Un duo de jeunes créateurs va donner un nouveau souffle à Courrèges

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 14H49, publié le 06/05/2015 à 13H43
Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant, créateurs de Coperni Femme

Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant, créateurs de Coperni Femme

© DR

Courrèges a annoncé mercredi avoir nommé deux jeunes créateurs français, Arnaud Vaillant et Sébastien Meyer, directeurs artistiques de ses collections de prêt-à-porter femme pour donner "un nouveau souffle créatif" à la maison de couture créée en 1961.

Les deux hommes, âgés respectivement de 25 et 26 ans, sont à la tête de Coperni, marque montante de prêt-à-porter, qu'il mettront en sommeil pour se dédier à leur travail pour Courrèges. Le duo est chargé de préparer la collection Courrèges printemps-été 2016 qui sera présentée en octobre 2015, a précisé la maison vendue en 2011 par André Courrèges, aujourd'hui âgé de 92 ans, et sa femme Coqueline.
André Courrèges 1968
Sébastien Meyer ont gagné en juillet 2014 le prix Premières Collections de l'Andam, destiné à soutenir les jeunes créateurs. Ils sont finalistes du prix LVMH 2015.
La marque Coperni fait partie des 8 finalistes du prix LVMH 2015

Le duo s'est rencontré en 2009 à Mod’Art International à Paris où Sébastien y apprend le stylisme et le modélisme et Arnaud le business de la mode. Leur association donne lieu à de nombreux projets, récompensés entre autres par le 1er Prix Podium Jeune Styliste en 2009 et le 1er Prix Mod’Art International en 2010. Après plusieurs expériences en France, aux Etats-Unis et en Chine, Sébastien crée Coperni Femme avec l’aide d’Arnaud qui poursuit simultanément son parcours chez Balenciaga. Ils présentent leur première collection en septembre 2013.
André Courrèges dans son atelier parisien en 1987

André Courrèges dans son atelier parisien en 1987

© PIERRE GUILLAUD
"Ils ont la jeunesse et le talent qui nous semblent indispensables pour projeter Courrèges dans son temps d'avance (...) C'est un cycle nouveau qui  s'ouvre", a indiqué Frédéric Torloting, propriétaire de la maison avec Jacques Bungert. "Créée et préservée par André et Coqueline Courrèges, la marque a révolutionné son temps: ils nous l'ont transmise pour qu'elle retrouve son rayonnement".
André Courrèges 1969
Les deux créateurs se sont dits "heureux et fiers d'intégrer l'une des plus belles maisons françaises". "Il y a dans le travail d'André et Coqueline Courrèges un fondamental qui nous touche particulièrement: la jeunesse", ont-ils souligné.
André Corrèges, série en métal poli. 1969

André Corrèges, série en métal poli. 1969

© Bert Stern - 1969
Symbole de la révolution vestimentaire des années 60 avec Pierre Cardin et Paco Rabanne, André Courrèges, ingénieur des Ponts et Chaussées devenu un styliste anticonformiste, a imposé la mini-jupe et a contribué à introduire  dans la mode le vinyle et l'omniprésence du blanc, ses matières et couleur fétiches. Indissociable, le couple Courrèges, André et Coqueline, avait ouvert sa maison de couture en 1961. André Courrèges a pris sa retraite en 1994.
Emblématique de son époque avec ses minijupes, la marque Courrèges bouleverse, dès ses débuts, les codes établis de la mode. L'entreprise française connait un succès important pendant une vingtaine d'années, pour être plus discrète à partir des années 1980. Trois décennies plus tard, elle renaît, suite, à l'impulsion de deux entrepreneurs ayant racheté la marque mais aussi son héritage culturel.

Emblématique de son époque avec ses minijupes, la marque Courrèges bouleverse, dès ses débuts, les codes établis de la mode. L'entreprise française connait un succès important pendant une vingtaine d'années, pour être plus discrète à partir des années 1980. Trois décennies plus tard, elle renaît, suite, à l'impulsion de deux entrepreneurs ayant racheté la marque mais aussi son héritage culturel.

© DR