Givenchy délocalise son défilé à New York et l'ouvre au public

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/09/2015 à 08H30
Un mannequin féminin au défilé Givenchy prêt-à-porter masculin automne-hiver 2015-16, à Paris..

Un mannequin féminin au défilé Givenchy prêt-à-porter masculin automne-hiver 2015-16, à Paris..

© ETIENNE LAURENT

La maison française Givenchy délaisse exceptionnellement Paris pour présenter à New York le 11 septembre sa collection de prêt-à-porter printemps-été 2016 et permettra à un millier de personnes issues du grand public d'assister à l'événement.

Prévu le 11 septembre à 18h30, dans le cadre de la Fashion Week new-yorkaise (du 10 au 17 septembre 2015), le défilé prendra la forme d'une performance artistique signée Marina Abramovic, l'artiste serbe célèbre pour ses shows expérimentaux. Le lieu est tenu secret, comme celui où se tiendra la fête privée qui aura lieu dans la soirée. Le défilé sera placé sous le thème de la "Célébration de l'amour"  ("Celebration of Love"), voulu par le directeur artistique Riccardo Tisci, qui fête également à cette occasion ses dix ans à la tête des collections femme et homme ainsi que des accessoires de la maison, propriété du géant du luxe LVMH.

Fait très rare dans le monde de la mode : aux côtés des habituels invités triés sur le volet (journalistes, acheteurs, célébrités), un peu plus d'un millier de personnes issues du public pourront assister au défilé, à condition d'être les premières à s'inscrire sur un site internet mis en place conjointement avec la mairie de New York - dont l'adresse devrait être dévoilée ce jour.
 
En parallèle, Givenchy inaugurera sa boutique amirale à Manhattan, sur Madison Avenue. Il s'agit d'une réouverture dans cette rue mythique, où le groupe possédait déjà un magasin qui a fermé en 2006. Givenchy compte deux autres boutiques aux Etats-Unis, à Miami et Las Vegas.
 
LVMH, qui ne détaille pas les performances détaillées de ses 70 marques, souligne dans son rapport annuel que Givenchy est un des groupes qui réalise une des plus fortes croissances en termes de ventes et de rentabilité, en mode et maroquinerie mais aussi en parfums et cosmétiques