Diaporama 11 photos
Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

Paris Fashion Week masculine : nos images décalées et insolites

Mis à jour le 26/06/2017 à 13H55, publié le 26/06/2017 à 12H52

Sur les podiums de la Paris Fashion Week, 5 jours de shows célébrant le printemps-été 2018 du 21 au 25 juin 2017. Hors podiums, Paris est aussi en effervescence. Clins d'oeils, en images, sur des moments forts lors des présentations des collections, sur des petits instants qui donnent le sourire comme ces blogueurs et fashionistas sur leur 31...

  • Vêtements printemps-été 2018, juin 2017, à Paris
    01 /11
    Vêtements printemps-été 2018, juin 2017, à Paris
    Demna Gvasalia avait annoncé qu'il arrêtait de présenter des défilés pour le label branché Vetements. A la place, une exposition de photos montrant des rééditions de pièces déjà existantes dans de nouvelles variations. Le créateur géorgien, qui avait capturé ses instants dans la rue à Zurich, a fait sa présentation dans un garage du boulevard des Batignolles. Pour lui, "Poser, c’est assumer une position particulière. Comme un mannequin de défilé qui se pavane jusqu’au bout du catwlak, pose ses mains sur ses hanches, puis revient avec élégance".
    © Corinne Jeammet
  • Juun J printemps-été 2018, juin 2017, à Paris
    02 /11
    Juun J printemps-été 2018, juin 2017, à Paris
    Aprés avoir réinterprété ses 10 ans d'archives lors d'un show co-ed la saison dernière, le créateur coréen Juun J montre que désormais la femme compte pour lui. Après la version capsule de la dernière collection, cette fois-ci c'est une véritable ode féminine qu'il a proposé. Dans le sous-sol d'une salle, de grandes reproductions de sa collection estivale 2018 devant lesquelles défilent les mannequins. Au final, le modèle vivant vient se positionner devant la photo qui le représente. Beaucoup de chemises et toujours l'ADN du créateur : l'overzise, le stret tailoring, le trench surdimmensionné, le costume rayures tennis... 
    © Corinne Jeammet
  • La griffe Kilometre d'Alexandra Senes, chez LECLAIREUR, juin 2017
    03 /11
    La griffe Kilometre d'Alexandra Senes, chez LECLAIREUR, juin 2017
    Kilometre, la griffe nomade chic fondée par Alexandra Senes pose ses valises chez LECLAIREUR (rue Boissy d’Anglas jusqu'au 15 juillet 2017). Découvrez des liquettes anciennes brodées à la main, dont les motifs originaux racontent des voyages : l’Inde, les Bahamas, le Brésil. Chaque pièce de la collection est vendue avec un guide de voyage créatif et décalé. A noter de très belles chemises anciennes de nos grands-mères en drap épais revisitées version robes avec des broderies colorées. 
    © Corinne Jeammet
  • Agnès b printemps-été 2018, juin 2017
    04 /11
    Agnès b printemps-été 2018, juin 2017
    C'est en feuilletant un livre d'André Villers et Picasso qu'Agnès b remarque l'étrange familiarité de la garde-robe du peintre avec ses propres créations et en fait le point de départ de sa collection masculine printemps-été 2018. Cette saison, la créatrice a opté pour la présentation dans son show room au lieu d'un défilé, ce qui permettait par exemple d'admirer quelques photos choisies comme c'est le cas ici avec ce short blanc siglé Agnès b et la photo montrant Picasso dans un short très similaire. 
    © Corinne Jeammet
  • La chemise Essius avec son poignet qui permet le port d'une grosse montre
    05 /11
    La chemise Essius avec son poignet qui permet le port d'une grosse montre
    La marque Essius qui présentait sa collection été 2018 propose une chemise blanche dont le poignet spécifiquement conçu permet le port d'une grosse montre. Amazing
    © Corinne Jeammet
  • A Jussieu avant le défilé Issey Miyake printemps-été 2018, juin 2017
    06 /11
    A Jussieu avant le défilé Issey Miyake printemps-été 2018, juin 2017
    Pendant la Fashion week, les looks de préférence les plus extravagants sont de sortie. Ces stars d'un jour - people, journalistes, blogueurs, fashionistas, VIP... - se prêtent avec le plus grand plaisir au jeu du shooting sauvage dont voici un exemple à Jussieu avant le défilé Issey Miyake printemps-été 2018, le 22 juin 2017
    © Corinne Jeammet
  • Au défilé Juun J, une fashionista et ses bottines fragiles
    07 /11
    Au défilé Juun J, une fashionista et ses bottines fragiles
    La chaleur est accablante mais rien ne rebute une fashionista décidée à se faire remarquer en bottines blanches siglées en rouge du mot Fragile.
    © Corinne Jeammet
  • Défilé Issey Miyake, 10h30 à Jussieu, prendre des photos
    08 /11
    Défilé Issey Miyake, 10h30 à Jussieu, prendre des photos
    Si le placement au 1er rang (first row dans le jargon mode) est royal, être installé au deuxième rang peut rendre difficile la prise de photo. Un journaliste a trouvé la solution en positionnant son appareil au ras des marches version first row !
    © Corinne Jeammet
  • Défilé Issey Miyake, 10h30 à Jussieu, la chaleur est déjà très présente
    09 /11
    Défilé Issey Miyake, 10h30 à Jussieu, la chaleur est déjà très présente
    Le début de la Paris Fashion Week s'est tenue sous la canicule. Au défilé Issey Miyake, à 10h30, à Jussieu, la chaleur est déjà très présente. Bonne surprise pour les journalistes, blogueurs, VIP, stars, acheteurs présents... sur leur place un petit sachet bienvenu. La version cold de la chauffrette. En donnant un grand coup de poing dans ce dernier, une réaction chimique le transforme en glace. 
    © Corinne Jeammet
  • Bouteille d'eau au défilé Paul Smith printemps-été 2018
    10 /11
    Bouteille d'eau au défilé Paul Smith printemps-été 2018
    Sympathique attention aussi avec cette bouteille d'eau siglée Paul Smith et mention spéciale pour le carton d'invitation du défilé printemps-été 2018, qui représentait une raie manta. Le traditionnel carton tout blanc côtoie des modèles plus originaux comme celui-ci. Et surtout il donne une première indication sur l'inspiration de la collection que l'on va voir défiler. Dans le cas présent, Paul Smith a proposé beaucoup d'imprimés sur le règne marin et ses profondeurs. 
    © Corinne Jeammet
  • Le jardin du Palais Royal fermé au public pour le défilé Vuitton
    11 /11
    Le jardin du Palais Royal fermé au public pour le défilé Vuitton
    Le défilé Vuitton - qui se tenait dans l'enceinte du Palais Royal côté place Colette - ne devait être admiré que de ses invités au show. En effet, le jardin à côté était fermé pour préserver le secret ! 
    © Corinne Jeammet