Chez Ken Okada, la chemise se métamorphose en art

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/09/2012 à 09H24
  • Ken Okada devant une chemise revisitée par l'artiste Alberto Cont
  • Col d'une chemise Ken Okada revisitée par Alberto Cont
  • Détail d'une chemise Ken Okada revisitée par Alberto Cont
  • Alberto Cont chez Ken Okada
  • Chemise Ken Okada revisitée par Alberto Cont
  • Chemise Ken Okada revisitée par Alberto Cont
  • Détail d'une chemise revisitée par Alberto Cont
  • Une chemise Ken Okada au côté d'un tableau d'Alberto Cont
  • Deux tableaux d'Alberto Cont exposés dans la boutique de Ken Okada
  • Un tableau signé Alberto Cont
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Ken Okada devant une chemise revisitée par l'artiste Alberto Cont
    Ken Okada devant une chemise revisitée par l'artiste Alberto Cont © Corinne Jeammet
  • Col d'une chemise Ken Okada revisitée par Alberto Cont
    Col d'une chemise Ken Okada revisitée par Alberto Cont © Corinne Jeammet
  • Détail d'une chemise Ken Okada revisitée par Alberto Cont
    Détail d'une chemise Ken Okada revisitée par Alberto Cont © Corinne Jeammet
  • Alberto Cont chez Ken Okada
    Alberto Cont chez Ken Okada © DR
  • Chemise Ken Okada revisitée par Alberto Cont
    Chemise Ken Okada revisitée par Alberto Cont © Corinne Jeammet
  • Chemise Ken Okada revisitée par Alberto Cont
    Chemise Ken Okada revisitée par Alberto Cont © Corinne Jeammet
  • Détail d'une chemise revisitée par Alberto Cont
    Détail d'une chemise revisitée par Alberto Cont © Corinne Jeammet
  • Une chemise Ken Okada au côté d'un tableau d'Alberto Cont
    Une chemise Ken Okada au côté d'un tableau d'Alberto Cont © Corinne Jeammet
  • Deux tableaux d'Alberto Cont exposés dans la boutique de Ken Okada
    Deux tableaux d'Alberto Cont exposés dans la boutique de Ken Okada © Corinne Jeammet
  • Un tableau signé Alberto Cont
    Un tableau signé Alberto Cont © Corinne Jeammet

J’avais rencontré cette styliste japonaise quand elle avait lancé son showroom-boutique dédié à la chemise. Un concept développé dans un univers atypique, incitant à la rêverie et à la douceur, car installé dans un cocon de tissu aérien d’un blanc immaculé. Aujourd’hui, la couleur est là depuis sa collaboration avec Alberto Cont. Résultat : 5 chemises ont été retravaillées par cet artiste peintre.

Depuis plus de 10 ans, Ken Okada conçoit des chemises au style épuré. Ses collections sont comme elle l'explique "une alliance entre l’épure japonaise et l’élégance parisienne". Le tout dans un jeu de transparences soulignant la sensualité et le naturel féminin. "Passionnée d'art contemporain, je voulais placer l’art au coeur de mes créations" explique-t-elle avant d'ajouter : "Ma boutique étant aboutie, je souhaitais évoluer". Elle fait alors appel à cet artiste italien pour créer une ligne unique. Parmi ses modèles stylisés et aériens, le peintre en a choisi cinq qu’il a orné de son empreinte artistique. Sur le blanc des chemises éclate une palette colorée déposée en touches subtiles.

Ken Okada : un univers aérien et feutré
Diplômée du Bunka Fashion College à Tokyo, c'est en 2001 qu’elle s’nstalle à Paris où elle ouvre en 2005, sa 1re boutique. En 2009 et après 20 collections, l'exposition "L'histoire de la chemise Ken Okada" aux Galeries Lafayette Hausmann, lui fait prendre conscience de la place que tient cette pièce vestimentaire dans sa vie. Elle se spécialise alors dans ce produit phare.

Alberto Cont : un coloriste né
Il a étudié à l’école d’art de Trente puis à l’Ecole Supérieure des Beaux Arts de Paris. Il a travaillé dans l’atelier d’Olivier Debré comme assistant et l’a accompagné dans des réalisations importantes, comme le rideau de scène de la Comédie Française, de l’Opéra de Hong-Kong. Sculpteur, il expose. C’est un coloriste né qui aime jouer avec les couleurs et les formes. "Il y a chez Cont" écrit Yves Michaud, philosophe, fondateur de L'Université de tous les savoirs, « un bonheur de la couleur et de la peinture qui ne tombe pour autant jamais dans l’enfantillage ». Davide Napoli, Docteur en Philosophie et en Arts et Sciences de l’Art, estime qu’ « avec sa peinture et ses sculptures, on voyage dans l’éblouissement du regard aveuglé par la déclinaison colorée de bulles, billes de couleur, grilles, carrés, lignes et transparences, sorte de festival coloré de la légèreté et de l’élégance."

Exposition "Quand la mode se métamorphose en art" chez Ken Okada Paris. Du 25 septembre au 25 octobre 2012. Du lundi au vendredi de 9h30 à 19h et le samedi de 14h à 19h. 1 bis, rue de la Chaise. 75007 Paris.n