La mode masculine pour l'hiver 2014 de retour sur les podiums parisiens

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 14/01/2014 à 20H10
Y/project pap ah 2013-2014, à Paris © DR

Après Londres et Milan, la mode masculine de l'automne-hiver 2014-2015 défile à Paris du 15 au 19 janvier 2014. Soit 50 shows sur les podiums avec des maisons françaises mais aussi de toute l'Europe et d'Asie qui proposent leur vestiaire. Des créateurs confirmés aux jeunes talents, l’intérêt ne cesse de grandir et de plus en plus de maisons demandent à la fédération à défiler.

"On était sur trois jours de défilés il y a trois ans ; aujourd'hui, on est sur cinq", explique Didier Grumbach, le président de la Fédération française de la couture.
Ann Demeulemeester salue lors de son défilé ah 2013-2014, en février 2013 à Paris

Ann Demeulemeester salue lors de son défilé ah 2013-2014, en février 2013 à Paris

© PATRICK KOVARIK / AFP
Ann Demeulemeester et Francesco Smalto, absents
Ann Demeulemeester ne sera pas présente sur les podiums. La créatrice en annonçant son départ de la marque fin 2013 a expliqué que la collection masculine serait présentée en même temps que la femme pendant la semaine de la mode féminine à la fin février. Forte de la volonté d’axer l’ensemble de ses actions sur son savoir-faire tailleur, la maison Francesco Smalto crée actuellement dans ses ateliers parisiens une collection de pièces uniques grande mesure (le pendant de la haute couture pour l’homme) qui sera dévoilée à l’occasion d’événements itinérants sur des marchés clefs dont Paris, courant 2014. Empreinte du savoir-faire de la grande mesure, la collection de prêt-à-porter Francesco Smalto sera, quant à elle, présentée, seulement, sur rendez-vous et uniquement aux acheteurs.
Enveloppé d'un gilet généreux et de la chaleur du feu de bois, l'homme Smalto profite de sa maison de campagne avec ses amis. Les tissus sont subtilement mixés jusqu'aux couleurs et motifs. On note des détails bi-matière comme des revers en velours palatine. 

Enveloppé d'un gilet généreux et de la chaleur du feu de bois, l'homme Smalto profite de sa maison de campagne avec ses amis. Les tissus sont subtilement mixés jusqu'aux couleurs et motifs. On note des détails bi-matière comme des revers en velours palatine. 

© PATRICK KOVARIK / AFP
Raf Simons présente une collection réalisée en duo avec l'artiste américain Sterling Ruby. Cette collection unique sera montrée sous le label "Raf Simons / Sterling Ruby" en lieu et place de la collection "Raf Simons" et sera proposée à la vente au détail. Cette collaboration est née d'une amitié de longue date et d'admiration mutuelle. Cette garde-robe masculine, complète, combinera l'esthétique agressive de Sterling Ruby avec la recherche constante de l'innovation dans la mode masculine de Raf Simons. Chez Louis Vutton, Kim Jones sera seul aux manettes depuis le départ de Marc Jacobs.
KIm Jones salue au défilé Vuitton pap ah 2013-2014

KIm Jones salue au défilé Vuitton pap ah 2013-2014

© FRANCOIS GUILLOT / AFP
Le créateur belge Dries Van Noten défile mais il est, quant à lui, en plein préparatif de son exposition qui se tiendra en mars aux Arts Déco à Paris. Une invitation à un voyage intime et affectif présentant ses sources d’inspiration.
 
Les jeunes talents sous les projecteurs
De jeunes marques attirent de plus en plus les regards, comme la Française AMI, d'Alexandre Mattiussi, qui a gagné en juillet 2013 le prix de l'Andam, destiné à soutenir de jeunes créateurs français ou travaillant en France.
Glenn Martens, le nouveau directeur créatif de la marque Y/Project

Glenn Martens, le nouveau directeur créatif de la marque Y/Project

© DR
Le créateur belge Glenn Martens a été nommé Directeur Créatif dʼY/Project afin de poursuivre lʼhéritage de la marque. Glenn Martens, qui fut lʼassistant du créateur Yohan Serfaty, a contribué à lʼémergence des codes de la marque. Il développe une nouvelle vision mélangeant des constructions tailleur innovantes et une élégance fluide avec un esprit avant-gardiste. Y/Project poursuit son évolution en lançant une capsule femme, qui sera présentée en même temps que la collection masculine. 
Pierre Macéo, Julia Smith et Umit Benan... les 3 nouveaux créateurs présents à la semaine de la mode parisienne de janvier 2014. Ils présentent leurs vestiaire masculin pour l'automne-hiver 2014-2015

Pierre Macéo, Julia Smith et Umit Benan... les 3 nouveaux créateurs présents à la semaine de la mode parisienne de janvier 2014. Ils présentent leurs vestiaire masculin pour l'automne-hiver 2014-2015

© DR
Icosphère, Umit Benan et Officine Générale pour la 1re fois dans le calendrier
Derrière la marque Icosphère, née en 2008, se cache la directrice artistique britannique Julia Smith. C'est au Japon que la styliste acquiert son influence majeure : son sens des proportions, la sobriété et la pureté des formes. Elle allie tradition et modernité dans ses collections à l'image de la marque : pure, élégante, moderne et tournée vers le futur. 

Pierre Mahéo, créé en 2012, Officine Générale. La marque mêle patrimoine du vêtement de travail à des coupes classiques. Chaque détail, chaque poche, chaque surpiqure remplit une fonction et sert le confort de son propriétaire. Le vestiaire combine tailoring workwear et militaire.

Umit Benan, le créateur d'origine turque né à Stuttgart, en 1980, qui a grandi à Istanbul, voulait être cinéaste… avec l’envie de raconter des histoires. Pour lui, il n’y a pas de distinction réelle entre la vie, la fantaisie et la fiction : « Je suis intéressé par les contrastes" dit le créateur qui a lancé sa ligne éponyme en 2009. Son inspiration trouve ses racines dans cette ville chaotique, pleine de contrastes, qu'est Istanbul. "Je n'aime pas la perfection " dit Umit Benan qui construit, à chaque saison, une histoire fictive autour du personnage qu'il a en tête et des questions qui le touchent. 

Mais aussi des salons pro
Man (du 17 au 19 janvier), Tranoi (du 18 au 20 janvier) et Who's Next (du 25 au 28 janvier) ainsi que Capsule (du 17 au 19 janvier à la Cité de la mode et du design) sont des salons qui comptent pour les professionnels. Depuis 4 saisons, le salon Capsule héberge le projet Channel Kobe. Kobe, la ville de la mode, est à l'origine d'une série de projets visant à soutenir les créateurs émergents et l'industrie locale. Ces jeunes talents ont le potentiel pour assumer un rôle majeur sur la scène mondiale. Exposant 5 designers originaires de la ville, Channel Kobe montre que ses artisans maîtrisent l'art et les techniques du cuir, du denim mais aussi de la maille ou de la chapellerie.