Haute couture : Maurizio Galante invite le design dans ses créations

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/07/2017 à 13H05, publié le 03/07/2017 à 08H37
Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017, à Paris....

Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017, à Paris....

© Corinne Jeammet

Première journée de la haute couture parisienne et le plaisir de découvrir la présentation de Maurizio Galante, un designer d'origine italienne qui se fait rare puisqu'il ne présente pas son travail à chaque saison. Pour sa collection haute couture intitulée "Drago", le couturier s'inspire du dragon qui transmet poésie et force. Ici, le vêtement en mouvement est roi.

Le créateur ne travaille pas sur des matières rigides. Pour lui, c'est le mouvement d'un vêtement qui, en épousant le corps, trahit les émotions. Le même vêtement, s'il est posé inanimé sur une table, devient un objet de design.

Le couturier harmonise deux opposés : des silhouettes volumineuses avec leurs écailles pointues qui rappellent les dragons et des vêtements d'une souplesse étonnante en soie ultra légère. Pour Maurizio Galante : "Les vêtements Drago encadrent et protègent. À mesure que ses formes flottent autour du corps, elles renforcent la présence de celle qui les porte". 

Détail d'un modèle Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017

Détail d'un modèle Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017

© Corinne Jeammet

La collection Drago réunit, bien entendu, des créations haute couture mais aussi des meubles pièces uniques et des vases faits à la main en édition limitée. Car lorsque Maurizio Galante conçoit, il offre une vision croisée qui traverse différents secteurs : la mode, le design, l'architecture d'intérieur et l'art. Il évolue entre eux et revient à la mode avec des propositions qui proviennent de ses diverses expériences dans d’autres domaines.

Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017, à Paris.

Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017, à Paris.

© Corinne Jeammet

Ses créations sont parfois perçues comme des créatures animées d’une vie propre, évoquant des formes de vie organiques ou des créatures fantastiques. Le designer voit ses vêtements "comme des objets/compagnons, lovant celles qui les portent d’une présence amicale, tels des talismans dotés d'anima et d'aura... Comme une architecture flexible, fluide, je vois les vêtements comme des espaces de vie qui enveloppent le corps, protégeant et structurant celle qui les porte, soulignant ses gestes" explique-t-il.

Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017, à Paris..

Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017, à Paris..

© Corinne Jeammet

La collection Drago a été présentée au OFF Paris Seine Hôtel, premier hôtel flottant sur la Seine. L’espace intérieur pour le public ainsi que certaines suites ont été designés par Maurizio Galante et son associé Tal Lancman.

La collection Drago est présentée au OFF Paris Seine Hôtel, premier hôtel flottant sur la Seine. L’espace intérieur pour le public ainsi que les suites ont été designés par Maurizio Galante et son associé Tal Lancman.

La collection Drago est présentée au OFF Paris Seine Hôtel, premier hôtel flottant sur la Seine. L’espace intérieur pour le public ainsi que les suites ont été designés par Maurizio Galante et son associé Tal Lancman.

© Corinne Jeammet

Membre de la haute couture depuis 2008

Après avoir étudié l’architecture et la mode à l’Académie du Costume et de la mode à Rome, Maurizio Galante travaille aux côtés du couturier Roberto Capucci. En 1992, il est invité pour la première fois à présenter sa collection dans le cadre du calendrier officiel de la haute couture à Paris. Et depuis 2008, il présente comme membre officiel de la Chambre Syndicale de la haute couture.
Le couturier Maurizio Galante

Le couturier Maurizio Galante

© Azzurra-Primavera
Son travail oscille entre sophistication et discrétion, rigueur et poésie, allure et modernisme, tradition et innovation. Ses créations - dans les nombreux nombreux domaines qu’il aborde - constituent "des objets de désir" et des "pièces de conversation" qui suscitent des émotions. 

Présent dans des musées

Au cours de ses 25 ans de création, il a remporté de nombreux prix. En 2008, il a été fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres à Paris pour sa contribution à l’industrie de la mode Française.
Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017, à Paris...

Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017, à Paris...

© Corinne Jeammet
Nombre de ses créations font partie des collections permanentes de grands musées d’Art, de mode et de design à travers le monde. Il a participé à des expositions au Victoria & Albert Museum à Londres, au musée des Arts Décoratifs, au Grand Palais, au musée Galliera et au musée d’Art Moderne à Paris, au musée de la Mode à Kyoto, au MOMA à New York, au musée de l’Art et l’Industrie à Saint-Etienne, à la Triennale à Milan ainsi qu'au MUDAM, musée d’Art Moderne du Luxembourg.
Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017, à Paris...

Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017, à Paris...

© Corinne Jeammet

Des costumes de scènes

Le couturier a aussi officié dans le domaine du costume pour le théâtre et l’opéra et collaboré avec des directeurs tels que Luca Ronconi et Giorgio Ferrara pour le Théâtre Piccolo de Milan, l’Opéra de Rome et le Festival de théâtre de Spoleto.
Détail d'un modèle Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017.

Détail d'un modèle Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017.

© Corinne Jeammet

Au design intérieur

Ses projets de design intérieur inclus des hôtels, des boutiques de musée, des restaurants et des maisons privées.

Il travaille actuellement sur une collection d’objets miniatures sur le thème de la créativité parisienne qui sera présentée en 2018.
Détail d'un modèle Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017

Détail d'un modèle Maurizio Galante haute couture automne-hiver 2017

© Corinne Jeammet