Diaporama 11 photos
Par Corinne Jeammet (avec AFP) @Culturebox

Défilés parisiens été 2014 : Cédric Charlier réinvente la Parisienne

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/09/2013 à 10H36

Parmi les 12 jeunes créateurs qui ont présenté leur collection printemps-été 2014 lors de cette 1re journée, c'est le Belge Cédric Charlier qui m'a séduite avec une silhouette calme, d'une élégante simplicité, mais qui clashe pour une Parisienne réinventée. Connu pour ses coupes sophistiquées, le Wallon vante l'architecture de ses vêtements devenue sa "marque de fabrique".

  • Cédric Charlier pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    01 /11
    Cédric Charlier pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    Chez le Belge Cédric Charlier, les coupes sont minimalistes et semblent austères parfois. Ainsi les premiers looks font penser aux kimonos japonais. Des formes géométriques s'invitent ensuite sur les vêtements, barrés de rayures pour certains. Mais les couleurs demeurent sombres: le noir s'allie avec le bleu marine mais il y a aussi une silhouette couleur bronze et une robe rouge qui détonne.  
    © FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Ground Zéro pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    02 /11
    Ground Zéro pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    Ground Zéro est créé en 2003 par Eri et Philip Chu, un duo de frères. Chaque collection est comme une nouvelle expérience où aucune règle n’a lieu d’être. Tel un physicien, Ground Zéro pense le vêtement comme un mélange d’éléments. L’impression graphique est leur signature. Ensemble, ils combinent créativité et habilité pour donner du sens à Ground Zéro sur la scène mode. « Zero pourrait être tout ». En effet, Ground Zéro ne souhaite pas se limiter au simple fait d'être un label de mode. Et le graphisme, la musique, la vidéo, les installations d'art, et bien d’autres encore, font partie intégrante de leur univers. Une collection incroyablement dynamique dans une palette haute en couleurs qui mérite toute notre attention. Une explosion de fraîcheur. 
    © PATRICK KOVARIK / AFP
  • Anthony Vaccarello pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    03 /11
    Anthony Vaccarello pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    Le créateur Belge Anthony Vaccarello est connu pour ses créations très sexy et modernes qui font un tabac sur les tapis rouges. Il continue de faire défiler "toujours la même fille", sexy, urbaine, sûre d'elle. La femme fatale, qui préfère le noir aux couleurs mais cette saison elle sera plus strict: elle porte certaines pièces, dont les maillots, comme "des uniformes".  Elle sera en jupe ou en short; l'essentiel est que ce soit court. Les jupes et les robes sont fendues jusqu'à la hanche. Seule une bande les empêche de s'ouvrir totalement. Le gilet de costume d'homme est revisité ample, il se boutonne sous le nombril et s'ouvre en un immense décolleté.  
    © PATRICK KOVARIK / AFP
  • Lucien Pellat Finet pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    04 /11
    Lucien Pellat Finet pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    L’optimisme et une bonne dose de joie de vivre sont les moteurs de Lucien Pellat-Finet. Le créateur, facétieux, assure que de bonnes ondes nous protègent  en portant ses vêtements. Ses inspirations vont de la fleur d’hibiscus à l’exotisme espiègle du Guatemala, de la puissance du motif Cachemire à la polyvalence du camouflage ou encore l’introduction des rayures Hickory, technique artisanale adoptée par les Japonais. Sa joyeuse palette de couleurs varie du corail au bleu jean, à un vert citron et un gris pâle. Il estampille la dentelle de son emblématique skull. Le motif Cachemire est reconstitué avec une symphonie des 3 symboles de la maison –vanité, feuille et paix- et imprimé sur une ligne de débardeurs, cardigans et pulls à manches longues dans des coloris apaisants. A noter des messages écrits en lettres capitales comme « FAITES DE VOTRE VIE UN PARADIS ».
    © Corinne Jeammet
  • Christine Phung pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    05 /11
    Christine Phung pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    Christine Phung, qui a remporté le prix de l'Association nationale pour le développement des arts de la mode pour les "Premières collections" en juillet à Paris, présentait son premier défilé dans le calendrier de la Fédération Française de la couture et du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode. "C'est super excitant. Cela fait dix ans que je travaille dans la mode .C'est un aboutissement !", a-t-elle dit "J'ai pu organiser le défilé grâce à l'Andam et au soutien des Galeries Lafayette". Le show s'est déroulé sur le toit du grand magasin parisien. Les silhouettes sont élégantes et féminines, avec beaucoup de crêpe de soie et de jacquard de soie. Le beige, le gris métallique et le bleu outre-mer dominent. Une longue robe, au beau dos dénudé, a nécessité trois semaines de plissage. C'est une collection "aérienne", légère, qui joue avec la transparence.
    © Thibault Camus/AP/SIPA
  • Julien David pap féminin printemps-été 2014, à Paris.
    06 /11
    Julien David pap féminin printemps-été 2014, à Paris.
    Julien David est un créateur qui jongle entre Paris et Tokyo. Chez ce créateur français beaucoup de bleu pétrole mais aussi du rose flashy, du pastel, ainsi que du noir égayé par des motifs colorés ou des sequins. Mais derrière une apparente simplicité, se cache un gros travail sur les matières et les broderies. 
    © FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Moon Young Hee pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    07 /11
    Moon Young Hee pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    © Jacques Brinon/AP/SIPA
  • Le Moine Tricote pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    08 /11
    Le Moine Tricote pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    © JOEL SAGET / AFP
  • Dévastée pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    09 /11
    Dévastée pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    © MIGUEL MEDINA / AFP
  • Jacquemus pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    10 /11
    Jacquemus pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    Jacquemus, autodidacte de 23 ans au succès grandissant, a défilé pour la 3e fois avec une collection pop, très fraîche, avec beaucoup de "rose Barbie", dans une salle de jeu au milieu des machines électroniques. Il a repris le succès de sa précédente collection : alors ne vous étonnez pas si vous voyez des tops en moustiquaire sur les fashionistas l'été prochain ! Ses vêtements font penser au sportwear.
    © JOEL SAGET / AFP
  • Pascal Millet pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    11 /11
    Pascal Millet pap féminin printemps-été 2014, à Paris
    La collection de Pascal Millet est inspirée par une voyage en étape en Amérique du Sud : du noir en raphia ou incrusté de résille mais aussi des beiges neutres éclairés de couleurs de fleurs exotiques. Pour le soir, le jersey est parsemé de mini cristaux et les crêpes Georgette jouent l'ultra féminin dans un esprit lingerie. 
    © Miguel Medina / AFP