Hugo Boss et Vera Wang renoncent à la Semaine de la mode de New York, en février

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/01/2017 à 18H14, publié le 23/11/2016 à 09H30
La créatrice Vera Wang, septembre 2015, à New York

La créatrice Vera Wang, septembre 2015, à New York

© TREVOR COLLENS / AFP

Les marques de prêt-à-porter Hugo Boss et Vera Wang ne participeront pas à la prochaine Semaine de la mode de New York, en février, nouvelle illustration du chamboulement que vit actuellement ce secteur.

Pour justifier son retrait, le groupe Hugo Boss a expliqué vouloir mettre désormais l'accent sur la ligne homme de sa marque de prêt-à-porter, à l'occasion d'une présentation aux investisseurs. Cette ligne homme fera l'objet d'un défilé à New York fin janvier, lors de la semaine de la mode homme, qui précède la Fashion Week féminine. Le groupe continuera à collaborer avec le créateur Jason Wu, directeur artistique de la ligne femme de Boss depuis 2013 mais ne présentera pas de défilé.
Hugo Boss printemps-été 2017, à New York
L'une des références de la mode américaine, la New-Yorkaise Vera Wang, a annoncé qu'elle ne serait pas non plus de la prochaine Fashion Week. Au lieu d'un défilé, la créatrice présentera sa collection sous la forme d'un petit film, a-t-elle révélé au site Women's Wear Daily. Il sera diffusé le 28 février, jour de l'ouverture de la Semaine de la mode de Paris et de la remise de la Légion d'honneur à Vera Wang. Interrogée sur sa participation à la Fashion Week de septembre 2017, elle a indiqué ne pas avoir encore arrêté sa décision. Elle reviendra "probablement", dit-elle "mais peut-être sous un autre format", regrettant que le calendrier soit "surchargé" et que le nombre d'espaces pour défiler soit désormais limité par le syndicat américain de la mode (CFDA).
Vera Wang automne-hiver 2015

Crise à la New York Fashion Week

La Semaine de la mode vit, depuis plusieurs saisons déjà, une crise existentielle qui a amené plusieurs créateurs à revoir leur approche de l'événement. 

En septembre, lors de la dernière édition, Derek Lam, la créatrice française Sophie Théallet, Diane von Furstenberg ou Kate Spade ont renoncé au principe du défilé et préféré des présentations, où les modèles sont statiques et peuvent être observés plus longuement. D'autres, notamment la maison Theory, ont choisi de présenter leur collection après la Semaine de la mode, en organisant des rendez-vous individuels.