Fashion week : les sexy Amazones d'Alexandre Vauthier

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 25/01/2017 à 08H19, publié le 25/01/2017 à 08H18
Alexandre Vauthier haute couture printemps-été 2017, à Paris, janvier 2017

Alexandre Vauthier haute couture printemps-été 2017, à Paris, janvier 2017

© Maitre/WWD/Shutterstock/SIPA

Alexandre Vauthier est un adepte des créations féminines, sensuelles et sexy. Sa garde-robe d'avant-garde laisse une large place aux robes fendues, aux décolletés, aux asymétries pour une femme moderne qui s'assume toujours pleinement.

Si vous n'aimez pas les tenues sexy, passez-votre chemin ! Avec ce créateur, la silhouette est aguicheuse : robe très courte en cuir lamé bleu ciel zippée qui moule le corps et laisse une épaule découverte tandis que l'autre se pare d'une manche ballon. Même principe avec cette autre robe bustier, toujours très courte, recouverte de paillettes bleues, rouges, blanches et noires sous forme de zébrures pour une superwoman moderne. Et quand un modèle semble plus sage sur le devant, c'est le dos qui se dévoile.  
Alexandre Vauthier haute couture printemps-été 2017, à Paris, janvier 2017

Alexandre Vauthier haute couture printemps-été 2017, à Paris, janvier 2017

© Maitre/WWD/Shutterstock/SIPA
Ces créations font une large place aux tonalités bleues, rouges, blanches et noires. Ici les découpes sont présentes sur un corps qui se dénude. Peu de pantalon, quelques jeans chics avec ceinture de strass à porter avec une chemise blanche asymétrique, épaule dénudée et gros nœud de popeline à long pan de l'autre côté. Quelques manteaux en tweed léger très cintrés. 
Alexandre Vauthier haute couture printemps-été 2017, à Paris, janvier 2017..

Alexandre Vauthier haute couture printemps-été 2017, à Paris, janvier 2017..

© David Fisher/Shuttersto/SIPA
La radicalité des coupes, la rigueur et la précision qui les caractérisent ancrent le style Alexandre Vauthier dans la culture de la mode française et dans son temps. C'est élégant et moderne. On a aimé tout particulièrement la profusion des énormes noeuds dont les longs pans virevoltent.
Alexandre Vauthier haute couture printemps-été 2017, à Paris, janvier 2017

Alexandre Vauthier haute couture printemps-été 2017, à Paris, janvier 2017

© David Fisher/Shuttersto/SIPA
Passionné et déterminé, Alexandre Vauthier intègre, à la sortie de ses études de style, le studio Thierry Mugler qui représente, à ses yeux, le maître absolu de l’architecture du vêtement. Quatre ans de formation au sein des ateliers couture où il découvre cette architecture, sa rigueur et son exigence. Par la suite, il intègre la maison Jean Paul Gaultier, en tant que Head designer de la collection couture encore naissante.
Le créateur Alexandre Vauthier, janvier 2017 à Paris 

Le créateur Alexandre Vauthier, janvier 2017 à Paris 

© Maitre/WWD/Shutterstock/SIPA
Cette expérience de 8 années consolide en lui l’envie de se réaliser et de laisser sa personnalité s’exprimer au service de sa propre maison. Ses collaborations professionnelles au Japon et ses voyages aux Etats-Unis enrichissent son univers créatif déjà fort et lui suggèrent les prémices d’une première collection. En janvier 2009, il crée sa marque et présente pour la première fois son travail lors de la semaine de la couture à Paris. Son univers créatif s'étoffe de collaborations dans des univers artistiques différents : prêt-à-porter, costumes de scène, parfums, musique, architecture d'intérieur.

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !