Après New York, Londres, Milan, c'est au tour de la Paris Fashion Week

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 29/09/2015 à 07H51
Givenchy pap féminin pe 2013, à Paris

Givenchy pap féminin pe 2013, à Paris

© PIERRE VERDY / AFP

Avec 91 défilés au calendrier, composé de 24 nationalités de créateurs, la Paris Fashion Week printemps-été 2016 est dans les starting-blocks. Après New York, Londres et Milan, Paris renoue avec les podiums du 29 septembre au 7 octobre 2015 pour 9 jours d'effervescence.

4 nouvelles marques font leur entrée

Il s'agit d'Aalto, du créateur finlandais Tuomas Merikoski, de Nehera, griffe des années 1930 fondée par un entrepreneur tchécoslovaque, relancée récemment; de Koché, de la créatrice Christelle Kocher; et de Vêtements, collectif emmené par le designer géorgien Demna Gvasalia, l'un des finalistes du prix LVMH cette année.


Courrèges, retour vers le futur

En pleine renaissance, depuis sa reprise par les publicitaires Jacques Bungert et Frédéric Torloting, la griffe à l'esthétique futuriste et épurée revient sur les podiums. La collection printemps-été 2016 est signée des deux nouveaux directeurs artistiques Arnaud Vaillant et Sébastien Meyer, nommés en mai 2015. Comment le tandem de jeunes créateurs, qui s'est fait connaître avec sa marque pointue Coperni, arrivera-t-il à donner à cette marque emblématique des années 60 associée à la mini jupe, une modernité version 21e siècle ? "Il faut distinguer le style et la mode. La mode change, le style c’est ce qui se perpétue dans le temps et dont on reconnaît la personnalité" affirmait André Courrèges, le fondateur de la marque. Une citation toujours d’actualité ? 
André Courrèges 1969

Clap de fin pour Wang chez Balenciaga

A quoi va ressembler la dernière collection d'Alexander Wang pour Balenciaga ? Qui sera son successeur ? Ce show très attendu signe la fin d'une collaboration de près de trois ans entre la griffe et cet icône d'un style new-yorkais urbain et cool, qui compte parmi ses fans Rihanna, Lady Gaga et le couple Kanye West-Kim Kardashian. Le créateur américain de 31 ans avait succédé à Nicolas Ghesquière, l'artisan de la renaissance de la griffe fondée en 1919 par l'Espagnol Cristobal Balenciaga. Alexander Wang peut désormais se consacrer à sa propre marque, dont il vient de fêter les dix ans pendant la Fashion Week new-yorkaise.
                  

Les confirmations attendues

C'est le deuxième défilé de Nadège Vanhee-Cybulski chez Hermès, de Guillaume Henry chez Nina Ricci, du duo Adrien Caillaudaud-Alexis Martial chez Carven, d'Adam Andrascik chez Guy Laroche, de Vanessa Seward pour sa marque éponyme.
 
"On pense toujours aux premiers défilés mais le deuxième est essentiel", commente Stéphane Wargnier, président exécutif de la Fédération française de la Couture. "Le premier est souvent réussi, tout le monde est intéressé et vient voir mais c'est le deuxième qui permet vraiment de savoir comment ça va se passer !"
 

Les soeurs Olsen à Paris

Enfants-stars de séries américaines des années 1990 devenues des stylistes reconnues, les sœurs Olsen ont choisi Paris pour présenter leur marque The Row, sur rendez-vous. La griffe, créée par Mary-Kate et Ashley Olsen en 2006 et qui défile habituellement outre-Atlantique, fait le trajet inverse de Givenchy, qui a organisé son show lors de la Fashion Week  de New York au lieu de Paris.
Les soeurs Olsen, créatrices de la marque The Row, en 2007 

Les soeurs Olsen, créatrices de la marque The Row, en 2007 

© ORLANDO GARCIA/JPISTUDIOS.COM / CLASOS.COM

Les chaussures vegan de Pamela Anderson

L'ex-star d'Alerte à Malibu signe en collaboration avec la styliste française Amélie Pichard une collection de sept chaussures "vegan" (100% sans matières animales), présentées aux acheteurs pendant la Fashion Week, disponibles à la vente à partir de cet hiver chez Opening Ceremony à Los Angelès puis à Paris chez Colette, Ssense et Tom Greyhound dès janvier. La moitié des bénéfices ira à la Pamela Anderson Foundation, engagée notamment dans la défense des droits des animaux.
Collaboration entre Pamela Anderson & Amélie Pichard

Collaboration entre Pamela Anderson & Amélie Pichard

© Pamela Anderson & Amélie Pichard

Une collab Carine Roitfeld X Uniqlo

La rédactrice de mode signe pour Uniqlo une collection d'une quarantaine de modèles qui reflètent son style au chic sexy. La collection sera disponible le 29 octobre. Le géant japonais, qui a déjà collaboré plusieurs fois avec Inès de la Fressange, s'est par ailleurs associé à la marque Lemaire pour une collection en vente à partir du 2 octobre.

Designers Apartment tient sa 7e saison

La Fédération française de la Couture offre depuis 2012 la possibilité à une sélection de créateurs basés à Paris et ayant une société française d’exposer leurs collections à l’attention de la presse et des acheteurs. Cette opération regroupe les collections de : A. GueryAVOCBelle Ninon by Ling & Dawei, Criloi, Iris Cantabri, KochéMaison PèreMonographie, Thierry ColsonVictoria/Tomas et Y/Project.
La collection automne-hiver 2015-16 de Koché présentée à Designers apartment jongle entre couture et street culture

La collection automne-hiver 2015-16 de Koché présentée à Designers apartment jongle entre couture et street culture

© Corinne Jeammet

Showrooms et salons

Cette saison encore, en marge de la fashion week, de nombreux showrooms gravitent : certains sont consacrés à un pays -Berlin showroom (Allemagne), Les Belges (Belgique), China in Paris (Chine), Americans in Paris (Etats-Unis), London Show rooms (Grande-Bretagne) et Pré-Helsinski Paris (Finlande), tandis que d'autres regroupent plusieurs créateurs comme PLC Paris qui reçoit Kansai Yamamoto qui marie vêtements traditionnels japonais et lignes contemporaines. Ce créateur japonais incarne l’avant garde de la mode des années 70 et collabore depuis toujours avec les artistes. Aujourd’hui sa nouvelle ligne KANSAI distille ses codes : le baiser, le rouge, le blanc, le noir, à travers un vestiaire urbain, minimaliste et graphique. 

Sans oublier les salons professionnels comme le Tranoï, Première Classe Cambon (auparavant nommé The Box) et les salons des accessoires Première Classe, Paris sur mode et Don't Believe the hype.