Avant Paris, la mode masculine de l'été 2015 défile à Milan

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/06/2014 à 14H07
Dsquared2 pap masculin printemps-été 2014, à Milan

Dsquared2 pap masculin printemps-été 2014, à Milan

© GABRIEL BOUYS

Les défilés des collections masculines pour le printemps-été 2015 s'ouvrent à Milan. Une quarantaine de shows sont prévus, étalés sur quatre jours, à partir du 21 juin. Avant le rendez-vous milanais, la mode masculine s'est retrouvée à Londres, ensuite, Paris prendra le relais avec une cinquantaine de défilés du 25 au 29 juin 2014.

De Gucci à Prada en passant par Armani, les plus grands noms du Made in Italy présenteront leurs collections en compagnie de maisons étrangères habituées des passerelles milanaises, dont la Britannique Vivienne Westwood. Tillmann Lauterbach, un jeune créateur finaliste du prix LVMH en 2014, né en Allemagne mais qui a grandi à Ibiza (Espagne) avant d'étudier à Paris, défilera pour la première fois à Milan.

Cette année encore, pour des raisons de créneaux horaires ou de mauvais rapports avec les organisateurs, plusieurs marques tiennent leur défilé ou leur présentation en dehors du calendrier officiel, comme Dolce&Gabbana ou Marni. Au total, une quarantaine de défilés sont prévus, étalés sur quatre jours. Les Milanais seront conviés à les suivre en direct grâce à trois écrans géants installés sur différentes places de la ville.
Burberry pap masculin printemps-été 2015, à Milan

Burberry pap masculin printemps-été 2015, à Milan

© GLYN KIRK
Avant le rendez-vous milanais, la mode masculine s'est retrouvée à Londres où ont notamment défilé les marques Burberry Prorsurm, Alexander McQueen et J. W. Anderson.
Astrid Anderson's pap masculin printemps-été 2015, à Milan

Astrid Anderson's pap masculin printemps-été 2015, à Milan

© LEON NEAL / AFP
 
Le marché italien : ventes en baisse, croissance en hausse

En amont de la Fashion Week milanaise, la Fédération italienne du textile et de la mode, Sistema Moda Italia, a délivré les données du secteur masculin pour l'année 2103. Alors qu'en janvier, avant les défilés hivernaux, elle avait tablé sur une hausse du C.A. de 1% par rapport à 2012, il s'avère que les ventes sont en légère baisse. La croissance à l'export se porte mieux que prévu tandis que le marché intérieur est en net repli. Ce sont la maille (+0,1%) et le cuir (+5,1%) qui tirent le marché vers le haut tandis que les cravates (-6%) et les chemises (-1%) calent. Parmi les pays friands de mode italienne, ce sont les pays hors Union européenne qui sortent du lot : les Etats-Unis (+2%), la Russie (+1,2%) et le Japon (+0,7%).

Les pays asiatiques se montrent de plus en plus amateurs du Made in Italy. Ainsi, les exportations vers la Corée du Sud ont bondi de 35%, vers la Chine de 29,5% et vers Hong Kong de 18%. Parmi les fournisseurs de l'Italie, la Chine conserve la tête du classement mais a perdu du terrain au profit du Bangladesh (+13,7%), tandis que la Roumanie (-10,4%), la Tunisie (-5,1%) et la Turquie (-15,9%) voient leur part de marché décliner.