Diaporama 8 photos
Par Corinne Jeammet (avec AFP) @Culturebox

Défilés haute couture à Paris : Jean Paul Gaultier capture les femmes-papillons

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/01/2014 à 08H32

Coup de coeur de cette 4e journée : le show de Jean Paul Gaultier. Le couturier attrape dans ses filets des femmes-papillons. Sa collection, aérienne et sexy, est inspirée de ces insectes aux ailes chamarées. Il n'abandonne pas pour autant l'image de sa chère Parisienne, qu'il transforme la nuit en meneuse de revue. Papillon du soir, Dita Von Teese y apparait en corset satin et organza.

  • Jean Paul Gaultier haute couture printemps-été 2014
    01 /08
    Jean Paul Gaultier haute couture printemps-été 2014
    Le défilé haute couture a été l'occasion pour Jean Paul Gaultier d'annoncer dans une note remise aux invités que son exposition "La planète mode de Jean Paul Gaulier. De la rue aux étoiles", en tournée internationale, sera à Paris en 2015, du 1er avril au 3 août, au Grand Palais. L'exposition en sera à sa 10e étape à travers le monde. Une édition spéciale sera mise en place. Elle dévoilera des pièces inédites de haute couture et de prêt-à-porter créées entre 1970 et 2013. Cette exposition multimédia rassemble croquis, archives, costumes de scène, extraits de films, de défilés, de concerts, de vidéoclips, de spectacles de danse et même d'émissions télévisées.      
    © MIGUEL MEDINA
  • Yiqing Yin couture printemps-été 2014
    02 /08
    Yiqing Yin couture printemps-été 2014
    La créatrice française d'origine chinoise Yiqing Yin a obtenu, en 2009, son diplôme de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Elle reçoit le Grand Prix de la Création Mode de la Mairie de Paris en 2010 et le Prix des Premières Collections de l’ANDAM en 2011. Yiqing Yin -qui présente en couture pour sa marque- est également, depuis peu, la directrice de la création de la maison Léonard pour laquelle elle présentera le prêt-à-porter en mars 2014. Avec "Moth", elle a consacré sa collection couture à l'univers des papillons de nuit. Une thématique partagée avec d'autres couturiers cette saison. "Nous faisons beaucoup de broderie et là, dans cette collection, nous avons aussi traité le papillon de nuit par la fourrure, brodée ou en pleine peau", a-t-elle expliqué. Beaucoup de longues robes bustiers ondoyantes aux jupes volantées ou près du corps, couleur de brume, crème ou métallisées, des armures de plumes mais aussi un ensemble tunique pantalon noir brodé de perles, rehaussé d'un noeud à la taille. La collection est aérienne et poétique. Clou du défilé, une longue robe transparente agrémentée de grandes ailes de papillon.
    © FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Elie Saab haute couture printemps-été 2014
    03 /08
    Elie Saab haute couture printemps-été 2014
    Elie Saab est le couturier des tapis rouges, celui qui crée les robes longues avec broderies de perles, paillettes et pierres. Elles sont près du corps, parfois avec de la transparence ou une longue fente le long de la jambe. Il les décline en rose poudré puis jasmin, coquelicot, jaune... Il y a beaucoup de tulle et de dentelle. Pour celles qui aiment le volume, le couturier propose aussi des robes panier et des modèles plus sobres : des robes longues drapées en mousseline, fluides.
    © FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Valentino haute couture printemps-été 2014
    04 /08
    Valentino haute couture printemps-été 2014
    Avec Valentino, la haute couture prend tout son sens. Il a fallu "1.500 heures d'ateliers" pour réaliser un manteau décoré de végétaux et d'animaux, indique une note remise aux invités. 550 heures ont été nécessaires pour appliquer des plumes sur un manteau, lit-on encore. Maria Grazia Chiuri et Pierpaolo Piccioli ont imaginé un univers onirique, enchanteur. Des robes, en tulle et transparentes, font penser à des tutus. L'une d'elles est brodée d'un serpent, qui a nécessité 350 heures de travail. Une autre robe, longue, baptisée "Le jardin d'Eden", est faite de tulle, avec Adam et Eve dans leur jardin d'Eden, brodés en fil de soie. La maison italienne propose également des robes de crèpe avec de beaux décolletés dans le dos. Le gris et le beige sont très présents dans ces looks, qui s'adressent à une femme "à l'esprit changeant", expliquent les deux créateurs.
    © MIGUEL MEDINA / AFP
  • Rad Hourani couture printemps-été 2014
    05 /08
    Rad Hourani couture printemps-été 2014
    Le créateur canadien d'origine jordanienne Rad Hourani a une nouvelle fois présenté une collection unisexe sous le signe du noir et blanc. Il revendique "un travail né d'une étude attentive du corps humain qui valorise la neutralité comme trait de caractère de l'être humain". Le couturier applique les principes de l'architecture pour créer ses vêtements. D'ailleurs si toutes ses collections portent des numéros, c'est "uniquement pour mieux les libérer des tendances et des saisons et pour qu'elles soient de leur temps, aussi bien aujourd'hui que demain" explique-t-il dans la note remise aux invités.  
    © PATRICK KOVARIK
  • Franck Sorbier haute couture printemps-été 2014
    06 /08
    Franck Sorbier haute couture printemps-été 2014
    "J’ai rêvé de voyages, qui auraient des airs d’“Aventures du Baron de Münchhausen“, d’histoires de continents, de haute couture du monde. J’ai imaginé une “Terre promise“ où les rencontres sont un moment de grâce, une part de soi profondément ancrée, qui attendait d’être enfin révélée. J’ai inventé un langage universel.... Aujourd’hui, après toutes ces rêveries, c’est la réalité que vous allez découvrir... J’ai opté pour les robes, les jupes, les blouses, les étoles, les motifs, la couleur et aussi l’humour, qui donne de l’esprit à la beauté. J’ai orienté le geste jusque dans l’unique veste de la collection : petite, à manches courtes en broderie anglaise, noire et blanche, associée à un panty voilé d’une jupe de poupée, mais vous la porterez comme vous le désirez. J’ai choisi depuis longtemps la féminité et le charme qui sont la botte secrète des femmes épanouies" explique le couturier dans la note remise aux invités.
    © PATRICK KOVARIK / AFP
  • Maison Martin Margiela haute couture printemps-été 2014
    07 /08
    Maison Martin Margiela haute couture printemps-été 2014
    © MIGUEL MEDINA / AFP
  • Viktor & Rolf haute couture printemps-été 2014
    08 /08
    Viktor & Rolf haute couture printemps-été 2014
    La couture est synonyme de "totales créativité et liberté" pour les Néerlandais Viktor &Rolf. "Il n'y a pas de limite à ce que nous pouvons faire", précise Viktor Horsting. Ils avaient démarré en couture dans les années 90, puis ils l'ont abandonnée pour le prêt-à-porter. Le duo a même créé une collection pour le géant H&M en 2006. "La couture, c'était bien pour faire connaître notre nom au plus haut niveau mais cela ne générait pas de business", explique Viktor Horsting. Pourtant, en juillet 2013, 20 ans après leurs débuts, une fois leur marque bien installée, ils sont revenus en couture. "Nous divisons notre message. Nous pouvons montrer un côté très portable de notre travail pendant le prêt-à-porter et être poétique et conceptuel en couture", explique Rolf Snoeren. "On fait ce qu'on veut en haute couture, sans penser aux coûts, aux contraintes de la commercialisation", renchérit le Pdg de Viktor &Rolf , Giovanni Pungetti. La couture est "une vitrine exceptionnelle", "un élément de communication qui (...) permet de faire parler de la marque", indique le PDG de Viktor &Rolf . 
    © PATRICK KOVARIK / AFP