Une femme tailleur dans Savile Row, la rue du sur mesure à Londres : shocking, mais chic !

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/04/2016 à 18H15
Kathryn Sargent dans sa boutique à Savile Row à Londres.

Kathryn Sargent dans sa boutique à Savile Row à Londres.

© Jack Taylor / AFP

Une femme a pour la première fois ouvert boutique à Savile Row, la très select et très prestigieuse rue des tailleurs londoniens, épicentre du chic anglais, qui habille notamment la famille royale.

Kathryn Sargent, 41 ans, a fait ses classes dans cette rue auprès de la maison Gieves and Hawkes avant d'ouvrir une boutique tout près en 2012. Elle a bondi sur l'occasion d'intégrer le numéro 37, à Savile Row . "J'en ai toujours rêvé. C'est formidable, ça me comble!", dit-elle à l'AFP. "J'ai toujours voulu avoir mon nom sur un de ces magasins". 

La boutique de Kathryn Sargent au 37 de Savile Row.

La boutique de Kathryn Sargent au 37 de Savile Row.

© Jack Taylor / AFP

 

Savile Row, tout un symbole

Winston Churchill, Michael Jackson, Cary Grant, Charlie Watts ou Brian Ferry : la liste des clients de Savile Row réunit le gratin mondial, des rock stars aux hommes politiques. Kathryn Sargent a pris un bail de six mois à l'issue duquel elle compte bien s'installer pour de bon, d'autant que ses talents sont déjà reconnus dans la petite communauté très soudée des tailleurs de Savile Row . "L'occasion d'avoir une boutique pour l'été s'est présentée et je l'ai saisie, ça permettra de montrer notre travail et de trouver de nouveaux clients", souligne-t-elle. 
 
Elle a découvert sa passion pour la coupe en étudiant dans une école de mode et a commencé son apprentissage en 1996 chez Gieves and Hawkes située au prestigieux numéro 1 de Savile Row . En 2009, elle avait déjà été la première femme de Savile Row à être nommée au poste de chef tailleur.

Pour William Skinner, président de l'association des tailleurs sur mesure  de Savile Row, "c'est logique que la première femme nommée chef tailleur à Savile Row revienne ouvrir sa propre boutique. Et cela montre que la rue continue d'attirer parce qu'elle reste synonyme de qualité et de taille sur mesure".