Uma Wang, JOUR/NE et Atlein foulent les podiums parisiens pour la première fois

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 28/02/2017 à 09H29, publié le 28/02/2017 à 08H28
Uma Wang, JOUR/NE, Antonin Tron, les 3 créateurs défilent pour la première fois à la Paris Fashion week
		Antonin Tron, créateur de la marque de prêt-à-porter Atlein
			 Antonin Tron, créateur de la marque de prêt-à-porter Atlein Damian Noszkowicz
			 

Uma Wang, JOUR/NE, Antonin Tron, les 3 créateurs défilent pour la première fois à la Paris Fashion week

Antonin Tron, créateur de la marque de prêt-à-porter Atlein

 Antonin Tron, créateur de la marque de prêt-à-porter Atlein Damian Noszkowicz

 

© Uma Wang, JOUR/NE et Damian Noszkowicz (de gauche à droite)

Outre les grands noms qui font sa réputation, la Paris Fashion Week accueille chaque saison de nouveaux venus. Les 3 créateurs qui constituent le label JOUR/NÉ, la créatrice chinoise Uma Wang et Antonin Tron pour la marque Atlein défilent pour la première fois dans le calendrier officiel. Découverte de leurs univers et premières impressions avant leurs shows.

JOUR/NÉ, vestiaire du quotidien

JOUR/NÉ présente lors de la PFW sa 6e collection. Léa, Lou & Jerry sont les 3 créateurs à l'origine de cette marque. Léa, 26 ans, formée chez Givenchy et Chanel, et membre de la Chaire LVMH de l’ESSEC, continue à effectuer des missions pour le groupe tout en travaillant sur JOUR/NÉ. Influencée par ses expériences dans le luxe, elle est passionnée par la recherche de matières et la construction de coupes géométriques et droites. Son inspiration : la mode italienne, l’art contemporain et le voyage. Lou, 26 ans, styliste formée au Studio Berçot, travaille entre Marc Jacobs et JOUR/NÉ. Influencée par la culture streetwear, la culture urbaine est l’une de ses inspirations principales. Passionnée de vintage, elle chine aux puces à la recherche de pièces exceptionnelles. Jerry, 27 ans, formé à Mod’Art International, a participé aux développements commerciaux de maisons dont Nike, A.P.C. et Valentino. Passionné par la dimension technique et fonctionnelle du vêtement, il est inspiré par les nouvelles technologies et l’horlogerie, il aime faire cohabiter innovation et tradition.
Les 3 créateurs de la marque JOUR/NE

Les 3 créateurs de la marque JOUR/NE

© JOUR/NE
"Nos collections constituent une ode à ces femmes urbaines, actives, résolument modernes, à la recherche de tenues empreintes à la fois d’esthétisme et de praticité… Chaque pièce de JOUR/NÉ est, en effet, astucieusement pensée : poches multiples, zips invisibles, fermeture aimantée ou encore essuie lunette intégré... " expliquent les créateurs. 

Qu’attendez-vous de ce 1er défilé ?
"Être présent au calendrier officiel est un rêve d'enfant et une consécration énorme pour nous. Nous n'attendons rien de spécial mais nous sommes plutôt excités, contents et fiers de pouvoir présenter nos créations, notre passion et notre vision de la femme à travers ce défilé".

Quelle est l’inspiration de votre collection ?
"L’histoire de notre collection débute par un voyage en Inde. Comme si la femme JOUR/NÉ embarquait à bord du Darjeeling Limited de Wes Anderson. Elle a décidé de partir seule à la recherche d’aventures et d’inspiration. Dans sa malle, plusieurs tailleurs en tweed et des chemisiers plutôt classiques. Mais à chaque arrêt, de gare en gare, elle ira chiner des tissus en soie et des boutons dorés. Subtilement, ou parfois de façon flamboyante, sa garde-robe de bourgeoise parisienne se transforme, s’enrichie, mute... Et se fait ainsi le reflet des étapes d’un voyage intérieur.

Dans quel état d’esprit êtes-vous ?
"Excités et impatients"

Uma Wang, passion des tissus exclusifs

Uma Wang est diplômé de l'Université de Donghua à Shanghai. Entre 2002 et 2003, elle étudie au Collège d'art et de design du Centre Saint-Martins. En 2005, elle lance sa marque Uma Wang à Londres. Elle se spécialise dans l'exploration des textures de tissus qui constituent sa signature. Uma Wang a été une des premières designer chinoise à entrer à la Milan Fashion week.
La créatrice Uma Wang

La créatrice Uma Wang

© UMA WANG
Qu’attendez-vous de ce 1er défilé ?
"Une plus grande visibilité, Paris étant indéniablement la capitale de la mode".

Quelle est l’inspiration de votre collection ?
"La collection est toujours interdépendante des tissus qui sont réalisés exclusivement pour elle en Italie. Mon tisseur ne travaille d’ailleurs que pour ma marque Uma Wang et le résultat est exceptionnel. L’usure, le vieillissement et la patine en sont les maîtres mots…."

Dans quel état d’esprit êtes-vous ?
"Dans un état d’excitation, d’angoisse et de curiosité".

Atlein, silhouette athlétique

Antonin Tron est né à Paris. Entré à l’Académie Royale des Beaux-Arts d’Anvers en 2004, il en sort diplômé en 2008. Durant ses études il effectue un stage chez Vivienne Westwood à Londres. A sa sortie de l’école, il assiste Olivier Rizzo sur des séries de mode jusqu’à fin 2008, puis effectue un stage chez Raf Simons. En septembre 2009, il intègre Louis Vuitton et travaille aux côtés de Paul Helbers sur les collections homme. En 2011, il rejoint l’équipe de Givenchy comme designer au studio femme puis est engagé chez Balenciaga par Nicolas Ghesquière en janvier 2012. Il devient consultant free-lance sous la direction artistique d’Alexander Wang et travaille ensuite avec Demna Gvasalia.
Antonin Tron, créateur de la marque de prêt-à-porter Atlein

Antonin Tron, créateur de la marque de prêt-à-porter Atlein

© Damian Noszkowicz
En mars 2016, il lance ATLEIN, marque définie par des coupes nettes, des drapés structurés, proposant une silhouette athlétique et dynamique. La marque de prêt-à-porter féminin a gagné le Prix Des Premières Collection de l'Andam en 2016.