Hardy Amies réinvente le dandy du XXIe siècle

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/06/2012 à 08H16
  • Hardy Amies en 1952 et le défilé de la collection pap printemps-été 2013, à Paris
  • La maison Hardy Amies, au 14 Savile Row à Londres
  • Hardy Amies dessine à Cornwall, en 1950
  • Hardy Amies en vacances à Saint Tropez en 1952
  • Défilé Hardy Amies pap printemps-été 2013 homme, à Paris
  • Défilé Hardy Amies pap printemps-été 2013 homme, à Paris
  • Défilé Hardy Amies pap printemps-été 2013 homme, à Paris
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Hardy Amies en 1952 et le défilé de la collection pap printemps-été 2013, à Paris
    Hardy Amies en 1952 et le défilé de la collection pap printemps-été 2013, à Paris © DR et Francois Mori/AP/SIPA
  • La maison Hardy Amies, au 14 Savile Row à Londres
    La maison Hardy Amies, au 14 Savile Row à Londres © DR
  • Hardy Amies dessine à Cornwall, en 1950
    Hardy Amies dessine à Cornwall, en 1950 © DR
  • Hardy Amies en vacances à Saint Tropez en 1952
    Hardy Amies en vacances à Saint Tropez en 1952 © DR
  • Défilé Hardy Amies pap printemps-été 2013 homme, à Paris
    Défilé Hardy Amies pap printemps-été 2013 homme, à Paris © Francois Mori/AP/SIPA
  • Défilé Hardy Amies pap printemps-été 2013 homme, à Paris
    Défilé Hardy Amies pap printemps-été 2013 homme, à Paris © Francois Mori/AP/SIPA
  • Défilé Hardy Amies pap printemps-été 2013 homme, à Paris
    Défilé Hardy Amies pap printemps-été 2013 homme, à Paris © Francois Mori/AP/SIPA

La griffe du tailleur britannique Hardy Amies fait, cette saison, son entrée au calendrier officiel parisien. Soixante six ans après sa création, ce n’est que la seconde fois de son histoire que la marque défile en dehors de sa vie natale, Londres. Portrait d’un créateur emblématique de « l’english touch ».

Pour la nouvelle collection présentée au 1er jour des défilés parisiens, la directrice artistique Claire Malcolm a pioché dans les photos d’archives de la maison où l’on voit le fondateur et créateur Sir Edwin Hardy Amies détendu lors d’une journée de vacances sur la Côte d’Azur ou en uniforme, avec son régiment en Belgique pendant la Seconde Guerre mondiale. Les pulls de tricot beige et blancs ont été directement inspirés d’un chandail que portait Hardy Amies. La ligne prône un beau mélange entre la culture « bespoke » du sur-mesure et le style militaire avec des pièces en marine et anthracite. Entre les classiques tailleurs gris, noirs et blancs, la créatrice a tout de même glissé quelques pièces colorées comme un polo fushia ou un pull en fine laine à rayures multicolore. Un hommage aux années 1920 et à l’élégance preppy des hommes de cette époque, façon Gatsby le magnifique.

Défilé Hardy Amies pap printemps-été 2013 masculin, à Paris

Défilé Hardy Amies pap printemps-été 2013 masculin, à Paris

© Francois Mori/AP/SIPA

Trench coat, fin pantalon de tweed et mocassins : c’est la signature du dandy anglais Sir Edwin Hardy Amies, décédé en 2003. Couturier emblématique du XXe siècle, il fonde sa maison de couture en 1946 sur Savile Row. Cette célèbre rue du quartier chic de Mayfair accueille depuis 200 ans les tailleurs sur-mesure londoniens. Il y dessine des costumes classiques et élégants pour les hommes comme pour les femmes. Son savoir-faire rencontre rapidement le succès. Un an seulement après l’ouverture de sa maison, ses créations font la couverture du Vogue.

Encore aujourd’hui les ateliers suivent la tradition de la culture « bespoke », un processus de création à la main qui nécessite la prise d’une vingtaine de mesures et jusqu’à douze semaines de travail.

Campagne Hardy Amies pap printemps-été 2012 homme

Campagne Hardy Amies pap printemps-été 2012 homme

© DR

Des tailleurs de la reine aux maillots de l'équipe de football
Adepte des traditions, le couturier sait également faire preuve d’innovation. En 1961, il est le premier à organiser un défilé de couture pour homme, avec une mise en scène élaborée : les mannequins défilent sur de la musique et le créateur monte sur le podium du Savoy Hotel de Londres pour un salut final. Autres empreintes du mariage du rétro avec le moderne, si Hardy Amies est le couturier officiel de la reine d’Angleterre pendant 50 ans, il dessine également les costumes futuristes du film 2001 : l’Odyssée de l’Espace de Stanley Kubrick ainsi que les maillots de l’équipe de football de l’Angleterre pour la Coupe du monde de 1966.

Considéré comme le pape du bon goût, Sir Edwin Hardy Amies tient des chroniques mode décalées dans le magazine Esquire. En 1964, il publie même un ABC de la mode pour les hommes, où le dandy anglais liste les commandements du style du parfait gentleman.

Des photos d'archives inspirent cette collection estivale
Depuis deux ans, la directrice artistique de la marque est l’anglaise Claire Malcolm. Si la trentenaire avouait dans une interview à un blog de mode en août 2009 ne pas savoir grand chose de  la marque avant de commencer à y travailler, elle a aimé se plonger dans l’histoire de cette grande maison «mais ce qui m’a le plus inspiré, c’est Hardy Amies, l’homme ».

Le défilé Hardy Amies pap automne-hiver 2012 hommes, au salon Pitti Uomo à Florence