Ballet du Rhin : "Le Sacre du Printemps" extrême du chorégraphe Stephan Thoss

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/10/2015 à 15H46
Le sacre du printemps par le ballet du Rhin : Chorégraphie de Stephan Thoss

Le sacre du printemps par le ballet du Rhin : Chorégraphie de Stephan Thoss

© France3/culturebox

Le Ballet national du Rhin interprète "Le sacre du printemps" de Stravinsky sur une chorégraphie de Stephan Thoss. Les danseurs ont repoussé leurs limites physiques pour danser sur cette version qui révèle toute la force subversive du chef-d'oeuvre.

Le sacre du printemps d'Igor Stravinsky est l'une des oeuvres les plus importantes du XXe siècle qui a inspiré les chorégraphes les plus célèbres tels que Maurice Béjart, Pina Bausch, Jean-Claude Gallotta ou Martha Graham. Tous se mettront au service de cette partition pour la faire vivre sur scène. C'est au chorégraphe allemand Stephan Thoss d'en livrer sa propre version qui parvient à en révéler toute la force subversive de l'oeuvre. Et le maître d'oeuvre n'a pas hésité à demander aux danseurs du Ballet du Rhin de repousser leurs limites physiques. 

 

Reportage : G.Dreyer - B.Cogitore - ME Beauclair

Les premières notes du Sacre du Printemps se font entendre au théâtre des Champs-Elysées à Paris, le 29 mai 1913. Sa musicalité heurte d'emblée le public qui n'apprécie pas non plus les gestes répétitifs des danseurs. Le rythme de l'oeuvre provoque un chahut. Ses détracteurs la qualifient même de "Massacre du printemps." C'est avec le Sacre que le rythme a fait son apparition dans la musique et dans la danse .Toute la musique occidentale entre alors dans la modernité. Plus d'un siècle plus tard, la sulfureuse musique de Stravinsky n'a pas pris une ride. 

 

Le sacre du Printemps par le ballet du Rhin, Chorégraphie de Stephan Thoss 

Mulhouse
Jusqu'au 11 octobre
La Sinne 


Colmar
24 et 25 octobre
Théâtre Municipal


Strasbourg 
15 au 19 novembre
Opéra du Rhin