La jeune garde créative partage mode et culture au sein des concept-stores et pop-up

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 03/03/2017 à 16H22, publié le 03/03/2017 à 15H39
La Fabrique Générale. 2bis rue Léon Cosnard 75017 Paris

En marge de la Fashion week, Paris offre des lieux où la création est en ébullition. En voici trois où la jeune garde créative, ouverte sur la culture, cultive le partage : rencontre avec des artistes à La Fabrique Générale, découverte des BabyBrands (fondés par des digital natives) chez Heroes.Heros et engagement durable avec Noyoco.

La Fabrique Générale, atelier et galerie

C'est d'abord une histoire de couple. Celle de Christophe Benoist-Lucy, entrepreneur dingue de belles mécaniques et de design, et Cerise, créatrice de La Cerise sur le Chapeau, la mode sur-mesure à prix atelier. Lui, s’investit dans l’architecture navale et l'événementiel, et ne sait plus où mettre motos et voitures (de collection). Elle, est à l'étroit dans son atelier qui déborde de chapeaux. La Fabrique Générale les abrite tous les deux et leur permet de partager avec d'autres leur passion pour l'art et la création.
La Fabrique Générale. 2bis rue Léon Cosnard 75017 Paris.
Ancienne miroiterie, transformée en studio d'enregistrement, le lieu a vu défiler les pointures de la chanson française et de la Pop. S'ensuit une décennie d'abandon pour ce lieu classé Bâtiment Protégé de la Ville de Paris. Derrière la façade haussmannienne se cachent 300 m2, partagés en un sous-sol et un RDC, alliant briques et pilastres de marbre.

A la fois boutique et galerie, c'est aussi un atelier, où l'on crée et où l'on peut fabriquer soi-même, assister à un vernissage, rencontrer des artistes. On peut y admirer des oeuvres d'art, des motos vintage et les créations des amis de la maison - comme les tissus Pierre Frey, les luminaires Beau & Bien, les pièces rares de School Gallery - au fil de la programmation pointue et arty. 
(La Fabrique Générale. 2 bis, rue Léon Cosnard. 75017 Paris).

Heroes.Heroes, RDV des BabyBrands

Outre les professionnels de la mode, un public averti recherche de nouveaux noms, de nouvelles marques, de nouvelles histoires. "A l'heure où les marques vivent la fin d’un monde et le début d’un monde nouveau. Internet, les nouvelles technologies, la traçabilité des produits que nous consommons, le commerce équitable et responsable, la jeunesse et la France sont les maîtres mots des BabyBrands, la nouvelle génération de marques françaises les plus souvent fondées par les digital natives" explique Gérald Cohen, le fondateur du concours BabyBrand, initié en 2012 pour soutenir les jeunes créateurs de mode. Inés Olympe Mercadal a été la lauréate Fashion 2017.
La créatrice Inès-Olympe Mercadal

La créatrice Inès-Olympe Mercadal

© Ali Madhavi
Jusqu'au 6 mars 2017, Heroes.Heroes, - entre trade show & pop-up store - met à l’honneur ces BabyBrands de mode et de food. Ces jeunes entrepreneurs sont considérés comme les Héros des temps modernes. Les marques mode présentes sont : Pyrates Smart Fabrics, Cuisse de grenouille, Twins for Peace, Inés-Olympe Mercadal, Pierre Rioufol, Claris Virot, Marie Guerrier, Parias Studio, Oh Les Jambes, Baltimore, Maison Brunet, France XXi.
(Heroes.Heroes. 55-57, rue Saint-Roch. 75001 Paris).

Noyoco, communauté consciente

Fondé par une bande d’amis désireux de faire de leur mode de vie un univers à partager avec leur communauté, Noyoco - "no youth control" - s’articule autour d’un vestiaire de prêt-à-porter mixte et d’objets chinés au cours de voyages à travers le monde. Désireux de s’inscrire dans une société consciente, Noyoco utilise des matières naturelles, bio ou recyclées, et met l’accent sur la durabilité du produit. La marque privilégie des matières locales et une fabrication européenne.
Le concept-store Noyoco

Le concept-store Noyoco

© Noyoco
Marque mixte, Noyoco s’engage pour l’égalité des sexes à reverser 10% de ses bénéfices à l’éducation des filles dans le monde. Collaborant avec des petits créateurs, des artisans ou des maisons établies, le concept-store accueille tous les deux mois, un artiste et le lieu devient alors une galerie le temps d’une soirée. Ainsi en novembre 2016, Noyoco exposait le photographe et le réalisateur Manu Fauque & Léo Schrepel. .
(Noyoco. 41, rue des Dames. 75017 Paris). 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !