La Fashion week de New York se restructure

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/12/2013 à 14H42
Donna Karan pap ah 2013-2014, à New York (février 2013)

Donna Karan pap ah 2013-2014, à New York (février 2013)

© Nelson Barnard/Getty

La Fashion week de New York a annoncé plusieurs changements d'organisation et de structure, pour mieux répondre aux besoins des stylistes et rendre l'expérience plus agréable pour leurs hôtes. Ces aménagements devraient être en place pour la prochaine Fashion week, durant laquelle seront présentées les collections de prêt-à-porter automne-hiver 2014, du 6 au 13 février 2014.

La semaine de la mode new-yorkaise offrira des espaces de défilés modernisés sous les tentes du Lincoln Center, et une extension "The Hub at Hudson", à proximité, pour les nouveaux talents.
Oscar de la Renta pap ah 2013-2014, à New York (février 2013)

Oscar de la Renta pap ah 2013-2014, à New York (février 2013)

© Katthy Vilens /AP/SIPA
Un évènement devenu épuisant pour les stylistes
Le nombre de visiteurs autorisés sera revu à la baisse pour éviter les foules désordonnées et bruyantes, parfois sans lien avec le monde de la mode, que certains couturiers avaient de plus en plus de mal à supporter. Ces dernières années, "ce qui était une plateforme pour des stylistes établis, pour lancer leur collection, s'est transformé en un événement encombré, épuisant, au coût souvent prohibitif pour que notre secteur puisse effectivement faire des affaires", a expliqué Catherine Bennett, vice-présidente et directrice d'IMG Fashion Events, qui a supervisé les changements.
Marc Jacobs automne-hiver 2013-2014 à New York 

Marc Jacobs automne-hiver 2013-2014 à New York 

© STAN HONDA / AFP
Certains prix seront revus à la baisse, dans une fourchette de solutions de 2.500 à 60.000 dollars. L'offre numérique sera élargie, avec une nouvelle plateforme offrant des options innovantes comme des défilés virtuels pour mieux toucher les clients. La liste des journalistes autorisés à suivre les défilés sera revue à la baisse, les défilés mieux coordonnés et l'espace d'accueil des tentes, qui ressemblait de plus en plus à un espace publicitaire, va être repensé pour rendre l'expérience "plus agréable".