S'ouvre à New York une Fashion week de transition

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/02/2015 à 15H03
Répétitions le 11 février pour le "Josie Natori Fashion Show" à New York. La "Mercedes-Benz Fashion Week Fall 2015" au Dimenna Center for Classical Music.

Répétitions le 11 février pour le "Josie Natori Fashion Show" à New York. La "Mercedes-Benz Fashion Week Fall 2015" au Dimenna Center for Classical Music.

© Cindy Ord / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La Fashion week s'ouvre ce 12 février à New York en pleine mutation, avec un déménagement imminent, l'arrivée prochaine d'une semaine consacrée à l'homme, un mariage annoncé avec une concurrente et sa pléthore habituelle de paillettes et de célébrités.

Voilà ce qu'il faut savoir, avant le lancement des quelque 350 défilés et présentations prévus durant cette semaine automne-hiver 2015-16 trépidante, qui ouvre le bal des semaines de la mode, avant Londres, Milan et Paris.

CELEBRITES
Kanye West devrait faire ses débuts avec une collection pour Adidas. Peter Copping présentera sa première collection pour Oscar de la Renta, décédé en octobre 2014.

DESIGNERS
Alexander Wang, Jason Wu, Marc Jacobs, Tommy Hilfiger, Ralph Lauren, Lacoste, Calvin Klein, Diane Von Furstenberg, Proenza Schouler, Altuzarra, Donna Karan, Prabal Gurung, Vera Wang, Michael Kors, Rodarte, Victoria Beckham, ou encore Zac Posen sont parmi les plus connus. Une quinzaine de designers feront aussi leurs premiers pas, dont Thomas Wylde Maison, Ready to Fish ou Thaddeus O'Neil.

DEMENAGEMENT
C'est la dernière fois que la Mercedes-Benz Fashion week (MBFW, son nom officiel jusqu'à présent) se produit sous les tentes du Lincoln Center. Le bail n'a pas été renouvelé, après une plainte en justice contre les dégâts causés au parc dans lequel elles s'installaient. Beaucoup de créateurs les avaient de toute façon désertées, à cause de leur atmosphère. Un quart seulement des défilés et présentations s'y produiront cette semaine, les autres étant explosées partout dans la ville. Ou iront-ils en septembre ? Le silence officiel est de mise, avant que la Fashion week puisse s'installer dans le nouveau quartier en construction d'Hudson Yards d'ici deux ans.

INSPIRATIONS
Les années 60 et 70 reviennent en force, notamment chez Tommy Hilfiger, Joie, Rachel Zoe ou Pamella Roland. Le glamour de la nuit new-yorkaise a inspiré Gilles Mendel, Marrakech pour Tory Burch, Venise pour Zang Toi, la nuit et le jour pour Michael Kors, la culture africaine pour Creatures of the wind, le désir pour Jason Wu, un rêve d'opium pour Marchesa.

SEMAINE HOMME
C'est aussi la dernière fois que les collections homme sont éclipsées par celles des femmes. Comme Milan, Paris et Londres depuis 2012, New York aura dès  juillet sa semaine consacrée à la mode masculine, un secteur de plus en plus créatif.

MARIAGE ET RUPTURE
La compagnie qui possède la MBFW, WME-IMG, est en passe d'acheter sa petite rivale, MADE Fashion week, dont les défilés depuis quelques années, aux mêmes  dates, se concentraient sur les talents prometteurs. Et à la fin de la semaine, Mercedes-Benz cessera d'être le principal sponsor de la MBFW, qui changera de  nom.

QUELQUES CHIFFRES
La semaine de la mode new-yorkaise a un impact économique annuel de quelque 900 millions de dollars, plus que le marathon de New York, le Superbowl ou l'US Open de tennis, selon une récente étude de la New York City Economic  Development Corporation. Plus de 230.000 personnes participent aux défilés de février et septembre, selon cette étude. Le secteur de la mode emploie plus de 180.000 personnes à New York et plus de 900 entreprises de mode sont basées à New York.
   
POUR LA BONNE CAUSE
La mannequin Naomi Campbell organise une soirée en début de Fashion week avec défilé et vente des vêtements de designers, pour collecter des fonds contre le virus Ebola, dont les profits iront au Ebola Survival Fund. Donna Karan s'est associée à la fabrication de bracelets "Not one more", pour dénoncer les victimes des armes à feu. Et une ligne de bijoux "Peacebomb" présentera des bracelets et colliers faits d'éclats de bombes lâchées au Laos pendant la guerre du Vietnam.