Amadou et Mariam en concert au Quai Branly, pour la Semaine de l’accessibilité

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/11/2012 à 09H29
Amadou et Mariam (à Nice en juillet 2012)

Amadou et Mariam (à Nice en juillet 2012)

© Jean-Christophe Magnenet

La fin du monde des Mayas sera racontée dans le noir, des visites tactiles et des rencontres avec des athlètes handicapées sont organisées du 30 novembre au 7 décembre au musée du quai Branly dans le cadre de la nouvelle « Semaine de l’accessibilité ». Elle se terminera avec un concert gratuit des chanteurs maliens Amadou et Mariam

Il s’agit de la deuxième édition de la "Semaine de  l'accessibilité", tournée vers le public en situation de handicap, organisée dans le musée parisien autour de la Journée internationale des personnes handicapées (3 décembre). Les  animations sont gratuites et tous les publics sont les bienvenus.

A l'approche du 21 décembre, date symbolique chez les Mayas annonçant la  fin d'un cycle, le musée a imaginé un "atelier plongé dans le noir": "Sous un  planétarium, une conteuse et un scientifique entraîneront le public à la découverte des cosmogonies, des croyances et des prophéties apocalyptiques de civilisations sud-américaines" (plusieurs séances à partir du 1er décembre),  indique l'établissement.

Des visites tactiles et des visites en langue des signes
Au programme également, des visites tactiles s'appuyant sur la nouvelle maquette interactive du bâtiment, des visites contées en langue des signes, un festival inédit de cinéma du monde avec des séances en audio-description pour les publics non-voyants, une nouvelle application iPad pour les enfants, malentendants ou non.

Le musée propose aussi une interprétation tactile de la grande statue Djennenké, grâce à deux reproductions en bois de cette œuvre emblématique de l’art dogon.

L'athlète Philippe Croizon, amputé des quatre membres, qui vient d'achever  un tour du monde des cinq continents à la nage, sera présent pour témoigner le 1er décembre.

Et, le 2 décembre, les visiteurs pourront rencontrer les médaillés des Jeux paralympiques de Londres 2012.

Amadou et Mariam en concert gratuie en clôture
Les artistes maliens non-voyants Amadou et Mariam donneront un concert de clôture le 7 décembre (gratuit dans la limite des places disponibles). Amadou a perdu la vue à l’âge de 16 ans tandis que Mariam est aveugle depuis qu’elle a cinq ans. Ils se sont rencontrés en 1975 à l’Institut des jeunes aveugles de Bamako. Elle chantait déjà dans les mariages à l’âge de six ans, tandis que lui a commencé à tâter des percussions à deux ans, avant de jouer de l’harmonica et de la flûte à dix ans.

Le duo a connu la consécration dans le monde entier en 2004 avec « Dimanche à Bamako », enregistré au Mali. Il est en tournée en 2012-2013 avec son dernier album

La première édition de la "Semaine de l'accessibilité" en 2010 avait attiré 20.000 personnes. Le musée rappelle qu’une de ses vocations, depuis son ouverture, est de « bâtir une cité culturelle accessible à tous ».

Le programme de la Semaine de l’accessibilité sur le site du Musée du quai Branly