Un nutritionniste veut interdire aux magazines de retoucher leurs photos

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/01/2014 à 15H33
Avant - Après.  En quelques clics la retouche photo ôte des rides ou des kilos mais rajoute des complexes 

Avant - Après.  En quelques clics la retouche photo ôte des rides ou des kilos mais rajoute des complexes 

© France2 / Culturebox

Le nutritionniste Serge Hercberg a déposé ces jours-ci au Ministère de la santé un rapport pour limiter les comportements alimentaires à risque comme l'anorexie ou la boulimie chez les adolescentes. Il préconise notamment l'interdiction des défilés où les mannequins sont trop maigres et les photos retouchées publiées dans les magazines.

"On observe de plus en plus de troubles du comportement alimentaire, rappelle Serge Hercberg, professeur de nutrition. Certains sont moins graves que d'autres. Mais les pratiques des régimes sont à la fois délétères parce qu'elles sont inefficaces et, d'autre part, elles peuvent entraîner des systèmes de privation qui peuvent avoir des conséquences très néfastes."

Reportage : F. Frabonnaud, Y. Relat, L. Chaumette, P. Caron, B. Girodon, L. Saadi
Certaines publications, tel que le mensuel "Causette" ont déjà fait le choix de ne pas retoucher les photos qu'il publie. Le magazine dont le slogan est "plus féminin du cerveau que du capiton" assume clairement une ligne éditoriale libre et détachée des diktats de la mode.
Chez Causette, on montre les corps et les visages tels qu'ils sont avec leurs marques et leurs cicatrices

Chez Causette, on montre les corps et les visages tels qu'ils sont avec leurs marques et leurs cicatrices

© France2 / Culturebox
Il y a quelques jours la chanteuse franco-hongroise Boogie, avait attiré l'attention sur les retouches numériques que subissaient les visages des personnalités du show-biz. Dans son clip "Nouveau Parfum", la jeune femme est retouchée en temps réel par ordinateur. 
Le clip de Boogie dénonce les retouches et les excès de la mode