Défilés parisiens: présence des marques affûtées pour la 2e journée

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/09/2012 à 21H12
  • Défilé Damir Doma pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Damir Doma pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Guy Laroche pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Alexis Mabille pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Dries Van Noten pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Felipe Oliveira Baptista pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Rochas pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Gareth Pugh pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Peachoo Krejberg pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Mugler pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Défilé Damir Doma pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Damir Doma pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © M.Bureau. AFP
  • Défilé Damir Doma pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Damir Doma pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © M.Bureau.AFP
  • Défilé Guy Laroche pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Guy Laroche pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © P.Kovarik. AFP
  • Défilé Alexis Mabille pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Alexis Mabille pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © F.Guillot.AFP
  • Défilé Dries Van Noten pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Dries Van Noten pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © P.Verdy.AFP
  • Défilé Felipe Oliveira Baptista pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Felipe Oliveira Baptista pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © M.Bureau. AFP
  • Défilé Rochas pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Rochas pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © P.Kovarik.AFP
  • Défilé Gareth Pugh pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Gareth Pugh pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © F.Guillot. AFP
  • Défilé Peachoo Krejberg pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Peachoo Krejberg pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © P.Verdy.AFP
  • Défilé Mugler pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Mugler pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © M.Bureau.AFP

Le rythme est un peu plus soutenu mais ce n’est pas encore l’heure des marques poids-lourds pour lesquelles les invités se disputent une invitation.

Mon coup de coeur: Damir Doma et ses femmes conquérantes
Le créateur croaste, qui connaît un vrai succès commercial pour l'homme, continue d'explorer l'univers féminin avec cette saison une dominante de bleu outremer, klein, marine mais aussi du kaki olive, des caramels chauds pour une veste en cuir sans manches à porter avec un bermuda large. Le blanc est présent tout comme le noir qui s’inscrit cette saison en touches. Les silhouettes deviennent graphiques avec la couleur que le styliste a voulu franche comme les turquoises, pleins d'énergie. Ces tons ont apparaître le travail de superpositions et d'empiècements pour des pantalons ou tops coupés en deux et reconstruits. Les contrastes de matières entre les soies brillantes et les lins ou gabardines mat appuient encore cette impression de collage.

Le défilé Damir Doma printemps-été 2013

Marcel Marongiu chez Guy Laroche veut rendre la femme sexy avec des robes légères ou des manteaux à la ligne pure et aux épaules arrondies. De Brasilia à Los Angeles, des lignes épurées d’ Oscar Niemeyer aux volumes sculpturaux de Frank Gehry, la collection s’inspire d’un modernisme aérien, graphique, aux accents futuristes. Il a privilégié la luminosité et la sobriété des blancs et des marines, qui côtoient des verts tendres et des imprimés géométriques assez inhabituels. Le styliste franco-suédois signe une collection aux coupes sobres et élégantes où les longueurs sont de rigueur.

Le défilé Guy Laroche printemps-été 2013

Dries Van Noten a mis les carreaux à l'honneur. « C'est une collection pleine de contrastes, le côté couture et le côté grunge, le féminin et le masculin, le jour et la nuit", a expliqué le styliste de 54 ans. Réputé pour ses imprimés, il a jeté son dévolu sur les petits et grands carreaux, le tartan et les fleurs, qu'il superpose, dépareille et enrichit parfois de broderies et de volants. L'effet est accentué par des couleurs froides qui contrastent avec les imprimés fleuris très doux de la collection. Les unis monochromes foncés ne peuvent s'empêcher de s'orner de fleurs rebrodées ton sur ton pour donner plus d'épaisseur.

Le défilé Dries Van Noten printemps-été 2013

Après New York où il présentait sa collection pour Lacoste, Felipe Oliveira Baptista revient à Paris avec là aussi des emprunts au vestiaire des mouvements hip-hop et graffiti. Les proportions garçonnes de pantalons baggy se battent avec les robes ultra courtes. Les silhouettes monochromes jonglent avec l'asymétrie. Le camouflage se réinvente pour mieux annoncer un travail de découpages où la couleur explose progressivement. Des fentes laissent entrevoir la peau par moment comme les sous-robes en résille, là où un cuir contrecollé sur du jersey donne un aspect sérigraphié aux tops.

Pour Alexis Mabille, jeune créateur français qui ouvre ce mois-ci une boutique et un espace haute couture dans Paris, l'été est placé sous le signe du vichy, rose, bleu ou noir. De fausses ingénues, chaussées de boots noires, enfilent une veste de smoking à porter sur un top lingerie. La dentelle s'invite partout ou presque. Le soir, l'allure peut changer façon gitane avec de longues jupons volantés associés à un blouson perfecto de lin noir.

Nicola Formichetti, D.A. de Mugler depuis 2 ans, a présenté une collection architecturale, peuplée de courtes robes et combi-shorts déclinés notamment en prune, jaune et turquoise. "C'est ma quatrième collection pour Mugler", a indiqué le styliste de 35 ans. "J'ai pensé à mes meilleurs amies, je voulais des robes cool, des choses faciles à porter", a-t-il ajouté. Les mannequins sont en tailleur short camel, pantalon vert d'eau ultra-moulant et ou en micro-robes déstructurées. La trentaine de silhouettes proposées fait la part belle aux tissus vernis. "Nous voulons toucher une clientèle qui n'a pas connu Thierry Mugler, une clientèle jeune, digitale et très cosmopolite", a déclaré Joël Palix, PDG de Clarins Fragrance Group, qui possède Mugler.

Le défilé Mugler printemps-été 2013