Fashion de New York : Winnie Harlow, Jamie Brewer, mannequins et différentes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/02/2015 à 17H50
Winnie Harlow (Chantelle Winnie) défile pour Desigual ah 2015-16 à New York, en février 2015 

Winnie Harlow (Chantelle Winnie) défile pour Desigual ah 2015-16 à New York, en février 2015 

© FRAZER HARRISON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

A la fashion week de New York les mannequins Winnie Harlow, atteinte de vitiligo, et Jamie Brewer, comédienne trisomique, ont défilé sur les podiums présentant l'automne-hiver 2015-16. Le monde de la mode est-il en train de changer et d'accepter les différences sur les catwalks ?

Le monde de la mode a longtemps été blâmé pour une multitude de travers et régulièrement stigmatisé pour encourager l'extrême maigreur en présentant des mannequins souffrant de troubles alimentaires comme l'anorexie voire de manquer de diversité avec peu de mannequins noirs sur les podiums par exemple. Même si on note l'arrivée de mannequins un peu plus rondes dans les magazines. 
Jamie Brewer défile pour Carrie Hammer ah 2015-16, à la fashion week de New York, en février 2015

Jamie Brewer défile pour Carrie Hammer ah 2015-16, à la fashion week de New York, en février 2015

© Brian Ach / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Si pendant la fashion week parisenne Jean Paul Gaultier ou Yohji Yamamoto n'hésitent pas à faire des castings mêlant jeunes et séniors, la plupart des créateurs sont plus frileux à faire défiler des personnes hors normes.

Cette saison, la fashion week de New York a joué le rôle de précurseur : Jamie Brewer - actrice et mannequin atteinte de trisomie 21 - a défilé pour la créatrice Carrie Hammer. L'actrice a posé pour la campagne de la créatrice intitulée "Role Models not runway models" (des modèles, pas seulement des mannequins) montrant des "vraies" femmes. Jamie Brewer a ainsi déclaré dans le magazine Today: "Les fillettes et même les jeunes femmes [qui vont me voir] se diront 'hé, si elle peur le faire, je peux le faire aussi!' (...) C'est une vraie inspiration d'être un modèle pour les jeunes femmes, [de les encourager] à être qui elles sont et montrer qui elles sont". 

"J'ai l'impression que le secteur (de la mode) est vraiment en train de s'ouvrir, d'élargir sa vision" explique Chantelle Winnie -aussi connue sous le nom de Winnie Harlow-, qui a réalisé son rêve : atteinte d'une dépigmentation de la peau, le jeune mannequin canadien a réussi à s'imposer dans un univers souvent décrié pour son uniformité. "Je pourrais m'appeler la porte-parole du bonheur", confie à l'AFP celle qui est devenue l'égérie de la marque barcelonaise Desigual, pour laquelle elle a défilé au premier jour de la Fashion week à New York.
Le mannequin Winnie Harlow (Chantelle Winnie), à la beauté singulière, est l'égérie de la marque Desigual

Le mannequin Winnie Harlow (Chantelle Winnie), à la beauté singulière, est l'égérie de la marque Desigual

© Desigual
Elle souffre de vitiligo depuis qu'elle a 4 ans, à savoir des taches blanches qui apparaissent et s'étendent sur la peau. Winnie Harlow, 20 ans, a enduré moqueries et rejet pendant des années, avant d'atteindre son rêve de devenir un mannequin internationale. Elle était sortie de l'anonymat en participant à l'émission "America's Next Top Model". En 2014,, elle devenait le visage de Desigual. Elle dit aimer chaque seconde du tourbillon qu'est devenue sa vie. Si elle dit avoir réalisé la plupart de ses rêves, l'un d'eux demeure : faire la couverture de Vogue USA, la bible de la mode gérée par Anna Wintour.
 
Winnie Harlow, porte-parole des personnes atteintes du vitiligo
 
Elle a appris à être fière d'elle et est devenue la porte-parole des personnes atteintes du vitiligo, une maladie qui affecte jusqu'à deux millions d'Américains. Michael Jackson en était aussi atteint. Mais le chemin n'a pas toujours été facile, reconnaît-elle.
Vidéo teaser de la collection ah 14-15 de Désigual
Découverte par l'ancien mannequin Tyra Banks
 
A l'école, elle faisait l'objet de moqueries et une fois adolescente, a été vu les portes des agences de mannequinat de Toronto se fermer. Elle s'est créé un profil sur les réseaux sociaux, où elle a été découverte par l'ancien mannequin Tyra Banks, présentatrice d'"America's Next Top Model". Elle est éliminée de l'émission en 2014 mais Tyra Banks est devenue une amie. Chantelle Winnie lit fièrement un de ses SMS: "Tu étais déjà une star. Je t'ai juste donné une tribune pour être sûre que les gens le voient. Continue à me rendre fière". "Cela m'a vraiment touché", avoue la Canadienne.
              
Elle a le profil classique du mannequin, 1m78, la taille fine, les membres longs et des pommettes ciselées. "Même les top model maintenant ont beaucoup de personnalité et j'ai l'impression que c'est ce que veulent les gens, quelqu'un auquel ils puissent s'identifier, une vraie personne", explique Chantelle Winnie. Pour les jeunes filles qui doutent parfois d'elles-mêmes, elle a un message : "Concentrez-vous sur l'opinion que vous avez de vous mêmes et non sur l'opinion qu'ont les autres".