Baroque et musique ancienne résonnent à l'abbaye de Saint-Michel-en-Thiérache

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 29/05/2017 à 17H46, publié le 29/05/2017 à 17H45
Julie Fioretti et Daphné Touchais , ensemble Fuoco e Cenere

Julie Fioretti et Daphné Touchais , ensemble Fuoco e Cenere

© France 3 / Culturebox

La 31ème édtition du festival de musique baroque et anicenne de Saint Michel en Thiérache a débuté hier. Le festival qui se déroule sur cinq dimanches est devenu un rendez-vous incontournable pour les mamoureux du baroque qui attire des formations renommées comme Fuoco e Cenere qui a célébré Monteverdi ce week-end.

"Au festival de musique baroque de Saint Michel en Thiérache on fait de la musique sérieusement sans se prendre au sérieux."
En une phrase, Jean-Michel Verneiges résume l'esprit du festival dont il est le directeur artistique. Il en explique aussi le succès et la renommée acquise au fil des 30 éditions précédentes. C'est un festival à taille humaine où le public peut côtoyer facilement les musiciens en dehors des concerts.

Reportage France 3 Picardie : J. Delance / C. Behr / C. Delangle
Du 28 mai au 25 juin, chaque week-end de festival est placé sous un thème. Ce premier week-end a ramené le public à l'âge d'or de Venise. L'occasion de célébrer Vivaldi  mais aussi le 450e anniversaire de Monteverdi. Jay Bernfeld dirige l'ensemble Fuoco e Cenere. C'est un habitué des lieux "L'accoustique est parfaite. On peut faire une musique qui est vraiment vivante".

Le programme des prochains week-ends :
4 juin :  Festes solennelles au Grand Siècle
11 juin : un Lever de Soleil en compagnie de Bartabas précédera "Les Alchimies baroques"
18 juin : "Passions italiennes entre profane et sacré"
25 juin : "Un onde de représentation entre cantates et opéra"