Aux sources du reggae, épisode 1

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/10/2013 à 15H15, publié le 23/05/2011 à 16H00
Aux sources du reggae, épisode 1

Aux sources du reggae, épisode 1

© Culturebox

30ans après sa mort, Bob Marley reste une icône en Jamaïque.Une équipe de France 2 est allée aux sources du reggae pour mesurer l'impact de la première star mondiale issue du Tiers-Monde décédée brutalement à 36 ans le 11 mai 1981.

Né le 6 février 1945 à Rhoden Hall près de Nine Milles, Bob Marley a grandi dans le ghetto de Trenchtown à Kinston.
En 1962, il enregistre son premier titre "Judge Not" et fonde peu de temps après avec Peter Tosh et Bunny Wailer, le groupe "The Wailers".
En 1966 il part travailler aux Etats-Unis.
Quand il revient en Jamaïque à la fin des années 60, il signe avec le label Island et sort avec les Wailers ses premiers albums "Catch a fire" et "Burnin" en 1973.
En 1974, il enregistre son premier album solo "Natty dread".
Puis viendront Rastaman Vibration en 1976, Exodus en 1977, Survival en 1979 et  Uprising en 1980.
Les fans n'oublieront pas le concert mythique avec les Wailers au Rainbow Theater de Londres pendant lequel il avait interprété les morceaux de l'album qu'il venait d'enregistrer dans la capitale britannique ("I Shot the Sheriff", "Lively Up Yourself", "Get Up, Stand Up", "Jamming", "No Woman No Cry", "Exodus" et "War" tous devenus des tubes planétaires.
La preuve, Bob Marley, c'est 200 millions d'albums vendus dans le monde.

Aujourd'hui, le pouvoir en place à Kingston essaie d'adoucir le message révolutionnaire des textes du "Lion".

Deux livres paraissent en français à l'occasion du trentième anniversaire de sa mort:  "Bob Marley, Les secrets de toutes ses chansons 1962-1981", de Maureen Sheridan (éditions Hors Collection) et "Bob Marley, destin d'une âme rebelle" (Flammarion) de Francis Dordor, journaliste aux Inrockuptibles.


- A voir aussi sur Culturebox :
- Aux-armes-etc--le-non-concert-culte-de-Gainsbourg-à-Strasbourg
- The-congos-et-the-abyssinians-deux-légendes-de-la-musique-rasta-à-la-sirène
- Le-reggae-engagé-de-Danakil