Happening Band of Outsiders : un mannequin vit 60 heures dans une vitrine

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 28/06/2012 à 09H07
  • Brendan, dans la vitrine de la galerie Dominique Fiat au 16 rue des Coutures Saint-Gervais
  • Les looks Band of Outsiders portés par Brendan
  • Les looks Band of Outsiders portés par Brendan
  • Un des 25 looks Band of Outsiders
  • Autre look Band of Outsiders
  • Happening Band of Outsiders dans la galerie Dominique Fiat
  • Pendant 3 jours, Brendan a pris en photo les passants et les curieux
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Brendan, dans la vitrine de la galerie Dominique Fiat au 16 rue des Coutures Saint-Gervais
    Brendan, dans la vitrine de la galerie Dominique Fiat au 16 rue des Coutures Saint-Gervais © T.SAMSON/AFP
  • Les looks Band of Outsiders portés par Brendan
    Les looks Band of Outsiders portés par Brendan © Louise Wessbecher/FTV
  • Les looks Band of Outsiders portés par Brendan
    Les looks Band of Outsiders portés par Brendan © Louise Wessbecher/FTV
  • Un des 25 looks Band of Outsiders
    Un des 25 looks Band of Outsiders © Louise Wessbecher/FTV
  • Autre look Band of Outsiders
    Autre look Band of Outsiders © Louise Wessbecher/FTV
  • Happening Band of Outsiders dans la galerie Dominique Fiat
    Happening Band of Outsiders dans la galerie Dominique Fiat © Louise Wessbecher/FTV
  • Pendant 3 jours, Brendan a pris en photo les passants et les curieux
    Pendant 3 jours, Brendan a pris en photo les passants et les curieux © Louise Wessbecher/FTV

Pour sa 1re présentation à Paris, Scott Sternberg fait preuve d’originalité et compte bien marquer les esprits. Au lieu d’un défilé, le créateur de la marque « Band of Outsiders » a organisé un happening de trois jours. Le concept : faire vivre un mannequin pendant soixante heures dans la vitrine d’une galerie d’art, située entre la rue de Turenne et la rue Vieille du Temple, aux yeux de tous.

Brendan a pris ses quartiers mercredi 27 juin au matin dans cette pièce de bois et de vitre de quelques mètres carrés. Toutes les 90 minutes, le jeune américain change de tenue, présentant ainsi les 25 looks de la collection printemps-été 2013 dessinée par Scott Sternberg. Le mannequin téléphone, écoute de la musique, lit et peint sous le regard amusé des passants et des internautes, puisque la pièce est filmée et diffusée en live sur le site de la marque. Brendan a même prévu un sac de couchage pour ses deux nuits passées dans cette vitrine. Pas d’inquiétude, il a le droit de manger et de boire !

« Je voulais faire quelques chose de décalé et surtout d’ouvert au public », explique Scott Sternberg, ravi de présenter à Paris pour la première fois. « L’idée du happening est celle d’une protestation, à la manière des sittings des années 1960 », ajoute le créateur. Une protestation qui reste sans message défini et laisse libre cours à l’imagination de chacun, comme le suggèrent les guillemets vides imprimés sur les vêtements.

Scott Sternberg et trois looks de sa nouvelle collection

Scott Sternberg et trois looks de sa nouvelle collection

© Louise Wessbecher/FTV

La collection est elle aussi inspirée des sixties 
Scott Sternberg voulait un look « BCBG décalé » dans lequel on retrouve pêle-mêle des pantalons chinos (retroussés à la cheville), des marinières rouges, blanches ou bleues, des capes en PVC, des broderies et du tie and dye. Au fur et à mesure, les tenues portées par le mannequin sont accrochées dans la galerie, au milieu de toutes sortes d’objets désuets : photocopieuse, machine à écrire, horloge de bureau, polaroid, … Vendredi soir à 21h, Brendan quittera son habitat temporaire. Les 25 looks de la collection seront alors présentés dans la galerie.

La marque Band of Outsiders a été crée en 2004 par Scott Sternberg, installé à Los Angeles. D’abord exclusivement masculine, il crée en 2008 deux lignes pour les femmes, qu’il a depuis l’habitude de présenter lors d'un défilé unique à New-York. C’est, donc, la première fois que la collection homme est présentée seule, et hors de son pays d’origine. Scott Sternberg prévoit, déjà, de ne pas s’arrêter là ! L’outsider laissera, c’est sûr, son empreinte à la prochaine occasion.