léger sourire du genre : "Vous voyez, je suis toujours là et je vais peut-être bien vous surprendre."

On savait depuis longtemps que pour composer des titres comme "Waterloo", "The Winner Takes It All", Mamma Mia", "Money, Money, Money" ou "Dancing Queen" (entre autres) qui ont agité la planète entière pendant le règne d'ABBA il fallait avoir un sens aigu de la mélodie. "Piano", enregistré chez Deutsche Grammophon, le confirme sans l'ombre d'un doute.

Les Mémoires d'Andersson

40 ans après, Benny Andersson a choisi "d'atteindre un certain noyau central commun à tous ces titres". Il s'est alors rendu compte que plus il les "déshabillait", plus il ressentait la musique, que ce soit une musique créée l'an dernier ou il y a 40 ans. "D'une certaine manière un peu étrange, confie-t-il, j'ai l'impression de jouer mes mémoires".

Comme un clin d'oeil à l'histoire c'est  "I Let The Music Speak" qui ouvre l'album. Un titre prémonitoire "Je laisse parler la musique" qui figurait sur le dernier opus d'ABBA  "The Visitors".

Et Benny Andersson laisse parler la musique des 21 titres qu'il a retenus de la plus belle des façons. 

Il a pioché bien entendu dans le registre d'ABBA avec 6 titres dont  "Thank You For The Music".

Pour Benny comme pour nous c'est l'occasion d'un grand retour en arrière. L'occasion de se remémorer le titre original et de comparer.

Pour Benny Andersson, il y a eu une vie après ABBA. Une vie ponctuée d'albums solo et de comédies musicales à succès. Avant "Mamma Mia", cela a commencé avec "Chess" le musical co-écrit avec son compère d'ABBA Bjorn Ulvaeus : l'histoire d'un triangle amoureux lors d'un championnat du monde d'échecs. C'était deux ans après la fin d'ABBA. Josh Groban en a été un des interprètes.

C'était quelque chose de nouveau pour Benny, une façon de ne pas rester sur la même voie, fût-elle couronnée de succès, toute sa vie. Une nouvelle écriture qui imposait l'ajustement de plusieurs paramètres : musique, chansons et mise en scène.

Benny Andersson a retenu 5 titres de "Chess"...mais pas le méga tube "One Night In Bangkok" dont on se demande ce qu'il pourrait donner en version piano. Mais le compositeur a peut-être bien en tête de réaliser une version "Piano" de son musical.  

Que ce soit "You and I", "Embassy Lament" ou "Anthem" de "Chess" ou "Aldrig" extrait du musical " Kristina fran Duvemala", les titres dépouillés de l'orchestration originale révèlent une partition plus riche que celles des tubes d'ABBA dont l'efficacité reposait sur quelques notes bien assemblées.

Avec "November 1989" Benny Andersson s'était fait plaisir cette année-là dans un album très inspiré de musiques traditionnelles suédoises. Il avait connu un grand succès dans toute la Scandinavie. "Stockholm By Night", le joyeux "Malarskolan" et "Trostevisa", les trois titres qu'il a choisi de revisiter au piano deviennent plus universels, plus accessibles aux non scandinaves.


Au final "Piano" apparaît comme l'album de la sérénité. La sérénité d'un compositeur qui, ayant emprunté la voie du disco et de la pop jalonnée de disques d'or, de paillettes, a eu envie de se poser pour rappeler qu'avant de prendre des couleurs les mélodies s'écrivent simplement sur des touches en noir et blanc.
 

 

"Piano" de Benny Andersson
La track list
1. I Let The Music Speak
2. You And I
3. Aldrig
4. Thank You For The Music
5. Stockholm By Night
6. Chess
7. The Day Before You Came
8. Someone Else's Story
9. Midnattsdans
10. Målarskolan
11. I Wonder (Departure)
12. Embassy Lament
13. Anthem
14. My Love, My Life
15. Mountain Duet
16. Flickornas Rum
17. Efter Regnet
18. Tröstevisa
19. En Skrift I Snöen
20. Happy New Year
21. I Gott Bevar