L'élégance épurée et intemporelle de Dice Kayek

Par @CocoJeammet Journaliste, responsable de la rubrique Mode de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/07/2014 à 21H27
Les soeurs Ece et Ayse Ege pour la marque Dice Kayek 

Les soeurs Ece et Ayse Ege pour la marque Dice Kayek 

© DR

Présentant en marge du calendrier, la créatrice franco-turque Dice Kayek défile, cette saison, en tant que membre invité. Une année chargée : elle vient d'exposer 3 robes de sa collection "Istanbul Contrast" au salon Who's Next, en juillet, dans lequel la Turquie était invité d'honneur et était la présidente du jury du festival international des jeunes créateurs de mode de Dinard, en avril.

Ece Ege, D.A. de la marque Dice Kayek, et dont l’essence créative se résumerait à cette expression “Less is More”, ne se destinait pas à une carrière dans la mode. Pourtant, son instinct créatif aigu et un intérêt pour l’architecture la poussèrent à explorer la construction du vêtement. Avec Ayse Ege, sa soeur, elles fondent Dice Kayek en 1993 et établissent la maison à Paris. Pour sa première collection, en plein règne du Grunge, Ece Ege décline dans de la popeline blanche une série de chemises et de blouses travaillées selon les techniques de la couture. Le succès est immédiat, Dice Kayek se fait rapidement connaître en Europe et au Japon.
La créatrice turque Dice Kayek expose 3 robes dans le cadre du salon Who's Next à Paris, début juillet 2014.

La créatrice turque Dice Kayek expose 3 robes dans le cadre du salon Who's Next à Paris, début juillet 2014.

© Corinne Jeammet

2013 : finaliste du Jameel Prize de Londres
 
L’année 2013, qui est aussi celle du 20e anniversaire, a marqué un tournant artistique pour les 2 soeurs Ege. Dice Kayek est devenue la première maison de mode à faire partie des finalistes de la 3e édition du Jameel Prize de Londres. Parrainé par Zaha Hadid, il récompense un artiste ou designer contemporain dont le travail s’inspire de la culture musulmane.

Dice Kayek, manteau brodé de perles

Dice Kayek, manteau brodé de perles

© Haghia Sophia

Trois robes de la collection « Istanbul Contrast » (2010) ont été sélectionnées : « Caftan », « Dome » et « Hagia Sophia », cette dernière étant entièrement brodée de perles de verre soufflé datant du début du siècle dernier.

Dice Kayek, robe Kubbe II DOME II

Dice Kayek, robe Kubbe II DOME II

© Dome

Un style affranchi des tendances

20 ans plus tard, ces pièces avant-gardistes restent emblématiques de l’univers créatif d’Ece Ege. Aujourd’hui, Dice Kayek continue de forger son identité. Chaque collection est un « work-in-progress », saison après saison. Sa philosophie est simple : coupes irréprochables, matériaux nobles, délicates broderies artisanales. Un style intemporel et affranchi des tendances signe la marque. Elle puise ses inspirations dans l’architecture, les parfums et les textures stambouliotes et parisiennes.

Dice Kayek, collection automne-hiver 2014-2015

Dice Kayek, collection automne-hiver 2014-2015

© Marie Schuller

Partageant leur temps entre les deux capitales, Ece Ege se concentre sur la création et Ayse Ege sur le développement de la marque. « Je veux consacrer ma vie à créer de belles choses et faire en sorte que les femmes se sentent élégantes.» raconte Ece. « C’est ce qui me rend heureuse, et j’espère laisser cette beauté en héritage ». 

Rearl, la collection printemps-été 2014 de Dice Kayek

La simplicité est l’essence de l’élégance

Dice Kayek pense la construction du vêtement à travers les variations du noir et blanc. Ece Ege propose et revisite des silhouettes aux couleurs strictes ou pures, aux effets de matières associées en contraste. Elle illumine chaque pièce d’étoffes nobles habillées de l’éclat de perles et de cristaux brodés main. Satin cuir, mikado sec, double satin de soie et dentelle effet cuir s’imposent comme les matières clés.
 
La fusion des contraires

La maison se focalise sur une alchimie improbable des tissus, associant autour d’une approche en ton sur ton, matériaux techniques et classiques satins, dentelles et délicates broderies. Le parti-pris est fort : simplicité et perfection de la construction.

Dice Kayek automne-hiver 2014-2015. Film by Marie Schuller

Le pap automne-hiver 2014-2015 en version Blue
 
"L'idée de cette couleur bleue intense omniprésente et de la construction des vêtements est née principalement de ma fascination pour le Cosmos, l'espace, tout ce qu'il suggère, tout ce qu'il cache. Eternellement mystérieux, il ne cesse de m'épater, m'intriguer. Je me pose des milliards de questions, sur la profondeur sombre de son immensité autant que sur l'éclat puissant et vibrant de ses joyaux stellaires…. Formes architecturées et matières techniques sont inspirées quant à elles de la combinaison protectrice des astronautes" explique la créatrice avant de rajouter "Au final j'aime l'idée de concevoir un vêtement qui soit à sa place dans notre univers contemporain autant que pour une Odyssée de l'Espace".