La 4e journée du masculin: Kenzo et Dior, des collections attendues

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 30/06/2012 à 21H13
  • Défilé Dior pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
  • Défilé Bill Tornade pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
  • Défilé Kenzo pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
  • Défilé Maison Martin Margiela pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
  • Défilé Bernhard Willhelm pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
  • Défilé Acne pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
  • Défilé Dior pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
  • Défilé Wooyoungmi pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
  • Défilé Smalto pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
  • Défilé Miharayasuhiro pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
  • Défilé Damir Doma pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
  • Défilé Hermès pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
  • Défilé Ami Alexandre Mattiussi pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Défilé Dior pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
    Défilé Dior pap printemps-été 2013 masculin, à Paris © F. Guillot. AFP
  • Défilé Bill Tornade pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
    Défilé Bill Tornade pap printemps-été 2013 masculin, à Paris © Corinne Jeammet
  • Défilé Kenzo pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
    Défilé Kenzo pap printemps-été 2013 masculin, à Paris © Pierre Verdy/AFP
  • Défilé Maison Martin Margiela pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
    Défilé Maison Martin Margiela pap printemps-été 2013 masculin, à Paris © F.Guillot/AFP
  • Défilé Bernhard Willhelm pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
    Défilé Bernhard Willhelm pap printemps-été 2013 masculin, à Paris © Louise Wessbecher/FTV
  • Défilé Acne pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
    Défilé Acne pap printemps-été 2013 masculin, à Paris © F.BUKAJLO/SIPA
  • Défilé Dior pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
    Défilé Dior pap printemps-été 2013 masculin, à Paris © F.Guillot.AFP
  • Défilé Wooyoungmi pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
    Défilé Wooyoungmi pap printemps-été 2013 masculin, à Paris © P.Verdy. AFP
  • Défilé Smalto pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
    Défilé Smalto pap printemps-été 2013 masculin, à Paris © DR
  • Défilé Miharayasuhiro pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
    Défilé Miharayasuhiro pap printemps-été 2013 masculin, à Paris © Y.ZADEH/SIPA
  • Défilé Damir Doma pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
    Défilé Damir Doma pap printemps-été 2013 masculin, à Paris © P.Verdy. AFP
  • Défilé Hermès pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
    Défilé Hermès pap printemps-été 2013 masculin, à Paris © JF José
  • Défilé Ami Alexandre Mattiussi pap printemps-été 2013 masculin, à Paris
    Défilé Ami Alexandre Mattiussi pap printemps-été 2013 masculin, à Paris © DR

Mon coup de coeur: Dior Homme
Un vent de fraicheur a soufflé sur la collection Dior homme par Kris Van Assche. Intitulée "Light", elle se décline dans une palette essentiellement marine avec quelques silhouettes grises et des touches colorées de rouge. L’allure plus près du corps que d’habitude est tonique. La collection semble classique mais le créateur donne à son vestiaire juste ce petit quelque chose supplémentaire qui fait toute la différence. Ainsi, la veste de costume qui semble très classique sur le devant, s’avère transparente dans le dos. La structure de la veste peut être soulignée de surpiqures plus claires, pour lui donner un graphisme nouveau.
 

Défilé Dior pap printemps-été 2013 masculin, à Paris

Défilé Dior pap printemps-été 2013 masculin, à Paris

© F.Guillot. AFP

Inspirée de photos de tournage des années 60 du cinéaste Jean-Luc Godard la collection Bill Tornade « Chic et rétro » propose une silhouette structurée et élégante. La gamme de couleurs urbaines, dans des camaïeux bleus, gris et beiges se dynamise avec la fraîcheur du blanc et les touches de fluo orangé. L’air d’été laisse son empreinte dans des imprimés ensoleillés.

Kenzo a investi la Maison du judo surprenant journalistes et acheteurs en ouvrant le spectacle avec une dizaine d'acrobates debout sur une passerelle. Deux d'entre eux font le poirier sur la rambarde, plusieurs mètres au-dessus de la salle. Puis, ils enjambent les balustrades sur le côté de la salle, volant au-dessus des invités pour atterrir sur des tatamis d'où ils se lancent dans une série de pirouettes. Passée cette intro sportive, la marque, dessinée par les New-Yorkais Humberto Leon and Carol Lim, présente une collection ultra-urbaine, teintée d'éléments safari.

Chez Margiela, les nuances de blancs éclairent la collection. Réel ou imité, peint ou imprimé, l’argent contraste avec les tons neutres. Les manches des vestes sont coupées et les emmanchures avancées. L’exposition à la lumière efface les motifs jacquard et forme des ombres sous les cols, les rabats de poches ou les pinces. Les ‘Replica’ sont travaillés mat aux détails brillants comme le coton métallisé. Les costumes du soir sont réinterprétés dans des matières duveteuses. Des pièces semblent usées, vieillies, rapiécées.

Bernard Willhelm a présenté sa collection au Palais Brogniart, qui accueille également le salon professionnel Tranoï jusqu’au 2 juillet. Comme les années précédentes, le créateur allemand clame haut et fort son amour inconditionnel de l’imprimé. Zèbre, fleurs, ethnique ou militaire : des juxtapositions osées de la veste aux baskets, en passant par le short et les chaussettes pour un résultat psychédélique. Les couleurs y explosent et se mélangent avec exubérance.

La collection de Miharayasuhiro nous transporte à la fin des années 1980 aux USA. Il revisite le look des gangsters de l'époque, avec des bottes de motards, des shorts en cuir et des blousons de bikers. Le créateur japonais en modifie l'apparence grâce à des matières plus chics comme de la soie rose pour les blousons et des coupes différentes des pièces originales. Lors du défilé, l'artiste Jun Inoue a réalisé en live une toile, mélange de modernité et d'art traditionnel japonais. Des éclaboussures de ses bombes de peinture apparaissent sur les chemises, les vestes et le visage des mannequins. Quelques rares pièces de couleur ponctuent les looks : un pull en maille jaune, une chemise rouge et un tailleur à imprimé python bleu. En fait, Yasuhiro Mihara a puisé son inspiration dans le film de David Lynch « Sailor et Lula » (Wild at heart) et dit avoir « exploré son cœur pour libérer la violence qui y règne».

La tendance cuir se confirme chez Damir Doma sur des bermudas amples, des sac à dos et des sandales aux lourdes semelles. Le kaki est omniprésent notamment sur d'imposants blousons de gabardine façon baroudeur et trenchs très longs en lin, soudain perturbés par l'arrivée d'un pull en maille d'inspiration Mondrian. Le créateur opte pour des formes amples aux volumes enveloppants comme pour les collections précédentes. Celles-ci sont d'ailleurs en vente dans le nouveau flagship store Damir Doma, un magasin étendard aux proportions surprenantes qui a ouvert ses portes le 16 juin dernier rue du Faubourg-Saint-Honoré.

Sur les podiums de la 4e journée : BILL TORNADE, KENZO, MAISON MARTIN MARGIELA, BERNHARD WILLHELM, ACNE, DIOR HOMME, WOOYOUNGMI, SMALTO, MIHARAYASUHIRO, DAMIR DOMA, HERMES , AMI ALEXANDRE MATTIUSSI.

A suivre la 5e et dernière journée : PIERRE CARDIN, LANVIN , AGNES B, NO EDITIONS, RYNSHU, SONGZIO, PAUL SMITH, QASIMI HOMME, THOM BROWNE et ARNYS.