A Queen of Heart renoue avec la tradition perdue des tours de chant à l’américaine : une chanteuse, un pianiste. C'est un hommage en musique au glamour, à l’élégance des voix de Marlène Dietrich, Marilyn Monroe, Billie Holiday, Nina Simone, Rita Hayworth, Peggy Lee, Nancy Sinatra.

Parfum de music-hall, élégance, sophistication, intimité : dans ce tour de chant, la chanteuse franco-américaine Rosemary Standley (la voix magnifique du groupe Moriarty) est mise en scène par Juliette Deschamps, qui fait depuis quelques années une carrière internationale à l’opéra et au théâtre et signe la dramaturgie et le décor de ce spectacle.
A Queen of Heart donne à entendre un précieux songbook réuni par les deux jeunes femmes : classique, jazz, mélodies et chansons – répertoire éclectique, fortement influencé par le cinéma,  où se côtoient Kurt Weill, George Gershwin, Alain Bashung, Carlos d’Alessio, Nina Simone, et autres grands noms qui ont fait les standards du XXe siècle.
A Queen of Heart parle aussi de la vision française du rêve américain, et de cet écart entre le faste, la beauté, l’attraction exercée par ces créatures iconiques sur leur public, et du malheur en amour de ces mêmes icônes, abandonnées à leur mal être, égarées à la solitude de l’interprète.
A Queen of Heart pose un regard contemporain sur la star en tant que phénomène, applaudie en scène puis seule avec ses fleurs une fois le rideau baissé.

Crédit photographies : Loll Willems



Distribution

  • Date 29 juin 2014
  • Durée 1h 25min
  • Production Wahoo - La Nuit le moment pour la scène du crime - TV Sud - Compagnie La Scène du Crime - Coproduction : Théâtre de la Bastille - Théâtre d’Arras, scène conventionnée musique et théâtre
  • Réalisation Roberto Maria Grassi
  • Metteur en scène Juliette Deschamps
  • Pianiste Sylvain Griotto
  • Costumes Vanessa Sannino
  • Lumières François Menou
  • Solistes Rosemary Standley