Place au rêve avec la haute joaillerie présentée en marge de la couture

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/01/2012 à 15H08
  • L'exposition "Bijoux de Diamants" de 1932 photographiée pour le Vogue Paris en janvier 1933
  • Broche céleste collection "1932" Chanel haute joaillerie
  • Collection "Couleurs de Paradis" de Van Cleef & Arpels
  • Bague rose Dior Pré Catelan
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • L'exposition "Bijoux de Diamants" de 1932 photographiée pour le Vogue Paris en janvier 1933
    L'exposition "Bijoux de Diamants" de 1932 photographiée pour le Vogue Paris en janvier 1933 © André Kertész@Vogue Paris
  • Broche céleste collection "1932" Chanel haute joaillerie
    Broche céleste collection "1932" Chanel haute joaillerie © Chanel
  • Collection "Couleurs de Paradis" de Van Cleef & Arpels
    Collection "Couleurs de Paradis" de Van Cleef & Arpels © Van Cleef & Arpels
  • Bague rose Dior Pré Catelan
    Bague rose Dior Pré Catelan © Dior

En janvier 2010, pour la première fois de leur histoire, cinq maisons de la place Vendôme avaient présenté leurs collections. Une opération visant à donner un coup de projecteur au secteur alors que la presse mondiale est présente dans la capitale. Cette saison, seulement trois maisons - Chanel, Van Cleef & Arpels, Dior - ont présenté leurs collections en marge des défilés, le 26 janvier.

Chanel: "1932", une collection de 80 pièces inédites de haute joaillerie
A l’occasion du 80e anniversaire de la collection « Bijoux de Diamants », créée par Gabrielle Chanel en 1932, la maison présente "1932", soit 80 pièces. En novembre 1932, Mademoiselle Chanel expose cette première collection de haute joaillerie, dans son hôtel particulier du Faubourg Saint-Honoré à Paris. Fascinée par l’éclat et la pureté du diamant, dont elle écrit qu’il « représente avec sa densité, la plus grande valeur sous le plus petit volume » elle imagine 30 joyaux novateurs. En janvier, Chanel a dévoilé les 9 premières pièces mais il faudra attendre juillet -prochaine session haute joaillerie- pour découvrir l'ensemble des 80 pièces inédites. Dévoilées en avant-première, la Comète et l’Étoile sont réinterprétées. Une nouvelle réédition du collier « Comète » sans fermoir brille des feux d’une étoile de diamant dont le centre est une pierre de 15 carats et se termine par une chute de diamants ronds. Le collier « Etoile filante » exprime la liberté avec laquelle Mademoiselle Chanel aimait porter ses bijoux. Ce sautoir, fait d’une cascade de chaînes formées de diamants baguettes, est retenu par une étoile de diamant que l’on positionne sur l’épaule ou le buste. Cette étoile peut se détacher pour être portée en broche. L’étoile filante inspire aussi un bracelet, des bagues, une montre, des pendants d’oreilles et, pour la première fois dans l’histoire de Chanel, une tiare surmontée d’étoiles de diamants et de fines chaines de diamants baguettes. La broche « Céleste » évoque les mécanismes d’un système planétaire avec ses anneaux concentriques sertis de brillants qui s’enroulent autour d’une perle de culture d'Australie de 79 carats.

Carton d'invitation pour l'exposition "Bijoux de Diamants" + Bracelet étoile filante, collection "1932"

Carton d'invitation pour l'exposition "Bijoux de Diamants" + Bracelet étoile filante, collection "1932"

© Chanel

Van Cleef & Arpels: une saga Oiseau est née en 2009, elle se poursuit en 2011
Thème privilégié de la maison Van Cleef & Arpels depuis plus de 100 ans, l’oiseau est au coeur de la collection "Couleurs de ParadisTM". Pierres précieuses et dures traduisent la beauté de ces créatures ailées. L’oiseau, présent sur tous les continents, l’est également dans la mythologie : égyptienne, gréco-romaine, celtique mais aussi asiatique ou amérindienne. Dans la littérature chinoise des Han, les oiseaux bleus sont des fées immortelles. Selon les cultures, ces voyageurs défiant la pesanteur terrestre évoquent tour à tour les âmes libérées, des messagers célestes ou la liberté. En 2009, la Maison leur rend hommage à travers la collection Oiseaux de ParadisTM. En 2011, Van Cleef & Arpels offre à cette collection un prolongement : Nid de ParadisTM. Autour de la thématique du nid, une bague, un pendentif et des puces d’oreilles voient le jour en or blanc et diamants. Au sein d’une spirale, se love une pierre centrale. Des créations qui se combinent avec les volutes de la collection Oiseaux de ParadisTM, offrant des possibilités de parures.

Collection "Couleurs de Paradis" de Van Cleef & Arpels

Collection "Couleurs de Paradis" de Van Cleef & Arpels

© Van Cleef & Arpels

A noter une exposition rétrospective à la rentrée 2012 au musée des Arts Déco à Paris et dès février l'ouverture d'une école pour lever le voile sur le monde très secret de la joaillerie.

Dior: un livre consacré au savoir-faire du joaillier
Premier ouvrage consacré au savoir-faire du joaillier, Dior Joaillerie (Editions Rizzoli, 60 euros, mars 2012) offre une immersion au coeur du travail de sa directrice artistique. Puisant son inspiration dans un mélange de culture pop, de motifs végétaux et de détails couture, l’oeuvre de Victoire de Castellane reflète un esprit ludique, où les noeuds de diamants rappellent des rubans dénoués, où les coccinelles sont laquées, où les bagues s’épanouissent comme des fleurs, où les créatures marines sont réinventées en opales et saphirs multicolores, où les serpents, salamandres et grenouilles se parent de rubis, de saphirs et d’émeraudes, où les têtes de mort portent des couronnes de diamants... Ce livre, de plus de 200 photographies couleur, invite à la découverte du savoir-faire, de l’esthétique et des collections. Il s’appuie sur un texte de Michèle Heuzé, historienne du bijou et gemmologue.

1er livre Dior Joaillerie, aux Editions Rizzoli

1er livre Dior Joaillerie, aux Editions Rizzoli

© Dior

La nouvelle collection est composée de 5 pièces: une bague et un pendentif roses Pré-Catelan, une bague rose Bagatelle, des pendentifs Incroyables et Merveilleuses fleurs ainsi que 6 pièces d'horlogerie.