Diaporama 11 photos
Par Corinne Jeammet (avec AFP) @Culturebox

Défilés parisiens hiver 2013 : la bonne humeur d'Issey Miyake est contagieuse

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/03/2013 à 09H26

Sur les podiums de la 4e journée, 11 créateurs dont Yohji Yamamoto, Christian Dior, Martin Margiela et Sonia Rykiel. Le Japonais Issey Miyake remporte mon coup de coeur en me mettant de bonne humeur. Ici, exit la grisaille, vive la couleur ! Cette collection hivernale, au graphisme chatoyant, est tonique. Et cerise sur le gâteau : les mannequins affichent un sourire, trop rare !

  • Issey Miyake pap ah 2013-2014, à Paris
    01 /11
    Issey Miyake pap ah 2013-2014, à Paris
    Après des tailleurs-pantalons et manteaux pied-de-poule flanqués de bandes noires en stretch, pour le confort du mouvement, la collection se pare de tons vifs avec des manteaux laine et angora vert prairie, jaune blé, indigo, assortis de gants bicolores. Au rythme d'un mix expérimental aux sonorités écossaises apparaissent manteaux et vestes aux imprimés tartan multicolores, bleu, violet ,rose, rouge, ou gris. Les jupes et pantalons amples, noirs, cachent sous leurs plis des tissus à rayures. Le final est gai et léger, avec des jupes et pantalons extra-larges rayés de rouge et de vert, rehaussés d'élégants cols roulés près du corps.
    © P. VERDY / AFP
  • Maison Martin Margiela pap ah 2013-2014, à Paris.
    02 /11
    Maison Martin Margiela pap ah 2013-2014, à Paris.
    © F.Guillot /AFP
  • Sonia Rykiel pap ah 2013-2014, à Paris....
    03 /11
    Sonia Rykiel pap ah 2013-2014, à Paris....
    Geraldo da Conceicao a présenté sa première collection chez Sonia Rykiel. La femme Rykiel aime le noir mais aussi la couleur, "c'est une femme libre, très intelligente et espiègle", pour le nouveau créateur de la maison. Son inspiration? "Juste Madame Rykiel", répond-il. Celle-ci a vu la collection quatre jours avant sa présentation et "elle était très heureuse", raconte le créateur Canadien à l'AFP. Le défilé a commencé avec des tailleurs pantalon en jersey, pas trop sages, grâce à un travail sur la couleur. Il y a d'ailleurs beaucoup de rose, en petite touche sur une robe ou un tailleur, comme en total look. Quand les mannequins sont en robe, le styliste leur a fabriqué des grandes chaussettes colorées qui montent très haut. Et il a créé de grands manteaux en cuir noir, avec un col bien large pour protéger les épaules. Geraldo da Conceicao a terminé le défilé avec des pantalons 100% cuir, assez larges et surtout dans des couleurs qui ne passent pas inaperçues: rose pâle, rouge, bleu ciel. Il a aussi proposé des robes de soirée, toute noire et glamour. Le créateur canadien, né à Macao, a été nommé en septembre 2012 D.A. chez Sonia Rykiel. Il était auparavant directeur de la création de MiuMiu, auprès de Miuccia Prada.
    © P.Verdy
  • Yohji Yamamoto pap ah 2013-21014, à Paris.
    04 /11
    Yohji Yamamoto pap ah 2013-21014, à Paris.
    © P. Kovarik / AFP
  • Vanessa Bruno pap ah 2013-2014, à Paris
    05 /11
    Vanessa Bruno pap ah 2013-2014, à Paris
    © P. Kovarik / AFP
  • Isabelle Marant pap ah 2013-2014, à Paris.
    06 /11
    Isabelle Marant pap ah 2013-2014, à Paris.
    © PIERRE VERDY / AFP
  • Dior pap ah 2013-2014, à Paris..
    07 /11
    Dior pap ah 2013-2014, à Paris..
    Le Belge Raf Simons continue d'interpréter les codes Dior dans sa deuxième collection de prêt-à-porter pour l'illustre maison, et y ajoute une touche personnelle, ainsi qu'un hommage à Andy Warhol. Dès les premières silhouettes, on reconnaît le tailleur "Bar" avec ses basques. C'est d'abord un tailleur pantalon bleu marine puis un autre en denim charbon. Le pied-de-poule revisité par Raf Simons est très présent dans les 48 silhouettes. La robe bustier "Miss Dior 1949" est là aussi mais en tulle noir brodée cuir. "Il y a beaucoup de codes Dior dans cette collection, mais il y a aussi des matières nouvelles et des coupes nouvelles", dit à l'AFP le PDG de Dior, Sidney Toledano. Certains manteaux montent assez haut pour recouvrir le cou et se terminer dans un grand noeud. Raf Simons explique dans une plaquette donnée aux invités que "cette collection est surtout liée à des passions communes" entre Christian Dior et lui. Il cite "un réel intérêt pour l'art", racontant que Dior a été galeriste avant d'être couturier. Raf Simons met ainsi des touches de surréalisme et de pop-art sur les vêtements. Une collaboration avec la Fondation Andy Warhol a été signée et des oeuvres de l'artiste sont reproduites sur plusieurs looks.
    © FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Anne Valérie Hash pap ah 2013-2014, à Paris
    08 /11
    Anne Valérie Hash pap ah 2013-2014, à Paris
    Anne Valérie Hash pap ah 2013-2014, à Paris © P. Kovarik / AFP
  • Af Vandevorts pap ah 2013-2014, à Paris
    09 /11
    Af Vandevorts pap ah 2013-2014, à Paris
    © M. Bureau / AFP
  • Chalayan pap ah 2013-2014, à Paris
    10 /11
    Chalayan pap ah 2013-2014, à Paris
    © FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Roland Mouret pap ah 2013-2014, à Paris
    11 /11
    Roland Mouret pap ah 2013-2014, à Paris
    Le Français installé à Londres, Roland Mouret, glisse les femmes dans des robes droites, aux épaules carrées, près du corps, qui arrivent au genou. Il faudra aimer la géométrie pour s'habiller en Mouret : des pièces aux lignes très droites sont ajoutées ici et là. Le créateur joue le contraste au niveau des couleurs (noir et blanc, rouge et noir, bleu électrique et camel) et des motifs. La robe peut être noire au niveau du buste et léopard sur les jambes, mais un léopard coloré en rouge et vert.  
    © M. Bureau / AFP