A Tribe Called Quest et Solange en tête d'affiche du festival We Love Green 2017

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 09/03/2017 à 13H51, publié le 07/03/2017 à 13H47
Solange Knowles le 4 mars 2017 au Okeechobee Music and Arts Festival (Floride, USA).

Solange Knowles le 4 mars 2017 au Okeechobee Music and Arts Festival (Floride, USA).

© Amy Harris/AP/SIPA

Après une édition 2016 ternie par la pluie et des conditions difficiles à digérer pour les festivaliers, We Love Green revient le mors aux dents cette année avec une affiche magistrale face à laquelle ces mauvais souvenirs ne pèsent plus grand chose. Le groupe de rap new yorkais A Tribe Called Quest et Solange, la soeur de Beyoncé, mèneront la danse les 10 et 11 juin au bois de Vincennes.

Les héros du hip-hop new yorkais

Le premier soir, c'est A Tribe Called Quest, légende du rap new yorkais qui sera la tête d'affiche. Groupe frère de De La Soul à l'aube des années 90,  A Tribe Called Quest a sorti en novembre un nouvel album inespéré après 18 ans d'absence, "We Got It From Here... Thank You For Your Service". D'autant plus inespéré qu'une de ses deux principales voix, Phife Dawg, est mort en mars 2016. Cet album en forme d'adieu, enregistré en partie avec Phife Dawg, s'avérait non seulement excellent mais également engagé comme jamais. Notamment avec la chanson "We The People" qui vilipende le discours de Trump contre les Noirs, les Mexicains, les pauvres, les gays... Inutile de dire que les old timers du hip hop seront au rendez vous pour ce concert historique, le premier depuis très longtemps du groupe dans la capitale et peut-être bien le dernier.

Solange, la petite soeur devenue très grande

Un peu plus tôt le samedi soir, c'est pour Solange que la pelouse de Vincennes retiendra son souffle. La cadette de Beyoncé, qui a toujours manifesté un style plus pointu et plus aventureux que celui de son aînée, a sorti elle aussi l'an dernier un album très remarqué de R&B contemporain, au discours afro-féministe à la fois sensible et puissant, "A Seat At The Table". Un album sur lequel Q-Tip de A Tribe Called Quest était notamment présent. Les têtes d'affiche forment donc une programmation cohérente et lisible de ce festival eco-responsable vers encore plus d'engagement, y compris musical.

Electronique en force

Le reste de la programmation reste plutôt pointu mais très désirable, en particulier du côté de l'électronique avec en tête de pont Richie Hawtin et son projet spécial et Nicolas Jaar et son show immersif pour "Sirens" imaginé spécialement pour les festivals. Au menu également les live de Moderat, Jon Hopkins et Flying Lotus ainsi que les dj sets de Maceo Plex, Recondite, Motor City Drum Ensemble, Dj Koze et Jeremy Underground.

 Rap alléchant et classe française

Côté rap, on remarque le soul brother et entertainer né Anderson .Paak, formidable l'an passé à Rock en Seine, le pétulant Action Bronson toujours amusant sur scène malgré des shows en dents de scie et le nouveau rappeur belge qui monte Damso, protégé de Booba.
 
Au rayon de la classe française,  Frànçois and the Atlas Mountains présenteront leur nouvel album engagé "Solid Mirage" et leur pop audacieuse aux idées larges, Camille défendra son prochain album à paraître en juin et le nouveau duo de pop acidulée 80's Agar Agar viendra faire les présentations.

Egalement à l'affiche: le Britannique Benjamin Clementinevu sur le dernier single des Gorillaz, de retour avec sa voix de stentor, le Brésilien Seu Jorge qui rendra hommage à David Bowie avec "The Life Aquatic", spectacle dans lequel il reprend les tubes de l'icône rock disparue début 2016, mais aussi la pop funky des Australiens Parcels et le punk-rock teigneux des Londoniens Shame.

 

Le festival We Love Green a frôlé la catastrophe l'an passé pour sa 5e édition et sa première sur le site du bois de Vincennes : les pluies diluviennes ont manqué de faire annuler la manifestation et l'évacuation et l'acheminement des festivaliers depuis le coeur du bois jusqu'au métro dans la boue et l'obscurité ont été chaotiques et épuisants pour les participants. We Love Green a néanmoins connu un succès sans précédent, avec 47.000 spectateurs (+40% de fréquentation) et des concerts inoubliables, dont celui de LCD Soundsystem.

Les pass deux jours pour le festival sont déjà en vente sur le site de We Love Green