Diaporama 7 photos
Par Corinne Jeammet (avec AFP) @Culturebox

Haute couture : revoir la première journée sur les podiums en 7 photos

Mis à jour le 04/07/2017 à 17H34, publié le 03/07/2017 à 18H21

Revoir en images les podiums de la première journée de la haute couture : Xuan, AF Vandervorst, Adeline André, Galia Lahav, Guo Pei, Azzaro couture et Maison Rabih Kayrouz. Voici mes looks préférés.

  • Xuan automne-hiver 2017-18, juillet 2017 à Paris
    01 /07
    Xuan automne-hiver 2017-18, juillet 2017 à Paris
    Xuan-Thu Nguyen, créatrice du label néerlandais-vietnamien Xuan, est née au Vietman mais a grandi aux Pays-Bas. Elle lance sa marque aux Pays-Bas et s'installe en 2004 à Paris. Pour sa 2nde collection - en tant que membre invité de la haute couture -, elle a proposé un joli vestiaire très travaillé décliné dans une palette unie et sombre avec des touches de lumière. Coup de coeur pour un accessoire représentant un renard en pastilles de cuir taupe, délicatement posé sur l'épaule d'une robe noire. 
    © Patrick KOVARIK / AFP
  • Adeline André automne-hiver 2017-18, juillet 2017 à Paris
    02 /07
    Adeline André automne-hiver 2017-18, juillet 2017 à Paris
    Les collections d'Adeline André sont toujours attendues car cette dernière ne défile pas chaque saison dans le calendrier de la haute couture. La créatrice française, adepte des lignes sobres et immaculées, est intervenue comme à son habitude dans le déroulé du défilé pour aider à dévêtir les mannequins. Ces dernières arrivaient sur le podium enveloppées dans des manteaux carapaces qui cachaient de séduisantes vestales en longues robes fluides ou géométriques, toujours dans une palette unie. 
    © CHRISTOPHE PETIT TESSON/EPA/MaxPPP
  • Guo Pei automne-hiver 2017-18, juillet 2017 à Paris
    03 /07
    Guo Pei automne-hiver 2017-18, juillet 2017 à Paris
    "J'utilise depuis toujours mes créations et mon travail pour exprimer mes sentiments/mes rêves, pour laisser parler mon coeur. mais pour cette saison, j'ai décidé de me concentrer sur le vêtement lui-même" à expliqué Guo Pei, qui a présenté sa 4e collection couture à Paris. Pour cette dernière, elle a travaillé main dans la main avec Caroline Scheufele, co-présidente et directrice artistique de Chopard afin de parer sa haute couture de haute joaillerie. 
    © CHRISTOPHE PETIT TESSON/EPA/MaxPPP
  • Azzaro couture automne-hiver 2017-18, juillet 2017 à Paris
    04 /07
    Azzaro couture automne-hiver 2017-18, juillet 2017 à Paris
    Pour sa première collection Azzaro, Maxime Simoëns a rendu hommage au créateur de la maison qui, à partir de simples bijoux créés pour sa femme, a commencé à les intégrer aux vêtements avant de finalement proposer ses propres collections. Et dès les premières silhouettes sur le podium, le bijou surligne subtilement les découpes architecturées des modèles. 
    © FRANCOIS GUILLOT / AFP
  • Galia Lahav automne-hiver 2017-18, juillet 2017 à Paris
    05 /07
    Galia Lahav automne-hiver 2017-18, juillet 2017 à Paris
    La créatrice est née en Russie dans une famille de couturières, où elle apprend dès son plus jeune âge la couture et le dessin. C’est à 30 ans qu‘elle crée sa marque Galia Lahav,  secondée par Sharon Sever. Elle a présenté une collection intitulée "Cabinet de curiosités". 
    © bertrand GUAY / AFP
  • A.F. Vandevorst automne-hiver 2017-18, juillet 2017 à Paris
    06 /07
    A.F. Vandevorst automne-hiver 2017-18, juillet 2017 à Paris
    Membres invités de la haute couture, les Belges Filip Arickx et An Vandevorst à la tête du label A.F. Vandevorst ont utilisé des sacs poubelle et des emballages de pressing pour réaliser un vestiaire où les jupes et les robes sont finement brodées. C'est une ode à "la liberté et à la créativité", a expliqué An Vandevorst. "C'est une femme qui transforme de vieilles choses en nouvelles, qui prend ce qu'elle trouve, comme un sac poubelle, et se met à le broder. Elle est tellement créative que la matière lui importe peu, tellement chic et sophistiquée qu'elle peut, avec son élégance naturelle, transformer n'importe quoi en quelque chose de super".
    © Courtesy of A.F. Vandevorst
  • Maison Rabih Kayrouz automne-hiver 2017-18, juillet 2017 à Paris
    07 /07
    Maison Rabih Kayrouz automne-hiver 2017-18, juillet 2017 à Paris
    © Jonathan Philippe Levy