Diaporama 10 photos, 1 vidéo
Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

La photo de mode à travers les inédits du "Studio Blumenfeld New York"

Mis à jour le 04/03/2017 à 16H26, publié le 01/03/2017 à 16H32

L'exposition "Studio Blumenfeld : New York 1941-1960" retrace la relation d’Erwin Blumenfeld avec la presse de mode et de beauté ainsi que la publicité. 200 oeuvres, dont 30 clichés inédits tirés des archives personnelles du photographe, s’intéressent aux expérimentations d’Erwin Blumenfeld sur les filtres et la couleur. A découvrir à la Cité de la mode depuis le 3 mars. Captivant !

  • Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960"
    01 /11
    Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960"
    L’exposition invite à découvrir le cheminement artistique du génie photographique, sa constante soif d’exploration et sa recherche d’une identité par la photographie couleur qui, dans les années 40 et 50, allait influencer l’Amérique.
    © The Estate of Erwin Blumenfeld
  • Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960"..
    02 /11
    Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960"..
    Les visiteurs sont invités à s’immerger dans l’univers du Studio des années de guerre et d’après-guerre à travers une sélection originale réalisée à partir de près de 700 archives personnelles du photographe.
  • Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960"...
    03 /11
    Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960"...
    L’exposition rassemble les photographies de mode en couleurs réalisées par l‘artiste pour la presse, des couvertures de magazine, ses 100 best sélection de photos d’inspiration et de recherche qui recouvraient un paravent de son studio, lequel servait parfois de décor lors de séances, des publicités, séries de mode et autres expérimentations.
  • Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960"....
    04 /11
    Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960"....
    En incluant des photographies antérieures à l’arrivée d’Erwin Blumenfeld aux États-Unis en 1941, poussé hors de France par la guerre, l’exposition met en évidence la vision artistique constante et fidèle du photographe, en même temps que les apports et contraintes des directeurs artistiques dans son travail.
  • Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960".....
    05 /11
    Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960".....
    Une application développée pour l’événement offre également des reportages et vidéos exclusifs commentés par les commissaires, Nadia Blumenfeld Charbit, petite fille d’Erwin Blumenfeld et François Cheval, ex-directeur du musée Nicéphore Niépce, co-directeur du nouveau Lianzhou Museum for Photography et fondateur de The Red Eye.
    © The Estate of Erwin Blumenfeld
  • Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960"......
    06 /11
    Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960"......
    Erwin Blumenfeld joue, si ce n’est abuse, de la métaphore de la lentille. La photographie est un filtre. Aussi n’hésite-t-il pas à ajouter entre la scène et son appareil des écrans de toute nature. Le réel n’a d’intérêt que modifié. Cette transformation opérée dès la prise de vue métaphorise l’acte photographique. Elle n’est que l’excroissance des expérimentations pratiquées avant-guerre.
    © The Estate of Erwin Blumenfeld
  • Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960".......
    07 /11
    Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960".......
    La considération pour le modèle en tant que personne est centrale dans les photographies d’Erwin Blumenfeld. Il ne s’agit pas simplement de photographier un vêtement. La beauté féminine est en effet au centre de son oeuvre. Il est un des rares photographes de son époque à avoir l’audace de mettre en couverture des modèles ne répondant pas aux standards du goût américain ou des mannequins encore inconnus.
    © The Estate of Erwin Blumenfeld
  • Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960".
    08 /11
    Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960".
  • Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960"........
    09 /11
    Les inédits de "Studio Blumenfeld New York 1941-1960"........
    L'exposition s’inscrit dans le Parcours Officiel du Mois de la Photo du Grand Paris qui aura lieu en avril 2017 
    © The Estate of Erwin Blumenfeld
  • Erwin Blumenfeld autoportrait New York. 1950
    10 /11
    Erwin Blumenfeld autoportrait New York. 1950
    Formé aux avant-gardes européennes de l’entre-deux guerres, Erwin Blumenfeld (1897-1969) construit l’essentiel de sa carrière aux États-Unis où il s’installe en 1941. Dans un contexte d’effervescence d’une presse en plein essor, Vogue, Harper’s Bazaar, Collier’s, Cosmopolitan, Life, Look, Kaleidoscope, Photography, tous les grands magazines de mode américains font appel au photographe. Trois ans après son arrivée à New York, il est le photographe le plus célèbre de sa profession et aussi le mieux payé. Écartelé entre les exigences de la commande et ses propres aspirations artistiques, Blumenfeld réussit néanmoins à mettre en avant un style propre immédiatement reconnaissable : jeux de couleurs et de lumières, manipulations du medium, répétition du motif, figures tronquées, cadrages audacieux.
    © The Estate of Erwin Blumenfeld
  • 11 /11
    STUDIO BLUMENFELD NEW YORK 1941-1960, L'art en contrebande
    Jusqu'au 4 juin 2017, la Cité propose de partir à la découverte du cheminement artistique du photographe de mode Erwin Blumenfeld, de sa constante soif d’exploration et de sa recherche d’une identité par la photographie couleur qui, dans les années 40 et 50, va influencer l’Amérique.