Paris s'offre un copieux programme haute couture automne-hiver 2015-16

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/07/2015 à 11H05
Défilé Giambattista Valli haute couture automne-hiver 2014-15, à Paris 

Défilé Giambattista Valli haute couture automne-hiver 2014-15, à Paris 

Après une semaine de pause, les projecteurs se rallument sur les podiums parisiens pour 26 shows haute couture automne-hiver 2015-16 où le savoir-faire artisanal côtoie l’excellence. Du 5 au 9 juillet, en marge de la couture 11 membres haute joaillerie présentent leurs extraordinaires créations tandis que d'autres créateurs profitent de ces 5 jours pour présenter en off leurs collections.

Pendant ces 5 jours de haute couture -appellation française de prestige dont les créations ne sont accessibles qu'à de richissimes clientes- défilent 12 membres haute couture, 10 membres invités et 4 membres correspondants. Aujourd'hui, 14 maisons bénéficient de l'appellation : Adeline André, Alexandre Vauthier, Alexis Mabille, Bouchra Jarrar, Chanel, Christian Dior, Franck Sorbier, Giambattista Valli, Givenchy, Jean Paul Gaultier, Maison Margiela, Maurizio Galante et Stéphane Rolland. En outre, plus d'une quinzaine de maisons ont le statut de membres  correspondants (Versace, Giorgio Armani Privé, Elie Saab, Viktor&Rolf et Fendi) ou de membres invités (Dice Kayek, Ilja, Julien FourniéRalph & RussoSchiaparelli, Serkan CuraUlyana Sergeenko, Yiging Yin, Zuhair Murad), ce qui leur permet de présenter des défilés haute couture, deux fois par an à Paris, en janvier et juillet. La dernière journée est consacrée aux 11 membres de la haute joaillerie (Boucheron, Buccellati, Bulgari, Chanel Joaillerie, Chaumet, Chopard, Dior, Louis Vuitton Joaillerie, Mellerio dits Meller) avec l'arrivée, cette saison, de la maison De Beers.
 

Des défilés très attendus

 
Le défilé de Schiaparelli sera particulièrement scruté, puisqu'il marque les débuts de Bertrand Guyon en tant que directeur du style pour la haute couture et prêt-à-couture de la maison. Jusqu'à présent chez Valentino, ce créateur français, diplômé de l'Ecole de la Chambre syndicale de la Couture parisienne, assurera le développement du style de la maison qui mise à la fois sur son histoire mais aussi sur l'innovation. Fondée par Elsa Schiaparelli en 1927, la maison a fait son retour sur  les podiums en 2014, après une parenthèse de 60 ans.
Bertrand Guyon, le directeur du style de la maison Schiaparelli 

Bertrand Guyon, le directeur du style de la maison Schiaparelli 

© DR
Un autre temps fort sera, la deuxième collection de John Galliano pour Maison Margiela, qui avait fait une escapade à Londres pour son précédent show en janvier 2015.
 

Fendi fête 50 ans de collaboration avec Karl lagerfeld

 
La maison italienne Fendi fête ses 50 ans de collaboration avec son D.A. Karl Lagerfeld en présentant un premier défilé "haute fourrure". Ce show constitue la première participation de Fendi à la semaine de la haute couture parisienne. C'est la "relation la plus durable entre un créateur et une maison", souligne Fendi où Karl Lagerfeld est arrivé en 1965. Le couturier a annoncé que le défilé offrirait "l'occasion de présenter la plus royale de toutes les fourrures". L'événement a suscité l'opposition des militants des droits des animaux, dont Brigitte Bardot, qui a adressé une lettre à Choupette, la chatte de Karl Lagerfeld, lui demandant de dissuader son maître de faire de la fourrure dans ses collections. La requête a peu de chance d'être entendue : le couturier allemand a plusieurs fois insisté sur les emplois que représentait cette industrie et argué que les anti-fourrure devaient aussi s'attaquer au cuir et à la consommation de viande.
Défilé Fendi automne-hiver 2015-16, à Milan en février 2015

Défilé Fendi automne-hiver 2015-16, à Milan en février 2015

Des retours -Adeline André et Maurizio Galante - et des absents -Givenchy, Alaia, Valentino

 
Comme Givenchy et Azzedine Alaia, Valentino manque à l'appel : la maison italienne présente son défilé à Rome, dans le cadre de festivités pour marquer l'ouverture de sa plus grande boutique au monde, située Piazza di Spagna, juste à côté de son studio de création. A noter, le retour d'Adeline André et de Maurizio Galante dans le calendrier après plusieurs saisons d'absence.
 

1ers pas d'Ilja Visser et Ulyana Sergeenko dans le calendrier officiel

 
Ilja Visser, créatrice hollandaise, lance sa première ligne de couture en 2005 et de prêt-à-porter en 2006, avant de fonder sa maison en 2009. C'est la première créatrice hollandaise à recevoir l’Award "The Cultuur  Mode Stipendium" sacrée pour son innovation et son talent en 2011. Les collections Couture et Ready to Fish sont présentées à la Fashion de Paris et à la Mercedes Benz Fashion week aux Pays-Bas. La créatrice présente sa vision conceptuelle et artistique de la mode avec sa ligne Couture "Ilja", qui défile à Paris en off depuis 2 ans. Elle porte un grand intérêt à l’artisanat, aux tissus et à l’innovation contemporaine. Sa ligne de prêt-à-porter - Ready to Fish - offre une approche contemporaine, tout en conservant la nature et les attributs de sa collection couture.
La créatrice hollandaise Ilja Visser

La créatrice hollandaise Ilja Visser

© Jeroen Mantel
Ulyana Sergeenko, née au Kazakhstan, passe son enfance à dévorer les contes traditionnels russes et étrangers et les classiques venus d’ailleurs. Dans le pays de son enfance la mode n’est pas une affaire de commerce international mais de savoir-faire manuels. Sa grand-mère reste une référence tant par son élégance simple que par sa personnalité. La créatrice lance sa marque en 2011. La griffe Ulyana Sergeenko voit le jour à Moscou avec sa première collection automne-hiver 2011-2012. Les savoir-faire techniques sont au cœur de son travail qui fait appel à des artisans d’art de la Russie mais aussi d’autres anciennes républiques soviétiques.
Ulyana Sergeenko

Ulyana Sergeenko

© DR
Après cette semaine de haute couture, les défilés homme présentant l'été 2016 - qui se sont achevés à Paris le 28 juin - mettront le cap pour la première fois sur New  York, du 13 au 16 juillet.