Diaporama 6 photos
Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox

La haute joaillerie dévoile ses créations en marge de la couture

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/01/2013 à 10H35

Depuis janvier 2010, des maisons de la place Vendôme présentent leurs collections en même temps que la haute couture. Cette saison, seules trois d'entre-elles ont dévoilé, le 24 janvier, leurs créations en marge des défilés printemps-été 2013. Voici, "Jardin de Camélias" de Chanel, "Serpent Bohème" de Boucheron et "Précieuses" de Dior.

  • Chanel haute joaillerie, collection "Jardin de Camélias", Paris, janvier 2013.
    01 /06
    Chanel haute joaillerie, collection "Jardin de Camélias", Paris, janvier 2013.
    La collection "Jardin de Camélias" interprète la fleur emblématique de Chanel. Délicate, symbole de pureté et de longévité en Asie, elle séduit Mademoiselle Chanel qui, dès 1923, en fait l’un des éléments de son style : piqué sur un vêtement, ornant une coiffure, gravé sur les boutons d’un tailleur, en motif de broderie ou de dentelle, le camélia devient une signature. Colliers, boucles d’oreilles, bracelets, manchettes, montres, broches et bagues, c’est un jardin de diamants, saphirs multicolores, grenats mandarins, rubellites, tourmalines, spinelles, opales et perles sur des bijoux aux volumes aériens et audacieux. Une collection de 99 pièces. Ici, Bracelet "Camélia Origami" en or blanc 18 carats serti de 575 diamants taille brillant pour un poids de 10.7 carats, 930 saphirs roses et violets taille brillant pour un poids de 24 carats et 4 spinelles roses taille brillant pour un poidd de 2.8 carats.
    © Chanel Joaillerie
  • Chanel haute joaillerie, collection "Jardin de Camélias", Paris, janvier 2013
    02 /06
    Chanel haute joaillerie, collection "Jardin de Camélias", Paris, janvier 2013
    Fleurs aux pétales délicatement pliées évoquant l’art de l’origami, camélias de diamants gansés de diamants noirs, contrastes de blanc et de noir, patchwork de pierres de couleurs, camélias chatoyants aux couleurs aquatiques ou acidulées, camélias de laque noire sertis de diamants blancs et jaunes reprenant les panneaux de laque de Coromandel qui décorent l’appartement de Mademoiselle Chanel. Ici, broche "Camélia Coromandel" en or blanc et jaune 18 carats sertis d'un diamant jaune taille coussin de 4.3 carats, 324 diamants taille brillant pour un poids total de 6.8 carats, 37 diamants taille poire pour un poids total de 4.7 carats, 3 diamants jaunes taille marquise pour un poids total de 1 carat et 65 diamants jaunes taille brillant.
    © Chanel Joaillerie
  • Boucheron haute joaillerie, collection "Serpent Bohème, Paris, janvier 2013
    03 /06
    Boucheron haute joaillerie, collection "Serpent Bohème, Paris, janvier 2013
    En 1888, Frédéric Boucheron offrit à son épouse Gabrielle un collier en forme de serpent, gage d’amour, de protection et de bonheur. En 1968 naît la première ligne Serpent. Elle ne quittera plus jamais les collections de la Maison. La collection "Serpent Bohème" qui comprend une vingtaine de pièces - bagues, bracelets, pendentifs, sautoirs, puces et pendants d’oreilles et montres - est la suite naturelle de cette histoire. Plus contemporaine, cette ligne, qui reprend le motif iconique du serpent, symbole de bonheur éternel, se veut également un talisman protecteur. Ici, bague grand modèle en or jaune serti de diamants. 
    © Boucheron
  • Boucheron haute joaillerie, collection "Serpent Bohème, Paris, janvier 2013.
    04 /06
    Boucheron haute joaillerie, collection "Serpent Bohème, Paris, janvier 2013.
    La collection "Serpent de Bohème" brille par son hyperféminité. Elle capte la lumière et sublime la matière. Si elle est un porte-bonheur, c’est aussi parce que le serpent incarne une symbolique positive depuis les plus grandes civilisations antiques jusqu’à nos jours. Quelles soient grecques, romaines, égyptiennes ou assyriennes, toutes mettent le serpent à l’honneur, lui attribuant d’extraordinaires pouvoirs, tels que l’amour, la protection, la renaissance, l’immortalité ou l’infini. 2013 est l’année du serpent. Dans le zodiaque chinois, son renouveau personnifie l’immortalité et la régénération. Ici broche/sautoir en or jaune serti de diamants. Ce pendentif goutte (avec dos en nid d'abeille), habituellement porté en sautoir sur une chaine torsadée, prend une dimension très actuelle quand il est monté sur une épingle à nourrice. 
    © Boucheron
  • Dior haute joaillerie, collection "Précieuses", Paris, janvier 2013.
    05 /06
    Dior haute joaillerie, collection "Précieuses", Paris, janvier 2013.
    Bague collection « Précieuses » Champêtre de Dior en or jaune, diamants, émeraudes, rubis, saphirs, saphirs jaunes et saphirs roses.
    © Dior Jaaillerie
  • Dior haute joaillerie, collection "Précieuses", Paris, janvier 2013
    06 /06
    Dior haute joaillerie, collection "Précieuses", Paris, janvier 2013
    Boucles d'oreilles « Coffret de Victoire » de Dior en or blanc, diamants, camées en agate et grenats changeants.
    © Dior Joaillerie