8e journée des défilés parisiens : la femme Paco Rabanne joue les séductrices

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/10/2012 à 10H26
  • Défilé Paco Rabanne pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Chanel pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé JC de Castelbajac pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Valentino pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Junko Shimada pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Paco Rabanne pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Shiatzy Chen pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Paul & Joe pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
  • Défilé Alexander McQueen pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Défilé Paco Rabanne pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Paco Rabanne pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © P.Verdy.AFP
  • Défilé Chanel pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Chanel pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © M.Bureau.AFP
  • Défilé JC de Castelbajac pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé JC de Castelbajac pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © P.Verdy.AFP
  • Défilé Valentino pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Valentino pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © M.Bureau.AFP
  • Défilé Junko Shimada pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Junko Shimada pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © P.Kovarik.AFP
  • Défilé Paco Rabanne pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Paco Rabanne pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © P.Verdy.AFP
  • Défilé Shiatzy Chen pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Shiatzy Chen pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © F.Guillot.AFP
  • Défilé Paul & Joe pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Paul & Joe pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © M.Bureau.AFP
  • Défilé Alexander McQueen pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)
    Défilé Alexander McQueen pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012) © F.Guillot.AFP

L'avant dernière journée des défilés inscrivait à son programme : Chanel, Jean-Charles de Castelbajac, Valentino, Paco Rabanne et Alexander McQueen.

Mon coup de cœur : Paco Rabanne, une version des plus sexy
Lydia Maurer a succédé au styliste indien Manish Arora, qui ne sera resté que deux saisons après avoir relancé le prêt-à-porter fin 2011. Malgré cinq années loin des podiums, la marque du groupe espagnol Puig est restée bien connue du public grâce à ses parfums "1 Million" et "Lady Million" qui sont parmi les plus vendus au monde. La nouvelle directrice artistique a présenté une collection fidèle aux visions futuristes qui ont fait la réputation et le succès de la maison. Ici la sexualité est exacerbée.... des découpes laissent entrevoir la chair. Elle a imaginé des femmes en robes plissées noir et doré chaussées de spartiates. Elles sortent la nuit avec leurs mini-robes ou tuniques en cote de maille, pour rappeler l'ADN de la maison. "Chez nous, le corps dirige le vêtement. Ce qui m'intéresse le plus ce sont les matières et les mouvements", a expliqué le jeune styliste allemande de 29 ans, passée notamment par Yves Saint Laurent et Givenchy.

Défilé Paco Rabanne pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)

Défilé Paco Rabanne pap printemps-été 2013, à Paris (septembre 2012)

© P.Verdy.AFP
 

"Une question de volumes et de légèreté" : c'est ainsi que Karl Lagerfeld a résumé sa collection pour Chanel, présentée sur un podium aux allures de panneaux solaires sur lequel étaient plantées 13 éoliennes géantes, sous la verrière du Grand Palais. Le couturier ne se prétend pas "écologiste" mais "si je faisais construire une maison, je voudrais avoir cela dans mon jardin, s'est-il exclamé. 80 modèles ont défilé. "On ne pouvait pas faire quelque chose d'intimiste dans un endroit pareil. 140m de podium c'est long", a détaillé M. Lagerfeld. Les vestes noires ou blanches sont ponctuées de fausses grosses perles. Plus près du corps, les tulles de coton ajourés -"mais on ne voit presque pas à travers", souligne M. Lagerfeld- apportent une touche de jeunesse à une robe, surtout quand elle se termine par une micro veste au tweed souligné de petits carreaux. Côté accessoires, une avalanche de fausses perles, au cou et aux poignets. Mais "pas de chaînes, pas de camélias, pas de galons, pas de logo sauf sur un sac. On a éliminé tout cela et malgré tout cela reste Chanel!", explique le couturier, qui a présenté des capelines en Rhodoïd transparentes ou recouvertes de tulle de couleur.

Défilé Chanel pap printemps-été 2013

        

Maria Grazia Chiuri et Pierpaolo Piccioli proposent une collection Valentino toute en sensualité pour une élégance du matin jusqu’au soir. Ici la séduction repose sur la suggestion. Des robes couvertes presque de haut en bas, noires ou bleu nuit, donnent un air sage. Les dentelles de coton blanches ou noires ont un air de vacances, surtout avec une pèlerine pour se protéger du vent. Même le cuir porte les traces d'un motif ton sur ton. Les combinaisons-pantalons noires donnent une petite touche de masculinité mais leur plastron de dentelle ivoire ou rose poudré rappelle l'esprit de la maison. Cette saison, le duo italien a aligné pour le soir une série de robes longues poudre, ivoire, noires à l'élégance racée.

Défilé Valentino pap printemps-été 2013

Jean-Charles de Castelbajac a présenté une collection de 41 modèles sous le signe de l'architecture et de la sensualité, à l'occasion d'un hommage au Brésil, à son "émeraude végétale" et à l'un des plus célèbres architectes du pays, Oscar Niemeyer, disciple de Le Corbusier. Sur des imprimés vert-noir-blanc, revisitant le style camouflage, la forêt luxuriante s'empare des tours Art déco et, au passage, les palmiers allongent les silhouettes. La toile de jute l’inspire aussi. Le couturier qui y coupe trenchs, blousons et robes. En cas de pluie, vestes ou manteaux sont en vinyle transparent "cristal".

Des images de nature projetées sur un écran, un bourdonnement de plus en plus entêtant voire inquiétant. La styliste de la maison McQueen Sarah Burton a imaginé une collection autour du thème de la ruche, dont les alvéoles deviennent un imprimé noir, bronze, et or vieilli sur des vestes aux hanches galbées et à la taille étranglée. Le visage des mannequins et leurs jambes sont partiellement cachés par des visières ou pantalons faits d'alvéoles vides. Colliers de chien, manchettes ou bustier ont une couleur miel foncé. Comme s'il s'agissait de revivre l'époque Elisabétaine, le corps apprend à vivre avec un corset porté sur le vêtement. Petit à petit, l'abeille travailleuse devient une reine avec ses robes de bal majestueuses, toute crinoline dehors ou à peine cachée par les tissus.

Défilé Alexander McQueen pap printemps-été 2013