Fashion Week : sur la piste de danse avec les Gypsies disco de Manish Arora

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 01/10/2015 à 22H03
Manish Arora pap printemps-été 2016, à Paris

Manish Arora pap printemps-été 2016, à Paris

© PATRICK KOVARIK / AFP

Ce que j'aime avec ce créateur indien, connu pour sa palette de couleurs psychédéliques et ses imprimés joyeux, c'est qu'il nous entraîne toujours dans un pays imaginaire coloré, un rien provocateur mais toujours raffiné. Au 3e jour des défilés, direction le Paris nocturne, celui des fêtes, où sa Miss Bunnyla, glamour en lurex et paillettes d'or, s'inspire de l'époque du disco et de ses Divas.

Son inspiration : le glamour du disco et ses divas - Diana Ross, Grace Jones et Bianca Jagger. La femme Manish Arora printemps-été 2016, sa Miss Bunnyla, comme il l'a surnomme est de retour pour écumer le Paris nocturne. Lundi, perchée sur ses plateformes, elle se trémousse dans une robe aux franges métalliques posées en multicouches. Le mardi, elle danse jusqu'à l'aube revêtue d'une robe aux fleurs Paisley brodées d'inspiration gitane.
Manish Arora pap printemps-été 2016, à Paris..

Manish Arora pap printemps-été 2016, à Paris..

© Jerome Delay/AP/SIPA
Le mercredi, l'esprit léger, elle arbore un caftan imprimé papillon avec des broderies miroir. Jeudi, elle se pavane en robe disco asymétrique brodée d'étoiles en lurex à moins qu'elle n'illumine la piste de danse dans une robe aux tonalités vives orange, rouge, rose flashy électrique moirée de violet et de vert.
Manish Arora pap printemps-été 2016, à Paris....

Manish Arora pap printemps-été 2016, à Paris....

© Jerome Delay/AP/SIPA
Le vendredi, Miss Bunnyla adopte le cuir métallique découpé au laser sur une jupe longue.
Manish Arora pap printemps-été 2016, à Paris

Manish Arora pap printemps-été 2016, à Paris

© PATRICK KOVARIK / AFP

Le créateur amoureux des couleurs

 
Originaire de Bombay, le styliste qui est sorti de l'école de mode de Delhi en 1994 a créée sa marque 3 ans plus tard. Repéré par des boutiques pointues à Paris et à Londres, il se lance sur le marché européen. En 2005, son prêt-à-porter inventif et singulier défile à Londres, qu'il quitte pour Paris 2 ans plus tard, devenant le seul créateur indien de la fashion week.
 
Le créateur vit "15 jours par mois" à Paris. Manish Arora et Paris, c’est une histoire d’amour joyeusement colorée qui démarre en 2007. Au-delà des podiums et de la Fédération française de la couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode dont il est membre, Paris est devenue sa deuxième maison à 10.000 kms des langueurs de New Delhi et de son artisanat, indissociable de la marque.
 
Le succès du corner aux Galeries Lafayette et du pop-up store à la Galerie Joyce en 2013 l’ont décidé à accueillir sa clientèle dans son monde. Sa boutique est le prolongement esthétique de son appartement avec ses cloisons en verre coloré et l’association du rose et de l’or présents dans ses collections. Outre le prêt-à-porter et les accessoires, c'est le lieu pour dénicher des pièces de la ligne Indian by Manish Arora jusqu’ici réservée au seul marché indien.

Lutter contre la pollution atmosphérique


Sensibilisé à la pollution atmosphérique, le créateur a réalisé une collaboration avec la société Vogmask. Résultat : un masque à filtre à particules présenté lors du défilé de la collection printemps-été 2016. Comme toujours Manish Arora a ajouté sa pâte unique à ces masques en créant un modèle imprimé contenu dans un étui rose fluo. Un partenariat qui devrait sensibiliser le public en Inde et dans le reste du monde sur la question pressante de la pollution atmosphérique urbaine.