Diaporama 6 photos
Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

6 créateurs jouent la carte du body art ou l'art d'habiller les corps nus

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/09/2014 à 14H47

Make Up For Ever s'est associée à six créateurs de mode internationaux pour un défilé d'un nouveau genre. Jean-Charles de Castelbajc, Kenzo, Zuhair Murad, Emilio Pucci, Shiatzy Zen et Valentin Yudaskin ont présenté une création vestimentaire révélatrice de leur ADN. En parallèle, chacune a été reproduite à l'identique grâce à la technique du body art. Un show bluffant de réalisme !

  • The art of illusion : Zuhair Murad.
    01 /06
    The art of illusion : Zuhair Murad.
    Zuhair Murad a fondé sa maison en 1997 à Beyrouth. Il habille des célébrités sur les tapis rouges comme Jennifer Lopez, Kylie Minogue ou Beyonce et défile à Paris depuis 2001.
    © Corinne Jeammet
  • The art of illusion : Shiatzy-Chen
    02 /06
    The art of illusion : Shiatzy-Chen
    La maison de couture Shiatzy Chen a ouvert ses portes en 1978 à Taipei. Le nom chinois signifie «le nouveau look de la Chine", 
    © Corinne Jeammet
  • The art of illusion : Valentin Yudaskin
    03 /06
    The art of illusion : Valentin Yudaskin
    Valentin Yudashkin est, quant à lui, un habitué de la fashion week parisienne où il défile depuis plusieurs saisons. 
    © Corinne Jeammet
  • The art of illusion : Kenzo
    04 /06
    The art of illusion : Kenzo
    © Corinne Jeammet
  • The art of illusion : Emilio Pucci
    05 /06
    The art of illusion : Emilio Pucci
    Emilio Pucci a marqué l'histoire de la mode par ses imprimés pop, ses couleurs flashy ainsi que ses motifs graphiques qui ont inspiré la mode des années 60.
    © Corinne Jeammet
  • The art of illusion : Jean Charles de Castelbajac
    06 /06
    The art of illusion : Jean Charles de Castelbajac
    Jean Charles de Castelbajac est le premier, dès les années 1970 à démocratiser l'art en le transposant dans un vestiaire féminin conventionnel. Iconoclaste et avant-gardiste, il mixe sans complexe et avec poésie le design, la musique, la peinture, le cinéma ou le théâtre. Il a le goût des croisements, des rencontres et des collaborations avec ceux qui comptent dans la création contemporaine. Ces vêtements se sont souvent affichés comme des manifestes d'opinion.
    © Corinne Jeammet