New York donne le top départ des fashions week automne-hiver 2014-15

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/02/2014 à 10H56
Nicholas K ah 2014-2015, à New York 

Nicholas K ah 2014-2015, à New York 

© TIMOTHY A. CLARY / AFP

La Fashion week de New York lance traditionnellement le bal des semaines de la mode, à Londres, Milan puis Paris. Cette semaine trépidante consacrée aux collections automne-hiver 2014-2015 verra se succéder 300 défilés. Mais, moins d'un tiers se tiendront dans l’espace repensé et modernisé des tentes du Lincoln Center, d'où ils sont désormais tous diffusés en direct sur internet.

La saison dernière, ils avaient été regardés par 3,7 millions de personnes dans 173 pays. 200 autres défilés sont éparpillés dans tout Manhattan.
Erin Fetherston ah 2014-2015, à New York

Erin Fetherston ah 2014-2015, à New York

© CRAIG BARRITT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Le premier défilé est celui du duo Nicholas K. Le duo Christopher et Nicholas Kunz a réchauffé ses casquettes d'un peu de fourrure, laquelle s'invitait sur une capuche surdimensionnée. Ses mannequins avaient de solides bottes lacées en plastique, idéales pour l'hiver new-yorkais. BCBG Max Azria, qui fête ses 25 ans, a offert une collection ultra confortable et élégante, avec cols et capuches surdimensionnés en lapin, renard ou raton laveur. A noter des vastes vestes de moto en agneau à poils longs, un grand poncho blanc en lapin, des bottes en cuir noir au genou et d'énormes manchons de fourrure pour réchauffer une robe dos nu. Avec également beaucoup de vêtements de cuir, le tout dans des tons de gris, marine, caramel et noir, et quelques rayures bordeaux et turquoise ici et là. Richard Chai, Tadashi Shoji, Desigual étaient aussi au programme,
Mark & Estel ah 2014-2015, à New York

Mark & Estel ah 2014-2015, à New York

© ARUN NEVADER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Donna Karan fête ses 30 ans de mode et Diane Von Furstenberg les 40 ans de sa robe portefeuille. Tommy Hilfiger a annoncé une collection sur le thème des explorateurs, Alexander Wang s'est dit inspiré par le thème de la survie, Diane von Furstenberg par les ballets russes et Gilles Mendel par le jeu des ombres. Kate Spade est allée chercher son inspiration dans ses voyages en Asie. Certains experts prédisent aussi un style très "ouest américain", d'autres le retour de l'écossais.

Lincoln Center, un espace repensé et modernisé

La Fashion week veut retrouver son glamour perdu. Les tentes du Lincoln Center ont été repensées, un espace modulable y a été ajouté ainsi qu'une salle satellite pour les jeunes designers. Les salles de défilé ont été modernisées, avec du noir omniprésent pour essayer de créer un sentiment d'intimité, et un grand coeur rouge sur un mur, devenu l'endroit privilégié des midinettes pour se faire photographier.
Le coeur rouge du Lincoln Center

Le coeur rouge du Lincoln Center

© BRYAN BEDDER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
La transformation du Lincoln Center vise à "mieux prendre en compte les besoins des stylistes et du secteur en général", a précisé Steven Kolb, le PDG de la CFDA, l'association qui regroupe les stylistes américains. Et à rendre l'expérience "plus agréable".
Le Lincoln Center repensé

Le Lincoln Center repensé

© BRYAN BEDDER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Certains couturiers avaient de plus en plus de mal à supporter les foules bruyantes, parfois sans lien avec la mode, et plusieurs avaient déserté le Lincoln Center. Michael Kors, Diane Von Furstenberg et Vera Wang notamment présenteront leurs collections à Tribeca et Chelsea. Et Alexander Wang a choisi de se produire à Brooklyn, une révolution.

Et un tri plus sévère des blogueuses, journalistes et invités a été opéré, pour redonner un peu de sérénité à cette semaine frénétique